LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

sectes: Meeting du 6 juillet 2000 - restons entre apologistes des sectes.


Souvenons-nous que la délégation de l'ambassade itinérante pour la liberté de religion que la MILS (A. Vivien) a reçue le 6 avril 1999,
se composait de :

-Jeremy T Gunn de l'USIP (US Institute of Peace)
-David Little de l'USIP
-Karen Lord, permanente de la CSCE (Congrès des Etats-Unis - leur parlement)
Assistait à la réunion : M. Parmly de l'Ambassade US en France

Jeremy Gunn avait déjà tenu des propos très désobligeants pour la France en septembre 1999 devant l'OSCE (conférence de révision), ce que M. Vignale avait fait remarquer à M. Seiple. Depuis, signalons que M. Gunn n'a plus d'autorité officielle pour le gouvernement US.

Jeremy Gunn vient de faire un témoignage, il y a peu, à nouveau très désobligeant pour la France, plein de mensonges et attaquant sévèrement M. Vivien, devant la commission des relations internationales du Congrès US présidée par M. Gilman qui est connu pour ses déclarations en faveur de l'Eglise de Scientologie, et qui est signataire avec Christopher Smith et Tom Lantos d'une lettre du 18 juin 1999 à Lord Russell-Jonhston, Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, lettre destinée à empêcher cette assemblée d'examiner la résolution 1412 sur les activités illégales des sectes.[on constatera ici l'insistance de M. Gunn - qui a vécu pas mal de temps en France, à taper sur le dos des français qu'il méprise manifestement - pour une raison inconnue pour l'instant, ce qui, pour un ex-représentant officiel d'un pays ami, n'est pas vraiment souhaitable et ne peut améliorer les relations à ce sujet]

Il est à noter que le témoignage de R. Seiple devant la commission des relations internationales du Congrès US, était beaucoup plus nuancé. M. Seiple a laissé entendre en effet que les entretiens à ce sujet entre les pays se poursuivaient..

David Little apparaît comme signataire des lettres ouvertes adressées aux Président de la République et au Premier ministre sous forme d'annonces payées à l'initiative de "l'Omnium des libertés" agissant pour le compte de la Scientologie. Ces encarts sont apparus dans le New York Times et dans France-Soir.

David Little aurait rejoint entretemps un groupe religieux, et ne serait donc plus en première ligne, sauf comme signataire de ces pétitions.

Karen Lord fait partie du staff de la CSCE du Congrès US. Elle apparaissait comme expert au sein du BIDDH [bureau s'occupant des droits de l'homme à Vienne] en 96-99, et prend toujours des positions de défense des sectes appelées par elle "nouveaux mouvements religieux" ou ''NRMs". Elle avait organisé l'an passé contre la France une audition par la CSCE et avait signé le compte-rendu publié dans la revue de cette commission.


Karen Lord est très liée à Massimo Introvigne [j'ai eu à son sujet nombre de communications insistantes de M. Introvigne me demandant de prouver le fait qu'elle pourrait être scientologue, ce qu'on a pensé en France, même s'il s'est ensuite avéré qu'elle n'est très probablement pas scientologue, et que de la désinformation pourrait avoir trompé les officiels à ce sujet]. Karen Lord participera avec lui à un meeting qu'il organise en août sur la pénétration des nouveaux mouvements religieux dans les pays de l'est, et les républiques issues de l'ex-URSS. Une partie de ce meeting qui aura lieu en Lettonie sera consacrée à la France et visera à la faire condamner dans la presse pour la législation en cours de vote devant le Parlement. M. Gunn est également prééésent à ce meeting. On ignore, chose curieuse, ce que ces défenseurs des mouvements sectaires de tout poil ont pu dire, preuve s'il en faut encore, que le Cesnur et ses nombreux satellites ne sont pas transparents dans leurs communications "publiques".

Il est à noter que la rencontre du 13 juillet 2000 est annoncée avec la présence de Jonh Graz, de nationalité hélvétique semble-t-il, qui se trouvait à Vienne en Mars 1999 à la réunion de l'OSCE.

Jonh Graz, responsable de IRLA, écrit parfois dans conscience et liberté, une revue francophone d'inspiration évangéliste. On le retrouve souvent dans ce genre de rencontre. Il est un soutien indirect de la Scientologie. Pour en savoir plus sur lui et son organisation : http://www.irla.com/organization.html

Bruce Casino, Herbert Jentzsch, et probablement Joseph Grieboski, sont scientologues, le second nommé étant le Président de la Scientologie internationale. Il a écrit en septembre / octobre 1999 deux lettres menaçantes à Elisabeth Guigou au sujet de ses déclarations sur l'affaire de Marseille et la disparition des scellés.


