Preuves de prétentions médicales scientologues : exercice illégal de la médecine


(prétentions médicales curatives en bleu foncé)

[annotations du traducteur en vert]
2e preuve: Citations du célèbre bulletin secret NOTs série n° 34

3e preuve: voir ici



HUBBARD COMMUNICATIONS OFFICE
Saint Hill Manor, East Grinstead, Sussex
BULLETIN DU HCO DU 24 AVRIL 1972
Publication I
N° 79 de la série c/s
N° 5 de la série sur la Dianétique amplifiée
Repolycopier
Directeur du processing
Auditeurs
Pack PTS
Responsables de l' éthique
LES INTERVIEWS PTS
[PTS sont les initiales de 'source potentielle d'ennuis' - pour la secte, ndt]
(Référence: HCOB du 16 avril 1972, N° 76 de la série C/S)

Les interviews destinées à découvrir une condition PTS se font avec un électromètre et on note tous les reads. [réactions de l'appareil, ndt]

Au cours de cette interview, on demande:
(a) s'il y a des personnes qui manifestent de l'hostilité ou de l'antagonisme à l'égard du pc [pc: patient traîté par la secte, abréviation de préclair],
(b) s'il y a des groupes qui sont anti-scientologues,
(c) (s'il y a des gens qui ont nui au pc,
(d) s'il y a des choses qui, selon le pc, l'oppriment,
(e) s'il y a des lieux qui oppriment le pc, ainsi que des choses et des êtres appartenant à des vies passées, qui oppriment le pc.
La personne qui mène l'interview doit se rendre compte qu'une personne malade est PTS. Il n'existe pas de gens malades qui ne soient pas PTS de quelqu'un, d'un groupe ou de quelque chose quelque part. [ceci est de l'invention pure : ce système est une fois de plus une méthode de prouver qu'Hubbard a raison et tous les autres ont tort; il s'agit d'ailleurs aussi d'une Lapalissade, car il est évident qu'une personne malade souffre d'une 'attaque' de quelque chose - ne serait-ce qu'un microbe ou un virus]

Un pc quelque peu suppressif qualifiera les gens honnêtes de suppressifs. [nota : si Hubbard se retranche derrière cette solution où le pc serait " suppressif " - un sale type - c'est afin de mieux faire passer le fait que ce procédé est toujours à recommencer... les gens qui n'ont jamais d'ennuis en sciento sont rares -  et si on pousse dans les idées developpées dans les niveaux secrets, on tombe sur le hic: le pc ne pourrait pas être PTS à quoi que ce soit d'autre que ses propres BTs - ses 'thétans de corps' ou parasites engendrés voici 75 millions d'années par le traître galactique nommé Xénu dans la cosmologie hubbardienne]

Cela ne soulage pas sa condition. Il est PTS de gens de groupes, de choses ou d'endroits suppressifs,  peu importe à quel point il est lui-même suppressif. [ce qui contredit complètement un autre bulletin où il dit que les suppressifs ne font pas de progrès d'audition ou de cas , ndt]

Il a pu être audité par quelqu'un qu'il connaissait dans une vie antérieure et qui a raté la séance. Il est arrivé que quelques auditeurs aient été déclarés suppressifs. Non parce qu'ils avaient commis des erreurs, mais parce qu'ils étaient suppressifs. [ce qui contredit aussi le fait que les mauvais auditeurs sont déclarés suppressifs dans d'autres bulletins]

Cependant, certains pcs PTS créeront des ennuis à des gens honnêtes. C'est en effet ce que veut dire PTS: source potentielle d'ennuis. Donc, lorsqu'il vous nomme tous les gens honnêtes dont il est PTS, ne le prenez pas pour argent comptant.

De plus, quand vous trouvez vraiment la personne; le groupe, la chose ou l'endroit, la personne PTS aura une F/N** et , des VGIs et commencera à aller bien. [**F/N : aiguille libre indiquant soi-disant une libération et que tout va bien, sur l'électromètre]

La condition PTS est en fait un problème, un mystère et quelque chose que l'on retient; elle est donc parfois difficile à découvrir, et la personne doit recevoir un auditing spécial (3 S & D) pour la localiser. [3S&D, un procédé complexe de recherche par liste sur l'électromètre ndt]

Habituellement, elle est tout à fait visible.

