CFSD (comité des scientologues contre la dicrimination) et Michel Raoust, patron scientologue, écrivent aux journaux (La Vie)

                                                    

La Vie, 5 mai 2004.

Des scientologues se cachent derrière des lettres de lecteurs adressées à des journaux, révèle l'hebdomadaire La Vie, qui a reçu récemment par erreur un courriel interne à l'Eglise de scientologie évoquant ces "envois aux médias" et dressant un bilan de ce travail de lobbying.

Le 16 avril, La Vie a reçu une lettre envoyée à des membres de l'Eglise de scientologie, signée d'un responsable, Michel Raoust, critiquant la "chute" du nombre d'envois aux médias, "de 470 lettres à 240 cette semaine".

"Je vous rappelle que ces courriers qui véhiculent nos lignes sont très importants", rappelle dans sa lettre Michel Raoust, président du comité français des scientologues contre la discrimination (CFSD).

L'organisation, classée comme secte par un rapport parlementaire, envoie des lettres aux journaux par l'intermédiaire de ses membres, qui ne se réclament jamais de la scientologie. Ces courriers électroniques reprennent les thèmes de prédilection des scientologues, souligne La Vie, comme les droits de l'Homme en France, la psychiatrie, la drogue, l'école, évoquant "l'humaniste américain Ron Hubbard", fondateur de la scientologie.

La Vie dit recevoir chaque semaine plusieurs courriers au style reconnaissable, et, reprenant un bilan cité dans un journal interne de l'organisation, estime à 6.783 le nombre de lettres adressées aux journaux en 2003, dont 63 ont été publiées.

Dans la lettre envoyée par erreur, Michel Raoust se félicite que trois de ses courriers "ont été publiés, deux sur la transparence au Figaro et dans Marianne, un sur une campagne sur les droits de l'Homme au Figaro".

[fin de citation de l'excellent article de la Vie, plusieurs fois déjà repris dans les médias.]


==

Première observation du webmaster:

Ce n'est pas la première bourde de M. Raoust qui ait coûté bonbon à la "réputation" déjà effroyablement mauvaise de sa secte. En effet, nos élus ont lu, sous sa plume, un mail dans lequel il reconnaissait la collusion Omnium des Liberté -- Scientologie.

Or, l'Omnium était présidé et staffé par plusieurs non-scientologues, mais la scientologie fournissait l'essentiel du nerf de la guerre. Il semble d'ailleurs que le mariage ait fait long feu, et que les principaux membres d'Omnium aient abandonné le navire: on lit ainsi que le site Motus de l'Omnium sera fermé le mois prochain (juin 04) pour être remplacé par un autre, dit "Morpheus". Il faut avouer que les ennuis judiciaires ont touché durement certains des membres, -- probablement en raison des conseils imbéciles des services secrets de la scientologie.

==


Le Figaro et Marianne

Analysons quelques éléments des articles que Michel Raoust a réussi à faire passer:


Dans le numéro 56 de Marianne, paru du 8 au 14 mars 2004, on lit les mêmes mots que dans celui envoyé au Figaro.

Il ne faut pas, selon Raoust, "se fonder sur le témoignage certes douloureux de quelques victimes pour faire le mauvais procès de l'ensemble des psychothérapeutes" ...(il parle de l'ébauche de loi qui permettrait de mettre un terme à une partie de la jungle des psychothérapeutes sans aucune formation).

Mais Raoust omet de dire que c'est exactement ce que **fait** sa secte criminelle! Illégalement, criminellement, et sans aucun contrôle du gouvernement, et même, dans bien des cas, sans procès de la part des victimes qui ignorent même que la secte les a désignées à la vindicte des scientologues.

Voici une longue liste établie par la direction de la section des mauvais coups de la secte (OSA); il s'agit de nombreux mouvements dissidents de la scientologie, ou de gens ayant voulu créer leur mouvement (certains sont dangereux!), ou faire de la scientologie façon "cool" hors du harcèlement des organisations délinquantes de la secte. Liste: plus de 500 mouvements.

Voyez combien de "psychothérapeutes" scientologues de métier et autres formes de psychothérapie plus ou moins sectaires, dangereuses ou non, ont été "déclarées suppressives" et voués à la ruine, la destruction, aux procès etc. par la secte de M. Raoust.

http://www.xenu.net/archive/enemy_names/enemy_list.html


==


Le 12 juin 2003, Michel Raoust discute du voile islamique dans le Courrier des Lecteurs du Nouvel Obs, et cherche à étendre le débat sur le voile à un débat général sur la société française qui, selon lui, paraît confondre
"laïcité et interdiction de parole des religions dans l'espace public."

