NEW YORK TIMES - 13 Février 98

Liste d'honneur de stars pour rehausser l'image de marque
John Travolta se tenait dans le garage situé sous le City Hall, attendant sa Jaguar noire reluisante. Il venait d'accepter un diplôme de l'église de scientologie, de la commission des travaux s'occupant d'un projet de rénovation, et discutait consciencieusement de ce que signifie sa religion pour lui.

"Grâce à la scientologie, vous apprenez à examiner votre existence et à devenir plus productif", disait M. Travolta, tandis que trois officiels importants de l'église naviguaient dans les parages. "Vous vous assurez d'éviter les pièges, vous faites face à vos problèmes et vous les maniez."

M. Travolta, que la hiérachie a étiqueté "J.T.", est la star scientologue la plus brillante au sein de sa  galaxie de célébrités. C'est une des valeurs sûres du box-office dont le prix ne cesse de grimper au sein de ce groupe très controversé, du fait de sa carrière bien repartie.

Mais la star de "Pulp fiction" et autres films est loin d'être seule à courir pour la scientologie. Plus que toute autre église ayant commencé sa carrière marginale, l'église de scientologie a cultivé une formidable liste de célébrités - où l'on trouve les acteurs Tom Cruise et Kirstie Alley, les musiciens Isaac Hayes et Chick Corea, l'analyste de télévision Greta Van Susteren - toujours dans le but de se faire reconnaître religion classique et d'étendre son message de par le monde.

D'autres célébrités sont aussi des porte-parole visibles de leurs religions, comme l'acteur Richard Gere, qui parle des causes Bouddhistes. Mais l'usage que la scientologie fait des célébrités fait partie d'un plan préétabli, calculé dans un effort datant de plus de trois décennies, effort que les spécialistes en religion et d'autres qualifient de tout à fait extraordinaire chez un groupe religieux.

La scientologie a créé des locaux séparés, nommés des "centres de célébrités" qui fournissent aux membres proéminents les conseils privés et cours, voire des services d'assistance médicale d'urgence. Bien que ces locaux soient accessibles aux autres scientologues, les documents internes de l'église montrent que leur but essentiel consiste à recruter des gens célèbres et à se servir d'eux pour promouvoir l'expansion de la scientologie.

A leur tour, ces célébrités deviennent les éminents avocats  de la scientologie. M. Travolta, par exemple, a critiqué le gouvernement allemand devant le Congrès, et ciblé par ailleurs une émission très critique du fondateur de la scientologie parue dernièrement en Angleterre.

Dans son numéro de Mars, le magazine George cite M. Travolta en train de décrire une conversation qui s'est déroulée en Avril dernier avec le Président Clinton, qui aurait promis d'aider dans l'affaire scientologico-allemande, puisque le gouvernement allemand est accusé de discrimination. M. Travolta entamait alors le film "Primary Colors" dans lequel il tient le rôle d'un gouverneur des états du Sud cherchant à se faire élire Président.

Madame Alley est la porte-parole d'un programme anti-drogue sponsorisé par l'église, et  elle a fondé une église dans sa ville natale de Wichita, Kansas. Mr Cruise a écrit au Congrés pour défendre les scientologues allemands, et il dit que sa femme - l'actrice Nicole Kidmann - et lui-même vantent la vie du fondateur de la scientologie dans un de centres régionaux.

Anne Archer, qui joue l'un des premiers rôles dans "Attrait fatal", entre autres films, est venue à des rallyes scientologues en Allemagne. Isaac Hayes a attaqué dans son émission radiophonique des journaux  critiquant la scientologie et a aidé Lisa Marie Presley à ouvrir une église à Memphis.

"Marty Rathbun, un des grands chefs du mouvement, dit "La scientologie marche pour eux: ils veulent le faire savoir à d'autres".

Rechercher une légitimité en des temps difficiles
Pour une organisation bataillant pour acquérir la légitimité des grandes religions en pleine atmosphère de suspicion, être associée aux célébrités dans l'esprit du public peut s'avérer très profitable. "Ces groupes pleurent pour se faire légitimer, et se débrouillent comme ils peuvent, surtout quand le public leur tourne le dos", dit James T. Richardson, professeur de sociologie et de droit à l'université de Reno au Nevada. "Le succès que la scientologie rencontre auprès de l'industrie des loisirs est exceptionnel".

La scientologie avait besoin de toutes les ressources disponibles pour tenter de contrer la piètre image qu'a le public d'elle.

