LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

Semaine noire pour les scientos allemands 

Deuxième perte...

Un juge de la Sarre refuse la plainte des scientologues

Saarlouis, Germany
30 amrs 2001
Saarbruecker Zeitung


Jeudi, la 6e chambre du tribunal administratif de la Sarre a rejeté une plainte après avoir auditionné l'association scientologique allemande, dont le principal établissement se trouve à Münich. La plainte scientologue était à l'encontre de l'office d'état de Protection de la Constitution. Ce jugement de la Sarre a un effet national. C'est la première fois qu'un tribunal prend une décision sur le sujet suivant: "l'office national de protection de la constitution peut-il surveiller les scientologues en utilisant des méthodes de renseignement?" [note: les lignes téléphoniques et le courrier scientologue ne sont pas surveillés par l'Office, ndt]


Le fondement de cette décision qui n'a pas encore pris effet suivra par écrit, a annoncé le Président de la Cour administrative, Hans Jurgen Rubly. La Conférence Interne avait décidé de mettre la secte sous surveillance en 1997. Le président de l'organisation allemande, Helmuth Bloebaum, vient de voir sa protestation démise; l'organisation n'a pas d'établissement en Sarre. Il semble que les arguments d'Helmut Albert, chef de la Sécurité Constitutionnelle en Sarre, aient convaincu le juge. Il a entre autres signalé que les buts qu'annonce la scientologie ne pouvaient être rendus compatibles avec les lois élémentaires. On a aussi dit que la secte utilisait son propre réseau de services secrets.





Autres procès perdu cette semaine:

http://www.antisectes.net/lmt-libel-rfa.htm

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :courts