Do some US congressmen obey to scientology cult? Certains députés US prennent-ils leurs ordres de la scientologie?

Certains députés US obéissent-ils aux scientologues?

Do some US congressmen obey to scientology?

Voici une lettre adressée tout d'abord par le scientologue Martin Weightmann à Lord Russell-Johnson, président de l'assemblée Parlementaire au Conseil de l'Europe.

Résumé: la scientologie s'élève contre la loi qui aurait pour cible des minorités religieuses en France. Elle se plaint que Madame Picard, député ayant présenté le projet de loi en question, ait été élue rapporteur de ce même projet. La secte demande ensuite, comme d'hab! - plus de tolérance (traduire: moins de poursuites criminelles, moins de lois qui la gènent, moins de vacarme dans la presse, etc.). Et elle ose parler de droits de l'homme.


Puis voici une seconde lettre de trois importants députés US, l'un est Tom Lantos, vice-président du comité du Congrès pour les droits de l'homme, le second Benjamin Gilman, Président du comité US des relations internationales, le troisième Christopher Smith, Président de la CSCE (Commission pour la sécurité et la coopération en Europe).

Résumé: avec un peu de beurre, les députés US se satisfont et remercient d'avoir été reçus, et parlent 'd'esprit de candeur' animant les deux côtés. Mensonge! Puis ils essaient de faire disparaître la discussion sur les activités illégales de ssectes prévue au Cosneil de l'Europe le 21 juin. Prétendent ensuite sans donner la moindre preuve, que le rapport en question contiendrait des "inconsistences" lorsqu'on le comparerait avec les lois sur les droits européennes de l'homme. Puis prétendent que les crimes sectaires seraient des faits "isolés", argument typique sciento. Refusent ensuite la propodition d'ouvrir des centres d'information, tout en admettant que "des problèmes criminels auraient déjà les lois qui conviennent pour en venir à bout." Et bien entendu, demande de façon urgente le rejet de la proposition anti-sectes européenne.


retour index apologistes