En 1993, après une campagne terrible et deux ans d'enquètes gouvernementales, le Fisc américain accordait l'exemption d'impôts à la scientologie. Des membres du personnel scientologues font l'objet d'une enquète criminelle liée au décès, en 1995, d'une scientologue dans les locaux de l'église à Clearwater, Floride. Nombre de gouvernements, incluant la France et l'Allemagne, doutent encore que la scientologie soit même une religion, la qualifiant plutôt de pompe à fric en raison de ses tarifs prohibitifs.

Les scientologues rétorquent qu'ils sont victimes d' intolérance religieuse. Par exemple, les scientologues auraient recueilli un millier d'exemples de discrimination contre leurs membres.

C'est M. Hubbard qui reconnut le premier l'importance des célébrités parmi les membres. M. Hubbard, peintre, musicien, écrivain a fondé la scientologie en 54, et vite vu quelle pouvait être l'influence de membres connus pour faire reconnaître sa nouvelle religion. Dès les années 60, la scientologie construisait des "centres des célébrités" pour prendre soin des acteurs et artistes.

"Le but du Centre de Célébrités consiste à renforcer la progression et la popularité de la scientologie dans le monde des arts," écrivait Hubbard dans une lettre de règlements de 1973.

 Milieu sécurisant pour ceux qui sont dans le collimateur du public
Il y a dix centres de célébrités dans le monde, le plus connu et le plus grand étant au "Chateau Elysée", près des collines Hollywoodiennes. Cet hotel très kitsch et ses terrains ont été restaurés par l'église pour offrir des commodités aux membres ainsi que des salles de cours.

Les "CC" sont ouverts à tout scientologue, et l'on peut y voir à tout instant des gens de toutes provenances, mais ils se spécialisent dans la clientèle des stars.

Dans les entretiens et témoignages imprimés dans la brochure qu'ils publient "Célébrité", les scientologues vantent le centre, leur "retraite spirituelle". "C'est vraiment l'oasis pour tous les artistes de cette ville, quel que soit leur niveau de compétence", écrivit Monsieur Travolta dans un des derniers publiés. "C'est un environnement ultra-sûr. Pour moi, c'est l'endroit le plus sécurisant de cette ville. C'est l'endroit où je sais pouvoir rencontrer des amis en qui j'ai confiance".

Dans nombre d'interviews pré combinés par les officiels de l'église, des scientologues éminents parlent de ce qu'ils considèrent l'intérêt spécial de la philosophie de l'église pour les gens du domaine créatif. Ils décrivent des techniques aidant à mieux communiquer et à mieux gérer leurs vies et leurs carrières.

Ces descriptions font souvent écho aux critères que les universitaires qualifient "religion en train de s'affirmer mondialement". Il s'agit de groupes mettant l'accent sur la philosophie et les techniques detinées à aider des gens à mieux réussir dans le monde où ils vivent, plutôt que s'intéresser à la "vie éternelle".

Comme la majorité des religions, la scientologie croit en des mythes de la Création. Selon ses écrits sacrés, les gens sont des esprits immortels ayant vécu d'innombrables existences après avoir été exilés sur Terre voici 75 millions d'années par un dictateur intergalactique. Le conseil (audition) scientologique est censé ôter les obstacles qui se sont accumulés au cours de ces vies passées.

Pour les gens de l'extérieur, ce que disent les adeptes quant aux moyens techniques de la scientologie destinés à aider à surmonter les problèmes est moins déconcertant que ces vies intergalactiques.

"Grâce à ses exercices et théories, on peut trouver sa propre vérité, dit un texte d'introduction. La technologie n'est donc pas quelque chose à croire, mais quelque chose à pratiquer."

M. Travolta fait figure de vétéran parmi les célébrités scientologues. Il y est entré en 1975, après qu'une actrice lui ait donné un livre scientologique, juste avant qu'il n'obtint un grand rôle dans la série télévisée "Wellcome back, Kotter". Bien que sa carrière se soit ensuite affaiblie, il dit être revenu en force parce que la scientologie lui avait appris à relever les défis.

"J'ai dû quitter mes études au lycée, mais quand j'ai appliqué les technologies d'étude scientologiques, je suis devenu le meilleur pilote de jet de l'école américaine des pilotes civils", disait Travolta, qui possède un jet et toutes les licences de pilotage.

Jenna Elfman est en plein essor: la star joue dans le "Dharma and Greg", ainsi que dans un nouveau film avec Richard Gere. Elle crédite la scientologie de lui avoir appris à se focaliser sur ses buts.