Puis Raoust tente de se servir de l'Islam comme s'il s'agissait d'un allié, alors que l'Islam est presque en tout points fondamentaux opposé aux doctrines de la secte (voir
www.antisectes.net/xemu.htm, par exemple)

La scientologie interdit tout simplement la moindre critique de ses théories, de son chef etc, au sein de ses murs, et même en dehors.

Parlons aussi de la liberté que prend la scientologie de parler "religion" alors qu'il s'agit d'une escroquerie disposant, grâce à ses techniques élaborées, d'un énorme trésor de guerre accumulé au cours de ses 54 années d'existence.

Voyons donc comment le gourou scientologue Hubbard discute
religion:

"Il n'y avait pas de Christ sur la Croix"
"La religion est un implant" [ndt: un implant est truc inscrit par les psychiatres dans vos cellules,
selon la scientologie, cf ici]
"Je ne viens pas à vous en chef religieux..." (alors qu'il a déclaré sa
secte en religion depuis 1953, il écrira ceci en 1974, dans
www.antisectes.net/hymn-of-asia.htm

Ailleurs, Hubbard se moque du Christ à propos de la parabole de la brebis égarée, expliquant qu'on ne doit pas s'occuper de la brebis égarée. C'est sans doute pour ça que la secte perd 98 % des gens qui y achètent quoi que ce soit ?

La scientologie va jusqu'à "soigner" au moyen de "listes de réparations d'audition -- la GF.40" les gens qui se fourvoiraient dans d'autres systèmes de pensée -- religions, pratiques, philosophies, médecines alternatives, médecine tout court... etc.

Ces choses s'appelle chez eux des "autres pratiques", et c'est IN-TER-DIT par la secte. On a vu des gens "déclarés suppressifs" pour s'être fait soigner par ...
l'acupuncture.


==


Le 14 décembre 2002, on lisait sous la plume de Michel Raoust, président de l'association des scientologues français contre la discrimination, que le nouveau gouvernement aurait selon lui une nouvelle approche du problème des "sectes", parce que, dit-il, la politique antérieure ternissait l'image de la France.

Monsieur Raoust oublierait-il ce que prétend son maître à penser, le criminel Hubbard, Lafayette Ronald, condamné à 4 ans ferme pour escroquerie et extorsion à la 13e chambre correctionnelle, mort fou délirant en 1986? Rappel: Hubbbard exige que la scientologie prenne le pouvoir partout. Voir ici
Cibles de la secte


==

Ce scientologue, qui par nature, par conviction , et par les 'écritures saintes' de sa secte, est un ennemi farouche de la démocratie (cf www.antisectes.net/democracy.htm), raconte dans le Monde du 19 mars 2004, courrier des lecteurs:

"Renforçons la démocratie.

Après l'horrible attentat de Madrid, certains va-t'en-guerre chaussent déjà leurs rangers et sont prèts à en découdre .../...

Plus loin, Raoust défend pèle-mèle l'Islam et la démocratie, et parle "libertés fondamentales". (voir ce que la secte en question appelle liberté ici: www.antisectes.net/
rpf-denmark.htm), pour conclure:

"Affaiblir la démocratie, c'est exactement ce que veulent les terroristes. La meilleure réponse à leur donner est de la renforcer".

==

C'en est ridicule, quand on lit que son mouvement appelle la justice démocratique française une *parodie de justice* si cette justice ose se prononcer contre une équipe de scientologues ayant escroqué, extorqué et mené au suicide un père de famille et bien d'autres victimes (cf Ethique et
Liberté du 8 décembre 1996, un canard diffamatoire souvent condamné où Raoust écrit parfois). Et Raoust ne peut certainement pas prétendre qu'il n'est pas de l'avis d'Hubbard, sans quoi, il lutterait... pour la démocratie, et non pas en faveur d'un mouvement désirant la détruire pour la remplacer par le totalitarisme ce qu'il ne peut ignorer à son niveau.


Une fois encore, qu'un scientologue tâche de prendre appui sur la misère humaine pour faire son trou, ça me paraît indécent. Lisez ce que faisaient les scientologues sur les décombres du World Trade Center, et ce qu'ils continuent à tenter auprès des pompiers new-yorkais...


Retour sous index correspondant à ce type de texte : comiques

Retour Webpage