Les journalistes n'ont pas le droit d'interviewer des scientologues! 

 

Les scientologues empèchent la critique et les interviews...

Rocky Mountain News
21 octobre 2002
http://www.insidedenver.com/drmn/living_columnists/article/0,1299,DRMN_91_1492250,00.html

Vu les cinquante années de controverses entourant la scientologie, il était probablement normal que j'entame la visite à l'église de scientologie en passant par le bureau d'une dirigeante de l'église assez furieuse, Pat Post.

Post ignorait que j'avais obtenu, la semaine d'auparavant, une autorisation d'aller à l'église - ou d'interviewer les membres - qui suivent les enseignements de l'écrivain de science-fiction L. Ron Hubbard.

Je commençai donc innocemment par Chuck Herdkamp, 56 ans, un consultant en informatique rencontré dans les bureaux transformés d'Englewood.

Herdkamp "J'avais des problèmes dans la vie, et avec quelques semaines de scientologie, ça a pris forme" - mais c'est alors que Kamp intervint.

J'ai répondu à Post qu'en six années d'entretiens au sujet des religions, qu'il s'agisse des grandes églises ou des groupuscules de sorcières, c'était la première fois qu'une église m'interdisait d'interviewer des membres.

"Nous avons survécu à des attaques incroyablement vicieuses des médias"", a dit Post - impliquant qu'elle nous survivrait à nous aussi.

J'ai malgré cela promis de ne pas interviewer de membres et de rester pour assister à la projection du film d'orientation du fondement hubbardien, la Dianétique.

Son message compliqué inclut "la réhabilitation de l'esprit humain" - lequel esprit serait contaminé (bien que le film n'en parle pas) par des aliens d'autres mondes, il y a des millions d'années.

.../...

Les procès se sont accumulés sur l'église et ses anciens membres, y compris au Colorado.

Les médias? Ils sont très injustes", dit l'église. Elle offre d'ailleurs toute une brochure pour contredire un seul article du Time de Mai 1991, article qui qualifie l'église de racket brutal et global.

Plaintes; procès et soupçons sinistres paraissent bien loin de ce bruit de dimanche aimable. La salle de cours est ordinaire, si ce n'est le symbole scientologue, une croix à huit branches. Une photo montre Hubbard, l'air penseur. Il est mort en 1986. Les dix membres présents vont de l'homme âgé en chemise flanelle à quelques jeunes BCBG.

Au podium, la directrice de l'exécutif, Deanne McDonald, 46 ans, chemise bleu électrique et col mao blanc. Son comportement enjoué et agréable s'étend même au visiteur journaliste. Elle déclare en riant être une "fille des années 70 qui a quitté l'église méthodiste pour trouver davantage de réponses spirituelles"

.../...

Une bonne partie de l'heure se passe en "processus de groupe", une forme d'exercice mentaux pour obtenir des pensées positives et faire partir les négatives. "Pensez à quelque chose que votre père ne voulait pas changer chez vous", demande-t'elle. Il faut du temps, répond timidement quelqu'un.

Dans une autre pièce, 20 personnes continuent à bannir les idées négatives: l'église dit que ça permet d'amliorer la vie et que ça réduit la drogue et le crime. Une femme se penche sur des figurines de pâte à modeler avec l'intensité d'un joueur d'échecs. Un homme s'adresse à un ours en peluche.

Peut-être ne peuvent-ils pas parler avec les journalistes, mais leur liberté est bien mise en avant dans le film d'orientation: "ce qui est vrai est ce qui est vrai pour vous".




CHURCH OF SCIENTOLOGY
3385 S. Bannock St., Englewood
Tel: (800) 334-5433
Sunday service: 10 a.m.
Membership: 6 million members worldwide, 400 in Colorado

torkelsonj@RockyMountainNews.com

Retour sous index correspondant à ce type de texte :médias

Retour Webpage