LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

 La secte Moon veut prendre pied dans le Pacifique sud

(Note du webmaster: c'est encore une tentative pour acheter des voix, un pays, un gouvernement... et de là, pouvoir rayonner politiquement: une manie dangereuse des sectes les plus puissantes, Moon, Sokka Gakkai, et la scientologie.)
 

    AFP 19.01.01

     

    GLGL -FRS0254 4I

    Pacifique-secte

    (PAPIER DANGLE)

    Par Michael FIELD

    AUCKLAND, 19 jan (AFP) - L'Eglise de l'Unification de Corée du sud, plus connue sous le nom de secte Moon, s'implante dans le Pacifique sud où on l'accuse d'avoir presque provoqué la chute d'un gouvernement et d'avoir des liens avec celui des îles Fidji.

    La semaine dernière, le président des îles Marshall, Kessai Note, a failli être renversé par une motion de défiance à l'initiative de l'un de ses principaux opposants, le sénateur Justin de Brum, en raison de ses liens récents avec la secte.

    Aux îles Fidji, le ministre de l'Information du gouvernement intérimaire, Inoke Kubuabola, a participé cette semaine à Tokyo à une Conférence Mondiale sur les Médias, sponsorisée et financée par l'Eglise de l'Unification.

    Toutefois, dans un communiqué publié peu après, le ministre fidjien n'a fait aucune mention des liens entre cette conférence et la secte. "M. Kubuabola s'est joint à 300 personnalités politiques et professionnels des médias de 60 pays différents, qui se sont regroupés pour réfléchir à la responsabilité des médias dans un monde qui évolue rapidement", indiquait le communiqué du ministère fidjien.

    Ce communiqué ajoutait que le thème de cette conférence était "une direction unifiée pour les médias dans le nouveau millénaire".

    Le révérend Sun Myung Moon, gourou des Moonistes, prétend qu'il a été contacté par Jésus Christ en 1935 qui lui aurait demandé de fonder ce qui est devenue l'Eglise de l'Unification. Celle-ci revendique aujourd'hui quelque 200.000 membres à travers le monde. Elle a été créée en 1954. Cette secte est notamment devenue célèbre par ses mariages de masse organisés à travers le monde dans d'immenses stades.

    Politiquement classée très à droite, cette organisation a aussi été mise en cause pour ses pratiques commerciales, ses manipulations de l'opinion publique et ses fraudes fiscales.

    En novembre dernier, des responsables de l'Eglise de l'Unification sont apparus aux îles Marshall, petit Etat insulaire de 60.000 habitants, en affirmant qu'ils venaient mettre en place une "force gouvernementale du Pacifique", tout en promettant un investissement de 10 millions de dollars dans l'éducation et la pêche.

    Un porte-parole de l'organisation en Australie, Peter Murray, a indiqué que l'idée était de rassembler les peuples du Pacifique pour chercher "des solutions à des problèmes communs".

    Début janvier, deux autres responsables de la secte sont arrivés aux îles Marshall pour entamer la construction d'un collège.

    L'un d'eux, Neil Salonen, president de l'Université de Bridgeport dans le Connecticut aux Etats-Unis, a expliqué que plus les gens se familiariseraient avec le programme et les activités de Moon, moins ils le considérerait comme "effrayant".

    mjf/ob/mb afu

    AFP 191004

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte : autres sectes

Retour Webpage

Recherche? MAIL