TRADUCTION non officielle par Roger Gonnet, www.antisectes.net
 
     
The Week of 5/7/2004 The Week      
     
     

 
7 mai /2004
Scientologie: Fabrication d'une nouvelle religion
Tom Cruise en fait partie; de même que Lisa Marie Presley, John Travolta, sa femme Kelly Preston. Scientologie, secte blâmée depuis des lustres, gagne peu à peu le titre religion. Mais qu'en est-il?

Comment la scientologie a démarré
Not as a religion. Pas en tant que religion. En 1950, l'auteur de romans de gare L. Ron Hubbard publia un essai sur la manière d'atteindre une parfaite santé dans Astounding Science Fiction, l'intitulant Dianétique. Cela devint une des première marottes façon psy chez soi. Cela enseigne que toute aberration mentale, névrose, compulsion, répression, et la plupart des ennuis physiques proviendraient d'images subsconscientes de traumatismes passés. Hubbard les nommait des "engrammes". Il créa un appareil qualifié d'e-meter, genre de détecteur de mensonges simplifié, destiné à détecter les engrammes cachés. Quand une personne raconte sa vie, des "auditeurs scientologues utilisent ça pour ferrer les engrammes, les amener à la conscience et les effacer.



Est-ce que cette technique marche?
Les scientologues jurent que oui. Ils disent qu'un "clear" se débarrasse de vieux débris du mental, qu'il cesse de s'auto saboter, et découvre bonheur et liberté mentale. La plupart des maladies disparaissent. Sa vie augmente considérablement. Lisa Marie Presley raconte qu'Hubbard a bâti une voie hors de la misère, de la folie, et des conditions indésirables qu'on rencontre dans l'existence. Travolta dit que les outils que lui a donné la scientologie lui ont "fait énormément de bien". Mais dès les débuts, l'établissement psychiatrique a rejeté l'électromètre, qualifié d'escroquerie, et Hubbard, qualifié de charlatan. En 1963, la FDA saisisssait les électromètres dans les locaux scientologues. L'agence interdisait ensuite que la scientologie continue à lui attribuer des vertus médicales. Devant faire face à la ruine, Hubbard décida de transformer son système en religion, car ses pratiques et techniques comme l'e-meter pourraient se placer sous la protection du 1er amendement de la constitution américaine.

Comment démarre-t'on une religion?
Hubbard a étalé un système de croyances complexe sur plus de 500000 pages, ce qui donna naissance à la scientologie. Il y qualifiait les humains de "thétans", vivant des trillions d'années au travers de réincarnations. Comme les engrammes peuvent faire du tort à la personne dans l'incarnation présente, enseigna Hubbard, il ne suffisait pas qu'elle devienne "claire". Les clairs doivent continuerl'audition, des rituels de désintoxication, afin de devenir des "Thétans Opérants". Il en existe huit niveaux, dont les mystères sont révélés alors que la personne "monte sur le Pont". Ils sont protégés par des droits d'auteur. La scientologie dit qu'il doivent rester secrets parce qu'ils causeraient des dégâts chez les individus non préparés. Mais nombre de dissidents désabusés ont révélé le coeur de l'enseignement hubbardien.

De quoi s'agit-il??
Voici 75 millions d'années, enseigna Hubbard à ses adeptes, un tyran galactique nommé Xenu emprisonna des milliards d'humains sur la planète Teegeack, connue maintenant sous le nom de la Terre. Il balança des bombes à hydrogène dans les volcans, implanta des perversions sexuelles dans les gens, de la fausse religion, et d'autres psychoses. Ensuite, les "thétans de corps" s'échappèrent et s'attachèrent à d'autres thétans [ndt: voir l'histoire plus précisment racontée ici] Pour parvenir au dernier niveau de la scientologie, il faut discuter télépathiquement avec ces thétans parasites du corps et les persuader de s'en aller. Les critiques se moquent de ce qu'ils déclarent être de la sci-fi. Mais l'expert en religions J. Gordon Melton, qui en a étudié des douzaines, explique la théologie scientologue n'est pas plus ridicule et irrrationnelle que la création des mythes des principales religions.