"Ca vous rend vraiment votre auto-déterminisme," dit-elle; elle  y est entrée en 1991.
"La scientologie vous ôte les parasites, ce qui vous rend plus sûr de votre point de vue".

Mark Isham, compositeur ayant travaillé pour une vingtaine de films, cherchait une aide spirituelle au début des années 80 quand un ami lui passa un exemplaire du premier livre, "la Dianétique".

"Ca avait un côté très pratique, dit-il. Un artiste est engagé dans des activités: il faut pouvoir mettre une première note sur la page: cette possibilité existait dans la scientologie".

Il ajoute que les techniques scientologues l'ont aidé à mieux communiquer avec les directeurs de films, ou avec d'autres qui critiquaient son oeuvre, ainsi qu'à mieux comprendre son côté spirituel. "Cela ouvre des concepts sur ce qu'est l'artiste, ce qu'est son but".

PAS FACILE D'ETRE ACCEPTE MALGRE TOUS LES EFFORTS
Grâce à l'aide de tous ses membres célèbres, la scientologie a visiblement pénétré le habitudes d'Hollywood, où l'église faisait souvent l'objet de plaisanteries dans les années 70 et 80. Mais les stars n'ont qu'un succès mitigé pour pousser le scientologie hors de l'industrie des loisirs.

L'apparence de M. Travolta au congrés n'a pas déclenché les votes nécessaires pour obtenir une nouvelle législation permettant de demander au Président Clinton davantage d'activités envers la situation des scientologues allemands.

L'ouverture de l'église de Wichita par Kirstie Alley a obtenu quelques articles dans les médias, mais elle a déclenché des protestations de la part de la communauté religieuse.

Madame Alley dit avoir grandi à Wichita et être venue à Los Angeles pour se faire désintoxiquer de sa cocaïnomanie par Narconon, le programme anti-drogues de la scientologie. Elle dit que les résultats étaient si étonnants qu'elle est devenue porte-parole de la scientologie pour ce programme et qu'elle aide en donnant des fonds.

"C'est une affaire personnelle, ajoute la star du sitcom "Le Bureau de Veronica". "Ca m'amuse. C'est mon hobby. Je veux faire quelque chose pour le monde."

Mme Alley, Travolta et d'autres stars scientologues ont coupé le ruban de l'église voici trois ans. Elle a été nominée par le Conseil de la Ville, a pris la praole lors d'une réunion entre ministres de confessions différentes - plus de 80 représentées à Wichita.

L'ouverture de la section de Wichita a donné une façade à l'église, et ses officiels locaux ont participé à divers évènements religieux depuis. L'organisation inter-confessionnelle a même parlé d'offrir un siège à la scientologie, mais celle-ci ne l'a pas demandé.

"S'ils veulent devenir membres, laissons-les", dit le Révérend Samuel Muyskens, directeur exéutif du groupe. "Quel mal peuvent-ils faire?"

Beaucoup, répondent certaines congrégations. M. Muyskens a ajouté qu'il sait que nombre de représentants d'autres groupes quitteraient l'organisation inter-confessionnelle si l'on plaçait la scientologie à leur côté.

Le Révérend Keith Koch, pasteur presbytérien de l'église Grace de Wichita, dit que la scientologie est autant une religion que les  jeux d'argent en sont une.

"Les grandes églises, dit-il, seraient absolument opposées à ce que la scientologie soit membre."

Les chefs de la scientologie disent que ces remarques reflètent l'intolérance à laquelle l'église doit  faire face dans bien des endroits. "La bigoterie est née de l'ignorance, et cette observation démontre l'ignorance de ce qu'est et fait la scientologie", dit Marty Rathbun.

Pour l'instant, en tout cas, la maison que Mme Alley a aidé à restaurer à Wichita restera parmi les outsiders de la communauté religieuse, témoignage des difficultés que continue à rencontrer la scientologie en dépit de ses amis célèbres.


Webmaster: (33)
(0)426810096

Mail ? ôter -erase Antispam

Nouveautés

Tous les liens pour ou contre

Textes généraux
des médias

English texts

Critiques et liens externes

Secrets

Textes courts

Pour les Médias

 Espionnage

Jurisprudence, textes officiels, expertises

Punitions & goulags

liste textes du site

Apologistes & défenseurs des sectes

Données générales, définitions,

Scientologie & médecine illégale

Index France

Scientologie et Internet

Textes anciens du site

Concours littéraire

Moqueries

Justice & scientologie

Autres sectes

WISE et entreprises scn

Le Lisa Mc Pherson Trust