LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

LES DOCUMENTS SCIENTOLOGIQUES SCELLES DANS LE CAS DU DECES LITIGIEUX  DE LISA Mc PHERSON

 

 

6/1/97 -- 9:27 PM - Plusieurs articles traduits ajoutés le 17 Mai 97 

 article du Tampa Tribune: Les documents fournis par la secte scellés par le juge, dans le procès pour décès anormal
et: Courrier des lecteurs - Marc Dallara
 


Par Jeff Stidham et Cheryl Waldrip, Tampa Tribune (15 Mai 97)

(c) Tampa Tribune 1997


Lors du cas de décès litigieux impliquant l'église de Scientologie pour négligence, un juge a scellé temporairement trois documents qui étaient postés sur Internet depuis trois ans.

Ces documents - il s'agit des instructions de maniement des malades par l'église - faisaient partie des papiers fournis lors de la plainte déposée à la suite du décès d'une jeune femme de 36 ans, les scientologues ayant négligé les besoins médicaux de la défunte.

L'autopsie pratiquée en Décembre 1995 avait conclu à une thrombose consécutive à un repos alité et privation de boisson.

Le juge de Circuit d'Hillsborough James Moody a accepté mercredi dernier de sceller les documents, après avoir entendu l'église qui avance que ces documents sont des rapports non publiés qui ne devraient pas être rendus publics dans un dossier de procès.

Mais la décision de Moody est temporaire; s'il décide que les documents relèvent du cas, il devra alors décider lesquels peuvent être rendus publics.

L'église argue qu'il importe peu que les documents aient passé sur Internet, "car la loi sur les copyrights empèche de les rendre publics".

En tout cas, dit l'avocat scientologue Roger M. Milgrim, l'église tente de faire ôter ces documents d'internet.

Les avocats du Tampa Tribune affirment que ces arguments de droits d'auteur ne peuvent empècher une organisation de journaux d'exercer son droit à recueillir  des informations.

Quant à Ken Dandar, avocat à la succession de Lisa Mc Pherson, il pense que l'effort exercé par l'église pour sceller les documents prouve leur authenticité.

Dandar a annoncé voici quelques jours qu'il croyait que ces documents enseignaient les méthodes de maniement des malades dans l'église. Bien que Mc Pherson n'ait pas atteint le niveau où l'on apprend ces méthodes, les gens qui "prenaient soin" d'elle les connaissaient.

"Ils disent avoir des remèdes pour les maladies mentales ou physiques", a-'t'il dit, "et Lisa Mc Pherson est un exemple typique démontrant qu'ils ne savent pas ce qu'ils font."

La plainte pour homicide déposée par la famille Mc Pherson avance que Lisa aurait été détenue en quarantaine par l'église, contre sa volonté.



Courrier des Lecteurs - Tampa Tribune :

La réponse du 14 juin  faite par la dénommée "église" de scientologie contient davantage de publicité sur la secte que de faits: nous nous y attendions. La scientologie a bien entendu intérêt à divertir l'attention des sites internet tels que <http://www.primenet.com/~cult.xpt/lisa.htm>, et des opérations clamabke telles que <http://wwwperso.hol.fr/~rgonnet/Nots1.htm>** qui représente une partie du site <http://home.sol.no/heldal/CoS>: ces sites exposent les vérités sur la dianétique et la scientologie.

Contrairement à ce qu'affirment les représentants des affaires publiques de la secte, les sites web des critiques ont obtenu une large audience internationale. Ironiquement, une grnde partie de cette attention émane des actions vicieuses entreprises par la secte pour faire taire ces critiques, par des menaces, des procès illégitimes, à commencer par ses efforts futiles pour fermer le groupe de nouvelles (newsgroup) alt.religion.scientology. Les attques de la scientologie contre la liberté de parole digitale ont provoqué la venue d'un bon nombre de critiques supplémentaires qui ne se seraient jamais occupés de la secte sans cela.

Qu'est-ce que la scientologie? dans le Time Magazine, Richard Behar écrivit "En fait, l'église est une énorme entreprise de racket qui rapporte énormément et ne survit qu'en intimidant ses membres et critiques par des méthodes dignes de la maffia."

Ce qu'aimerait vraiment savoir le public, c'est pourquoi on laisse une entreprise aussi sinistre continuer à utiliser une pseudo-guerre de religion pour profiter simultanément des millions de dollars qu'elle amasse en vendant son charabia science-fictif, tout en cherchant à faire taire l'opposition, que ce soit sur Internet ou en dehors...

Mark Dallara - Tampa : adresse: <mdallara@kcii.com>
**: note : adresse de mon site ajoutée à la traduction

back

Retour index général