La société des Femmes de Bountiful reçoit le sommet de la polygamie  

La société des Femmes de Bountiful reçoit le sommet de la polygamie

 

06 avril 2005

Kootenai Valley Press 

 

Mike Weland

Une centaine de membres de la société des femmes de Bountiful, venant des comtés de Boutiful et de Boundary, organisent un sommet de la polygamie le 19 avril, afin d'expliquer leurs points de vue et leur existence, afin d'essayer de mettre un terme aux craintes et soucis apparus à propos des mormons fondamentalistes ("Eglise fondamentale des saints des derniers jours")

L'évènement a été annoncé lundi, les réactions dejà enregistrées sont submergeantes.

“Ce n'est que depuis quelques jours, et c'est déjà à moitié rempli," explique Winston Blackmore, membre de longue date de FLDS et l'un de ceux qui doivent prendre la parole. "On pensait qu'il y aurait peut-être 50 personnes, mais plus de 200 ont déjà signé. Ce qui m'étonne, c'est que tout le monde s'intéresse à nous - nous sommes juste comme nous nous étions avant."

Blackmore a dit avoir invité personnellement les avocats généraux de quatre états et d'une province, y compris l'avocat général de l'Idaho, Lawrence Wasden. L'avocat général de l'Utah aurait accepté son invitation. Blackmore dit avoir passé nombre d'appels aux médias, dont un à une télévision allemande qui aimerait en savoir davantage sur ce groupe.

L'attention portée au groupe par le gouvernement et les médias s'est intensifiée depuis l'ascencion de Warren Jeffs au statut de "prophète" à la mort de son père voici deux ans et demi. Depuis qu'il assume le poste le plus élevé de la hiérarchie, Jeffs aurait excommunié nombre de ceux qui détenaient des postes à responsabilité dans l'église, dont Blackmore.

Jeffs est maintenant recherché en Utah pour avoir abusé d'une nièce trop jeune; on l'a accusé d'avoir adopté une forme dirigiste plus radicale que ses pédécesseurs; il aurait non seulement usurpé le contrôle de l'église, mais aussi du Plan d'Effort Unifié, un fond de financement d l'église quaxquels tous les membres contribuent et qui leur fournit vivre et couvert. D'après ceux qui ont été éjectés, Jeffs se servirait du fond comme s'il lui appartenait et ignorerait les besoins les plus fondamentaux de ses adeptes.

De plus, il est accusé de séparer les familles polygames de ceux qui ont été écartés, réassignant arbitrairement leurs épouses à d'autres hommes estimés "fidèles", expédiant souvent des femmes - dont certaines auraient treize ans - dans plusieurs communautés FLDS du Mexique, du Texas, d'Aizona et de Bountiful. On l'accuse en outre d'avoir excommunié plusieurs jeunes hommes de la FLDS sans raison ou sans raison valide, les expédiant dans des groupes alentour sans autre éducation que celle qu'ils ont reçue à l'église.

D'après Blackmore, le stigmate attiré par Jeffs a systématiquement bâti une relation anormale vers Blackmore et le groupe ayant choisi de le suivre plutôt que continuer sous la houlette de Jeffs.

"Lorsque les gens parlent de Warren Jeffs, ils le lient toujours à Winston Blackmore et à "l'évèque de Bountiful", ajoute-t'il. Ca fait deux ans qu'ils se sont séparés de nous, et on n'a pas de relations. Nous avons des amis, de la famille et des gens qu'on aime qui sont affiliés à lui; il est de moins en moins crédible au fur et à mesure que le temps passe."

Le sommet se tiendra le 9 avril à 19 heures au Creston Rec. Center, Creston, British Columbia. Prix: $20 canadiens. Pour l'isncription appelez le (250) 428-5789.

http://www.kvpress.com/news/articles05/0406fldssummit.htm


 

Retour sous index correspondant à ce type de texte

Retour Webpage