Lorsqu'un pc qui est malade et qui fait des montagnes russes vient pour une interview, ne dites pas: "Il n'est pas PTS." C'est un faux rapport. Cela signifie uniquement que la personne qui a mené l' interview ne l' a pas découvert. [ou qu'il n'existe pas, mais ça n'arrangerait pas Hubbard]

Il arrive qu e le pc se mette à faire du listing [le pc 'établit une liste d'éléments tout seul, ici, une liste de gens ou de choses qui le 'suppriment',ndt] au cours de ce genre d'interview, et dans le cas où l'on découvre un élément [élément suppressif, ndt] incorrect, dans l'un de ces interviews, il faut auditer la personne pour compléter la liste ou trouver l'item correct. (Voir le N° 78 de la série C/S, HCOB du 2O avril 72, publication II.)

Il est donc VITAL de remplir les feuilles de travail au cours d'une interview.

L'interview devrait se terminer par une F/N.

L'interview est suivie de l'action d'éthique de la HCO PL [lettre de règlements] du 5 avril 72 ou d'autres actions d' éthique, comme par exemple résoudre la situation PTS, rompre les liens et nommer la personne à un nouveau poste, suivant les règlements.

Celui qui mène l' interview doit avoir de bons TRs [les TRs sont les exercices de communication hubbardiens], savoir se servir correctement de son électromètre et connaître la tech concernant la communication réciproque et les PTS.

Parmi les personnes qui font ce genre d'interviews, certaines obtiennent d' excellents résultats.
Ces interviews et la résolution de la condition PTS comptent comme des heures d'auditing.
Si vous les effectuez correctement et que vous les faites suivre d'une procédure  pour PTS bien administrée, vous aurez des gens en pleine forme.

L. RON HUBBBARD

Fondateur



        HUBBARD COMMUNICATIONS OFFICE
           Saint Hill Manor, East Grinstead, Sussex

               BULLETIN de HCO du 14 Novembre 1978

(citation partielle, ndt)

 
DISTRIBUTION limitée
Spécialistes des cours avancés [secrets]
Feuilles de cours des
Auditeurs de cours avancés et des
Superviseurs de cas des cours avancés

                   NED pour OTs Series 34
             C O N F I D E N T I E L
 
Il existe une séquence précise de maniement d'une condition physique. Toutes ses étapes doivent être effectuées afin de manier réellement la condition:

1.  l'élément
2.  la partie du corps
3.  maladie (de la partie du corps)
4.  Soins de la maladie
5.  Protestation contre les soins de la maladie
6.  La partie du corps (de nouveau)
7.  L'élément (de nouveau)
8.  La période de la maladie concernée [... explication technique sautée: cela sortirait du but de cette citation précise pour l'instant et entraînerait le lecteur dans une étude très ésotérique d'une des principales escroqueries de la secte]
(b) Résister à la maladie

    L'élément va cesser de réagir [c'est ici qu'on peut déduire du maniement de la 'maladie' qu'il y a non seulement des prétentions à soigner la maldie, mais que de plus, la secte utilise l'électromètre, son détecteur de mensonges et de charges, pour soigner les maladies physiques. Or, ces prétentions lui ont été interdites pour cet appareil depuis des décennies par la Food and Drug Administration, l'organisation qui vérifie les soins et médicaments aux USA ]

... "soins pour la maladie va cesser de réagir à l'électromètre..."

... "protestation contre la maladie va cesser de réagir à l'électromètre..."

Ces étapes constituent l'ensemble de maniement d'une condition physique ou d'une maladie. Si on les fait pas, ou incomplètement, la condition  se reproduira. ...

                                                                                               L. RON HUBBARD
                                                                                               Fondateur

Trad: roger gonnet

 
 
 

back

Retour index général

Retour index