LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

John a été moins que poli envers la Presse

http://www.bostonherald.com/news/inside_track/trak04262000.htm


par Gayle Fee & Laura Raposa
26 avril 2000

Qu'est-il arrivé à John Travolta, le sympathique bourreau des coeurs hollywoodien qui tournait la tête des femmes -et des hommes- voici trois ans, lors du tournage de "Une action Civile"?
Car hier, alors qu'il faisait la promo de son film de sci-fi d'inspiration scientologue, Travolta était carrément à l'image de Terl - au moins envers les média!

Non, pas de laser ou de rayons pointant de ses nombrils - mais l'artiste, le Vinnie Barbarino - a mené la danse avec la presse. Il a pris quelques inteviews avec des TVs, mais a refusé de discuter avec la presse écrite.

Car l'acteur, scientologue dévôt, sait d'avance qu'un interview écrit fait passer quelques enquètes à propos de la secte controversée et de feu Hubbard, auteur de "Battlefield Earth", que John a péniblement transformé en film.


Mais ce n'est pas tout; lorsque Travolta a bien voulu répondre à quelques radios au Ritz-Carlton, il a décrété qu'il ne répondrait qu'à des questions au sujet de son gadget post-apocalyptique filmé de 80 millions de dollars, et à rien d'autre.

Après avoir fait le tour des interviews, il a filé pour signer des exemplaires - vous devinez de quoi - de "Battlefield Earth" -, mais d'aucune autre Travoltalubie. Bon, on aide l'église mère et tout le toutim.

Peu importe, ses fans - surtout des dames entre 30 et 40 ans - furent charmée par leur acteur aux yeux bleus.

"Ce n'était pas comme les dédicaces des Backstreet Boys ou ce genre, " nous disait un curieux s'occupant de négoce, entré là pour acheter un livre. Mais la queue de femmes était longue, elles étaient toutes ravies et lui, très gracieux."

Note finale: les surveillants en Relations Publiques de Travolta ne voulaient pas qu'il pose, mais il a franchi les rangs et s'est offert aux prises de vue de tous ceux qui avaient un appareil jetable (vraisemblablement acheté quelques instants avant chez le commerçant voisin), avant de filer sous escorte policière à son rendez-vous au 727 Hanscom Field. retour index textes courts

back

Retour index général

Retour index