LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

 Mormons: ils ne tiennent pas à dévoiler leurs finances, suite à un procès de pédophilie

Une histoire de sexe pourrait faire dévoiler les finances des mormons

17/07/ 2001


BY ELIZABETH NEFF
THE SALT LAKE TRIBUNE

L'église des saints des derniers jours bagarre pour éviter que ses finances ne soient connues, dans un procès en Oregon. Le plaignant cherche à obtenir 1,5 milliards de dollars de l'église.

Le plaignant est Jeremiah Scott, 22 ans; il a porté plainte dans l'Oregon suite à viol par un enseignant mormon de l'école du dimanche, alors qu'il avait 11 ans. On lit dans la plainte qu'il y a eu intention d'infliger une maltraitance émotionnelle, car les cadres de l'église connaissaient les travers de Franklin Richard Curtis, mais n'aveint pas informé les parents de Scott.


Les avocats de l'église ont dit à Scott que l'église pouvait payer des dommages punitifs de 162 miillions de dollars, soit deux fois les plus gros dommages jamais payés en Oregon.


Mais ils disent que sa demande de faire produire à l'église des documents détaillant ses finaces - y compris ses dîmes et la valeur des biens - va trop loin.


L'église, qui a cessé de fournir ses informations financières dès 1959, estime que dévoiler ces données violerait ses droits civils du Premier Amendement lui permettant de travailler sans immiscion du gouvernement..


Un juge du conté de Multnomah a autorisé Scott à demander des dommages punitifs, après que ses avocats aient plaidé le fait qu'il existait un schèma interne de non-dénonciation par l'église des cas de viol et abus sexuels commis sur des enfants.
"Ce procès a pour but de pousser l'église à obéir aux mêmes lois que nous quant à la protection des enfants, a expliqué l'avocat Jeffrey Anderson de St Paul, Minnesota, qui représente Scott avec Me Thimothy Kosnoff de Washington.
L'église, qui est représentée par Me Stephen English de Portland, nie carrément. "English dit "Il n'existe aucune règle de l'église disant qu'on devrait protéger les pédophiles, c'est un non-sens."


Il y a peu, les avocats de l'église ont demandé au Juge Ellen Rosenblum de ne pas accepter que l'église soit contrainte de dévoiler ses finances. Ou en tout cas, que cela se limite à l'Oregon.


Quant à déterminer la valeur de propriétés de valeur symbolique spirituelle infinie pour l'église, comme Temple Square à Salt Lake City, ce serait impossible, ajoutent-t'ils par écrit.


Les avocats de Scotte estiment qu'il faut au contraire connaître ces biens pour savoir combien exiger en dommages punitifs. Anderson a expliqué qu'il ne cherchait pas à connaître les montants pour le procès, mais que les documents financiers existants soient fournis.


En 1999, les auteurs Richard et Joan Ostling avaient déterminé que l'église possédait quelques 30 milliards de dollars en Amérique. Ils étaient partis des recherches effectuées en 85 par John Heineman et Anson Shupe, auteurs de "The Mormon Corporate Empire: The Eye-Opening Report on the Church and Its Political and Financial Agenda,"


La mère de Scott, Sandra Scott, avait demandé à l'évèque de l'époque, Gregory Lee Foster, son avis .../...
[quant à porter plainte contre Curtis??] mais il avait répondu que "ce n'était pas une bonne idée puisque Curtis avait 87 ans.
La plainte dit que Foster connaissait le passé pédophile de Curtis, remontant aux années 70, mais qu'il lui laissait accès aux enfants sans avertir les parents, du fait que Curtis avait exprimé son repentir. Il est mort en 1995.

*

[nota du traducteur: la logique voudrait que si des études ont parlé d'une seomme et que les mormons refusentd e dévoiler la vérité , la somme est notablement sous-estimée dans l'étude!
Nota 2: si la scientologie est dans la même situation, la maman du gamin est expulsée avec pertes et fracas, voir ici:
http://www.antisectes.net/pedophile.htm

Retour sous index correspondant à ce type de texte :autres mouvements

Retour Webpage