Scientologie, agence secrète de renseignements  et espionnage?

Résumé:

il s'agit d'un ordre signé de Mary Sue Hubbard, épouse du gourou scientologue, sur la sécurité et le renseignement. Il fait partie du domaine public, ayant été saisi par le FBI lors de la grande rafle de 1977 ayant conduit Mary Sue Hubbard et 10 autres scientologues en prison.

Très important: il démontre que la secte utilise les dossiers des clients, et les dénonciations, pour faire pression sur eux afin de les empècher de faire appel à la justice etc...

C'est une bonne démonstration de la paranoïa scientologue, car bien évidemment, aucun agent double ou espion n'avait infiltré la secte: il s'agissait seulement d'employés ou clients mécontents qui protestaient.


 

ORDRE DU GARDIEN


GO 121669 MSH (anglais)

16 décembre, 1969
To: All D/A/Guardians for Intelligence

PROGRAMME: SERVICES SECREts / SECURITE INTERNE

OBSERVATION: L'ennemi s'est servi d'infiltration pour obtenir des renseignements sur nous, et il y a eu des effets en Afrique du Sud, à Edinboug et à Washington.

L'ennemi a aussi "retourné" des membres du personnel comme agents doubles, ainsi que l'ont fait savoir Maurice Johnson à St Hill et Barbara Peake à Melbourne.

En outre, l'ennemi s'est servi de membres du personnel ayant quitté, de scientologues et parents de scientologues, lors des attaques.
Philip Wearne et Doug Moon in Australia, Jean Kennedy and Gene van Niekerk en Afrique du sud, Michael Pernetta et Mrs. Henslow in England, Eleanor Turner et Mrs. Elmo Troup aux USA et la famille O'Donnell en Nouvelle Zélande, pour n'en citer que quelques-uns.

Bien que les infiltrés et les agents doubles puissent créer davantage de problèmes dans une organisation, l'ennemi a mieux réussi dans ses attaques en utilisant les staffs partis, les scientologues et leurs parents, et la plus grosse erreur que puisse faire une organisation serait de négliger la Policy du 27 octobre 64 "Règles sur les soins physiques et les sources potentielles de trouble".

La tâche de sécurité de l'organisation appartient à HCO, mais le bureau des Renseignements [actuellement rebaptisé OSA, ndt] a appris d'expérience qu'il ne fallait pas laisser cette fonction seulement à HCO, car on a eu des ennuis. D'où le programme vital qui suit:

CIBLE PRINCIPALE: Se servir de tout moyen pour détecter toute infiltration, agent double, staff parti, scientologue ou parent de scientologue, afin d'annihiler tout potentiel de menace ou de dommages que ce type de gens ont pu créer envers la scientologie et les scientologues.

CIBLES VITALES:

1. Ce programme doit être effectué par le Gardien Assistant
(le chef d'OSA régional ou national, ndt) ou son député au Renseignement, si le poste est séparé.

2. Etablir des dossiers de Renseignement sur toutes ces personnes dont on découvre qu'il s'agit d'infiltrateurs, agents doubles, parents de scientologues, anciens scientologues et membres du personnel ayant quitté.


CIBLE OPERATIONNELLES:

1. Utiliser complètement tous les dossiers de l'organisation pour atteindre la cible principale. Ceci comprend l'usage des dosseirs de personnel, des dossiers d'éthique, des dossiers morts
[ceux des clients auxquels on ne veut plus répondre parce qu'il expriment des mécontentements, ndt], des dossiers centraux, des dossiers de cours (entraînement), des dossiers d'audition et des demandes de remboursement.

etc. (reste pas traduit)

2. To assemble full data by investigation of each person located for possible
use in case of attack or for use in preventing any attack and to keep files
of such. (Bold emphasis added.)
3. To be alert to usual security precautions and to see that these are
performed by the organization; such as proper locking of the premises,
security of keys, locking of files, the changing of locks if keys have
been lost, proper safes, etc.
4. To keep off staff and off org lines any person who has ever betrayed
Scientology or who has threatened to betray or blackmail Scientology.
5. To ensure the Policy Letter on Physical Healing, Insanity and Potential
Trouble Sources is not violated and to be alert to any possible violations.
6. To maintain a good liason line to Ethics and ensure that the Ethics Officer
alerts you to any person who might attack Scientology.
7. To be alert to any organizational theft or disappearances of records and
files as a possible indication of the presence of an infiltrator or double
agent. Infiltrators are frequently those who have recently "joined" Scientology
and so can be watched. Double agents are usually detected by natter, down
stats, disorder in their areas and no case gain.
8. To be effective and imaginative in your collection of data and in your
actions to nullify any attack or threat of attack.
9. To keep your Asst. Guardian fully advised and the D/Guardian for Intelligence
WW, who will inform the Guardian WW in such matters.

PRODUCTION TARGET: This is a continuing Programme on which Projects will be
issued from time to time.

Mary Sue Hubbard CS-G




Retour sous index correspondant à ce type de texte :

Retour Webpage

Recherche? MAIL