sectes - scientologie - narconon - lieutenant colonel Mark Jones déclarant que Narcon est intégralement géré par la scientologie

Déposition de Mark Jones



Je, soussigné Lieutenant Colonel Mark Jones, de l'USMC (Ret) de Los Angeles, Californie, déclare:




1. Vers 1971, j'ai été contacté par Arthur Maren qui était Gardien Assistant des Relations Publiques de la branche Américaine de l'Office du Gardien de l'Eglise de Scientologie. Maren m'a demandé si j'accepterais de créer un groupe Narconon et d'établir des programmes sous la direction de l'Office du Gardien. A l'époque, il existait un programme Narconon au pénitencier de l'Etat d'Arizona et un autre dans le pénitencier de l'Etat de Californie, situé à Vacaville, qu'un membre de l'Office du Gardien de Scientologie de San Francisco faisait fonctionner. J'ai accepté la proposition et entrepris de créer une agence internationale de réhabilitation des toxicomanes pour le compte de l'Eglise de Scientologie.

2. Pendant ma période en tant que directeur de Narconon, je faisais mes rapports à l'Office du Gardien. Des réunions se tenaient régulièrement pendant lesquelles les dirigeants de l'Office du Gardien traitaient des affaires de Narconon. Toutes les activités de Narconon y compris les dispositions financières de Narconon étaient approuvées par l'Assistant du Gardien des Relations Publiques et des Finances de l'Eglise de Scientologie, Henning Heldt. A partir de ce moment, je me suis impliqué jusqu'à ce que je démissionne, l'Office du Gardien contrôlait tous les directeurs de Narconon, bien que Narconon se prétendait indépendant de l'Eglise de Scientologie.

3. En 1972, j'ai reçu une récompense de l'Université de Californie du sud sur l'Intrascience pour mes travaux en tant que directeur de Narconon.


4. Vers 1973, l'Office du Gardien m'a demandé de me rendre en Angleterre pour assister le Gardien Député aux Relations Publiques Internationales, David Gaiman, afin de recruter et d'entraîner du personnel pour l'Eglise de Scientologie, et pour aider à établir des programmes Narconon en Europe. J'y suis allé et j'ai aidé à promouvoir et à établir des programmes pour l'Europe.

5. Bien qu'il fut publiquement admis que les centres Narconon utilisaient les enseignements de L. Ron Hubbard et qu'ils étaient sponsorisés par l'Eglise de Scientologie, leur véritable relation avec l'Eglise, c'est à dire que tout était contrôlé par l'Eglise de Scientologie, n'a jamais été officiellement admise.


Je déclare que ce qui précède est vrai, sous peine de pénalité de parjure, en fonction des lois des Etats Unis d'Amérique,

Exécuté ce 10ème jour de février 1995 à Los Angeles, Californie.


Retour index textes ayant trait à la médecine