Mais la scientologie est-elle vraiment une religion?
En 1967, l'IRS décidait qu'il s'agissait d'une affaire commerciale destinée à faire la fortune d'Hubbard et révoquait l'exemption d'impôts. La réponse de la scientologie fut féroce. Elle envoya des espions dans les administrations gouvernementales pour voler des documents et installer des micros. En 1980, 11 des dirigeants de la secte, dont l'épouse de Hubbard, furent condamnés pour conspiration et cambriolage. L'église critiqua leurs actions, mais d'autres ennemis supposés - psychiatrie, média, anciens membres - ont également été harcelés, poursuivis, menacés. La scientologie a même engagé des détectives privés pour enquèter sur la vie privée de cadres de l'IRS.

Comment a réagi l'IRS?
En 1993, l'IRS inversa sa décision de refus d'exemption et déclara que la scientologie était sans but lucratif. Ce surprenant volte-face fit suite à plusieurs rencontres entre la scientologie et des cadres de l'IRS. Selon ce que relata ensuite le New York Times, les scientologues se pointèrent dans le bureau de l'un d'eux, le commissaire J. Goldberg Junior, et obtinrent un entretien privé. L'IRS ne nia jamais, bien que la scientologie prétende qu'il y avait plusieurs personnes présentes. La décision de l'IRS fut une percée majeure de l'église, qui, au cours de la décennie écoulée, chercha à se créer une légitimité.

Où en est-elle au juste?
Les quelques 50 à 100000 scientologues estimés ont fait feu de tout bois dans le monde pour répandre la bonne parole hubbardite, en passant des cliniques de réhabilitation de toxicomanes aux conseils en entreprise et aux programmes pour lutter contre l'illetrisme. Après le 11 septembre, Tom Cruise créa une clinique spéciale destinée à "aider les membres des services de secours à se "désintoxiquer" en utilisant sauna et vitamine façon scientologie. Les critiques expliquent que le groupe n'en reste pas moins une dangereuse secte pratiquant la tromperie, cultivant le secret, et usant de techniques de lavage de cerveau. Mais ce n'est pas ainsi que l'IRS la voit. Les scientologues disposent en réalité d'un privilège spécial: ils peuvent déduire leurs versements coûteux à la scientologie comme "donation" à une église. Le Juge Barry Silverman, d'une Cour d'appel fédérale, a déclaré "qu'ils étaient devenus les élus de l'IRS".

Un rève réalisé
En 1938, L. Ron Hubbard écrivait à sa femme " J'ai grand espoir de marquer en lettres de feu mon nom dans l'histoire, au point qu'il en devienne légendaire." Hubbard et ses adeptes ont déclaré nombre de choses à son sujet, qu'il était physicien nucléaire, pilote de voltige, pour ne citer que cela - mais elles n'ont pas tenu devant les preuves. Le plus remarqué de ces racontars lui attribuait de graves blessures de guerre à la fin de la seconde guerre mondiale, blessures qu'il aurait guéries à la force de son mental. Mais les dossiers de la Navy constatent qu'il n'est jamais allé au combat et qu'il fut soigné pour un ulcère à l'estomac. En 1984, un juge de Cour Supérieure de Californie, après avoir comparé la réalité avec les vantardises, le qualifia de "menteur pathologique". Hubbard mourut en 1986, après avoir passé 5 années à l'écart du monde, se terrant pour éviter les citations à comparaître et les agents du fisc, expliqueront d'anciens dirigeants du mouvement. Les scientologues continuent à penser que c'est le plus grand homme ayant jamais existé. Ou plutôt, qui existe. Les membres de l'église parlent de lui au présent, et chaque organisation a un bureau qui lui est réservé.


Privacy Policy | Terms and Condtions | Ad Info | Press Room | Newsletter
© 2004 The Week Publications, Inc. All rights reserved. THE WEEK® is a registered trademark owned by Felix Dennis. THEWEEKMAGAZINE.COM is a trademark owned by Felix Dennis.