On constatera aussi que l'allié des USA "la Fédération d'Helsinki" est à ce point infestée des désinformations scientologues qu'ils se font même offrir des "publicités" par cette secte criminelle. (voir ici)

On constatera dans leur communiqué les accusations d'extrémisme portées contre la France:


SOURCE DE LIBERTE (Wellspring)

UN PROGRAMME DE L'INSTITUT SUR LA RELIGION ET LA POLITIQUE PUBLIQUE


vous invite à une discussion au sujet de:

L'état contre la religion en France

La nouvelle législation menace la liberté religieuse en France

Un nouveau projet de loi anti-sectes est passé à l'assemblée nationale française. Il représente le dernier effort des extrémistes français pour faire passer une législation répressive destinée à empiéter sur les droits des croyants et restreindre l'épanouissement des 173 groupes "sur liste noire" incluant les Southern Baptistes, les Jésuites, les adventistes du 7e jour, les Mormons et les unificationistes, en fabriquant un outil de bannissement des religions défavorisées. [on notera le mensonge évident: il n'a jamais été question d'empècher les Southern Baptistes et encore moins les jésuites, lesquels ne sont pas même une religion, mais des membres du catholicisme romain. Les Mormons sont parfois sur la sellette en raison de certaines doctrines racistes ou polygames, mais aucune poursuite n'a jamais été engagée contre eux... il ne s'agit que d'une LISTE de groupes présentant un ou des caractères sectaires.] D'après le projet "l'intention consiste à fournir aux individus et aux autorités de nouvelles causes permettant de paralyser les activités des sectes et de les neutraliser." Tandis que ce langage dénote un désir de protéger les vies et intérêts des français, la loi limite en fait les droits de tous les français à pratiquer les croyances qu'ils désirent. [il y a de quoi rire à lire ce délire; prenons l'exemple des mormons qui veulent vivre en polygamie aux USA: la loi le leur interdit et ils risquent de graves peines, tandis que la France va jusqu'à tolérer que certains musulmans aient de facto plusieurs femmes, auxquelles certaines indemnités d'allocation sont versées alors qu'elles ne devraient pas les obtenir; conclusion, les US ont aussi émis des mesures anti-sectaires empèchant certaines illégalités sur leur sol]. Une large attention et un vaste souci sont nés de ces initiatives du parlement français, car les mesures à l'encontre de la communauté des croyants au sein d'une société libre auraient des effets sur un grand nombre de gens, non seulement en France, amis dans le monde. [eh! je ne serai pas hypocrites en disant que c'est faux: j'espère bien en effet que les quelques sectes coercitives totalitaires d'escrocs seront d'abord la cible de la justice dans notre pays, mais aussi dans d'autres qui imiteront l'exemple français. Car enfin, accepter de nommer la scientologie "religion" revient aussi à accepter de nommer le nazisme comme tel.]

Date: Thursday, July 13, 2000
Time: 10:30 a.m. to 12:30 p.m.
Où : 116 O'Neill House Office Building

Prendront la parole:

--BRUCE CASINO, ESQ.
President, International Coalition for Religious Freedom

--JOHN GRAZ*
Secretary General, International Religious Liberty Association

--JOSEPH GRIEBOSKI
President, Institute on Religion and Public Policy

--JEREMY GUNN
Independent Scholar, and Member, OSCE Panel of Experts on Religion [il n'en fait plus partie en l'an 2000 à ma connaissance, mais je peux me tromper]

--REVEREND HEBER JENTZSCH
President, Church of Scientology International

--KAREN LORD*
Counsel for Freedom of Religion, Commission on Security and Cooperation in
Europe

--AUTRES INVITES

To RSVP, or for more information, contact the Institute on Religion and
Public Policy at
202-835-8760 or via e-mail at irpp@religionandpolicy.org


dans le même genre, voir aussi le télégramme de l'ambassade US en Espagne (aout 2000) retour index des apologistes des sectes

back

Retour index général

Webmaster: (33)
(0)426810096

Mail ? ôter -erase Antispam

Nouveautés

Tous les liens pour ou contre

Textes généraux
des médias

English texts

Critiques et liens externes

Secrets

Textes courts

Pour les Médias

 Espionnage

Jurisprudence, textes officiels, expertises

Punitions & goulags

liste textes du site

Apologistes & défenseurs des sectes

Données générales, définitions,

Scientologie & médecine illégale

Index France

Scientologie et Internet

Textes anciens du site

Concours littéraire

Moqueries

Justice & scientologie

Autres sectes

WISE et entreprises scn

Le Lisa Mc Pherson Trust