La direction mondiale scientologie SAIT que les techniques scientologues sont incapables de changer les gens en profondeur

                                                    

La direction mondiale SAIT que les techniques scientologues sont incapables de changer les gens en profondeur.

En effet, si la secte (ou Hubbard) croyait réellement pouvoir changer les gens en profondeur, les rendre "honnètes" comme elle dit, elle n'aurait aucun besoin de publier des condamnations infâmantes envers des scientologues rebelles et envers tous ces gens qu'elle "déclare suppressifs".

Hubbard n'aurait pas mis au point un système de confessions écrites semi-publiques, de "condamnations" affichées semi-publiquement dans le monde entier " au moindre pet de travers", d'autant plus que ce que la secte nomme des crimes (voire ce qu'elle essaie de faire passer pour des crimes contre l'humanité) se résume en un mot: ne pas être d'accord avec les chefs ou les écritures d'Hubbard.

De plus, la secte n'aurait pas besoin de cette accumulation monstrueuse de renseignements (illégaux) sur ses clients, les rapports.


Elle n'aurait pas besoin non plus de faire signer toute sorte d'abandons de droits à ses clients (voir la section contrats de la honte).


A quoi bon tous ces "rapports" de connaissance, d'éthique et autres d'audition avec tous les détails de la vie des clients, si la sciento était en mesure de les changer? Elle saurait qu'ils ne recommenceront pas leurs erreurs passées!

La scientologie prétend toujours que les gens ont des tonnes de péchés cachés (des "retenues manquées", dit-on chez eux), et que c'est parce que les gens cachent des choses qu'ils deviennent critiques de la secte.

Jamais la scientologie ne considère qu'elle s'est lourdement trompée, ou qu'elle a tort. Cela peut aller très loin, par exemple, elle a tellement diffamé et pendant tellement longtemps un avocat de la Couronne canadien (l'équivalent d'un procureur chez nous) qu'elle a battu tous les records d'amende et dommages et intérêts auxquels qui que ce soit ait jamais été condamné au Canada.


Il n'existe qu'une autre organisation dans le monde qui soit aussi paranoïaque que la scientologie quant à ses secrets, ses coffres blindés, sa sécurité, ses caméras à la Fort-Knox (plus de cent camaras sciento surveillant la ville de Clearwater), ni aucune autre organisation même étatique, qui ait jamais détruit une part aussi importante de ses secrets financiers et criminels pour ne pas avoir à les fournir à la justice qui les avait exigés.

On peut en déduire que la secte et ses chefs criminels ont énormément de choses à cacher. C'est la scientologie qu'il va falloir "confesser" et "auditer" - c'est à elle qu'il va falloir "tirer ses retenues manquées"!

C'est pas étonnant que la sciento critique ses membres: ça vient de SES retenues manquées contre eux. Pas étonnant qu'Hubbard n'ait cessé, tout au long de ses "policies",

(cette dernière plaisanterie sera mieux comprise des ex-scientologues ayant passé par les vérifications de sécurité, les confessions, les "O/W writing", rapports et autres moyens de la secte pour extorquer des "aveus" - fantaisistes, à force).

Retour sous index correspondant à ce type de texte : courts

Retour Webpage