Article de fond du New Times Los Angeles sur la scientologie, septembre 2001

1er fichier 


 


L'an dernier, les agents de l'Eglise de Scientologie ont reçu une inquiétante nouvelle: Lors de la remise des récompenses de MTV pour l'an 2000 prévue pour le 8 juin, on pouvait voir Cartman dans un extrait de South Park parodiant Battlefield Earth, se torcher avec une copie de la Dianétique, texte sacré de L. Ron Hubbard.

L'information était fausse. Cartman se torchait en fait avec un test de personalité scientologue.

Mais les agents du sombre Office des Affaires Spéciales l'ignoraient. Ils savaient seulement qu'ils avaient un problême de relations publiques cauchemardesque sur les bras.

En effet, Battlefield Earth est devenu un énorme problème pour l'église. Sa star, le fameux scientologue John Travolta, avait nié une quelconque relation entre le film basé sur un roman de 1980 de science fiction écrit par Hubbard et la religion controversée basée sur Dianétique, le livre d'Hubbard destiné à s'aider soi-même. Le scientologue ordinaire attendait néanmoins le film en dépit des démentis de Travolta, en espérant que cela allait améliorer l'image de leur fondateur et de leur foi. Au contraire, il fut rapidement nommé pire film de l'année 2000 et le pire film de science fiction de tous les temps. Le New York Times suggéra que bien qu'il fût un peu tôt pour faire un tel jugement, Battlefield Earth pourrait bien être le pire film de ce début de siècle.

La dernière chose dont l'église avait besoin c'était des remarques caustiques des gosses de South Park.
Alors elle fit appel à Tory Bezazian, une habitante de Burbank.

Bezazian à l'époque était à la tête des Paroissiens Scientologues, une organisation à laquelle la vice-présidente de l'Office des Affaires Spéciales, Janet Weiland, avait demandé de former des volontaires comme Bezazian pour faire face à ce genre de problèmes. Dans les mois qui suivirent la formation de la ligue des paroissiens, Bezazian et ses amis avaient commencé à utiliser les trucs d'OSA pour mettre la pression sur les télévisions, les stations de radio et les journaux afin qu'ils cessent de dire du mal de l'église.


Bezazian ne sut jamais comment OSA obtenait ses informations. Elle savait seulement que dès qu'on lui donnait quelquechose, l'église se reposait sur elle pour s'en prendre aux éditeurs et producteurs de TV jusqu'à ce que tout ce qui génait ait disparu. Durant la courte association de Bezazian avec la ligue des paroissiens, l'organisation parvint à obtenir que certains éditeurs otent des matériaux. Mais en général, le groupe n'obtint guère de résultats. La Scientologie avait tellement souffert d'une presse négative depuis si longtemps que Bezazian et ses quelques collaborateurs ne pouvaient pas faire grand-chose pour endiguer le flôt.


"Mais elle essaya de toutes ses forces. Bezazian appela sans arrêt le bureau de MTV à New York. Elle raconta à qui voulait l'entendre que le passage dans South Park était une forme de bigoterie religieuse et que faire passer cela sur les ondes allait vraiment la blesser ainsi que les autres membres de l'église et que cela leur causerait un énorme préjudice.


[photo de Madame Bezazian: légende:]

L'église de Scientologie considère que son ex-adepte Tory Bezazian est "pire que le diable", alors elle porte des fausses cornes lorsqu'elle manifeste devant le quartier général de l'église à Hollywood.


Néanmoins, l'émission eut lieu. On y voit Cartman faire une crotte dans son short alors que Russel Crowe dans le rôle du Gladiateur Maximus empale Kenny sur son épée ("Russell Crowe a tué Kenny!"). Mais avant que Crowe ne continue avec les autres individus de South Park, John Travolta déguisé en Psychlo arrive dans un vaisseau deu film "terre champ de bataille" pour sauver la situation (Cartman dit: c'est John Travolta et l'Eglise de Scientologie!".) Le personnage de Travolta demande alors aux gars de South Park de prendre un test de personnalité, leur distribuant à tous le fameux papier qui est le premier contact entre un futur membre et l'église. Travolta demande alors à Maximus de rejoindre la Scientologie. Le Gladiateur lui répond qu'il préfère mourir d'abord, alors Travolta le pulvérise. En attendant, toujours gèné par le bazar, Cartman découvre une autre utilisation à son test de personnalité.


Ce fut évidemment un sale quart d'heure pour la ligue hubbardienne. Mais Bezazian pensa que sa campagne de pression avait marché. Elle croyait que dans la séquence prévue, le livre d'Hubbard avec lequel Cartman était censé se torcher avait été remplacé. Bézazian pensait que ses appels avaient convaincu les créateurs de South Park Matt Stone et Trey Parker, de changer leur scénario. (Les appels téléphoniques que nous avons passés à Stone et Parker n'ont pas obtenu de réponse.)


En défendant la Scientologie, Bezazian pensait avoir obtenu un gros gain. Et cela la motiva pour s'attaquer à plus fort encore. Vétéran de l'église depuis trente ans, elle pensait que OSA lui ferait confiance après sa supposée victoire sur MTV pour s'attaquer aux pires critiques de l'église: les critiques Internautes.

Et Bezazian se jeta la tête la première dans la bataille, livrant son premier combat à un bulletin de la Warner Bros dédié à Battlefield Earth puis à la source de tous les groupes Internautes de nouvelles liés à la Scientologie: alt.religion.scientology, qui est une communauté de détracteurs travaillant sans relâche à publier les excés et les bizarreries de l'église.

Dans les semaines qui suivirent, le bombardement de Bezazian sur alt.religion.scientology, sous le pseudonyme "Magoo", était devenu obsessionnel. Incessamment, de jour comme de nuit, Magoo lançait des messages incendiaires attaquant les critiques de l'église. Les habitués de ce forum expliquèrent qu'ils avaient rarement vu des défenseurs de la Scientologie s'attaquer avec autant d'energie aux critiques. En juillet, Magoo était passée au rang du plus gros participant d'a.r.s. -- ce qui n'est pas rien pour un forum aussi fréquenté. [petite note de vanité du webmaster traducteur de ce texte: lui aussi s'est souvent trouvé être le plus gros participant d'A.R.S.]

Plusieurs théories tentèrent de déterminer l'identité de Magoo. Certains pensèrent qu'il s'agissait d'une équipe de l'église, travaillant sans cesse à l'attaque des ennemis. D'autres se demandaient si Magoo n'était pas en fait le leadeur de la secte en personne, David Miscavige.

Personne ne devina la vérité. Mais l'identité de Magoo fut finalement révélée dans un message étonnant:

Suite 2

Retour sous index correspondant à ce type de texte :

Retour Webpage