Narconon: Non à la drogue oui à la vie - No to drugs yes to life : les liens directs à la scientologie

Ce court document signé Hubbard, fondateur de la scientologie démontre parfaitement que Narconon a toujours été une succursale de la scientologie, et un centre de recrutement et de profit pour la secte.

N'oublions pas que Narconon s'est rebaptisé "Non à la Drogue" pour éviter d'être trop facilement lié à la scientologie - en particulier dans les moteurs de recherche internet.

Organisation maritime

Lettre de données du bureau de Flag n° 220 du 29 août 1972

NARCONON

L'incomparable Office du Gardien [services secrets de la secte, ndt] a fait marcher le programme Narconon (Non à la Drogue!) dans le monde.

Le programme est désormais entièrement financé par l'état dans un pays et un état, et plusieurs autres gouvernements y contribuent.

Ce programme reçoit de plus en plus de support international et fonctionne en douceur entre les mains du personnel du Gardien [à l'époque, c'est l'épouse d'Hubbard, n° 2 de la secte, qui dirigeait ce service, ndt].

Ils parviennent à obtenir de très remarquables résultats.

L'envergure et l'action de Narconon feront un très bon sujet pour "The Auditor" [magazine de la secte, ndt].

L'office du Gardien ne devrait pas cacher ses lumières derrière des bureaux - s'il peut.

Narconon est l'unique programme de réhabilitation des drogués qui fonctionne sur la planète; il est reconnu comme tel.

Chaudes félicitations.

L. Ron Hubbard
Commodore

LRH:nt



flag bureaux data letter narconon