LES SCIENTOLOGUES ET LA MALADIE

Voici ce qu'explique une "lettre de règlements" d'Hubbard du 26 juillet 1965 intitulée "Amendements à propos de declaration de restrictions de soins"


"AMENDEMENT AUX SOINS

Il est interdit à tous les étudiants de tout cours de rendre visite à tout praticien médical ou autre, à moins d'avoir reçu une autorisation de l'Ethique, et d'avoir été vérifié sur toute possibilité de "montages russes" (déclin brutal chez quelqu'un), et avant que tout suppressif, ou toute mauvaise audition, ait été localisés. Exception est faite pour les urgences impliquant une blessure grave ou une maladie infectieuse, mais en pareil cas, l'étudiant doit d'abord passer par l'éthique avant qu'on l'autorise à revenir en cours ou dans l'org. Ceci comprend tous les accidents. Les Supervieurs de cours seront envoyés en Comité d'Evidence [une punition pseudo-judicaire grave interne à la secte, ndt] s'ils me transmettent pas les étudiants comme indiqué avant de passer chez un médecin.

Tous les étudiants DOIVENT avoir l'autorisation avant de voir un médecin, sauf dans les cas d'urgence grave.

Hubbard disait par ailleurs que la maladie est "le résultat de chaînes d'engrammes en restimulation"(ref: HCOB 16 August 1969 "Maniement de la maladie en scientologie").

Dans le "Bulletin pour auditeurs professionels 7 d'août 1953, Hubbard indique:
"Toutes les maladies sont fondamentalement un manque de son propre espace".

Dans le Bulletin HCO (HCOB) du 20 avril 1972, "N° 4 de la série sur la dianétique amplifiée,Les Préclairs supprimés ey la tech PTS":
"Toutes les personnes malades sont PTS" [PTS=personnées liées à des gens suppressifs, ndt, il s'agit des initiales anglaises pour "Source Potentielle de Troubles; il va de soi que les troubles sont ceux causés... à la scientologie]

Dans le bulletin de HCO du 10 Août 1973, "Maniement PTS": "...
toutes les maladies sont plus ou moins, et tous les accidents sont directement liés uniquement à une condition PTS" et "se débarrasser de cette condition n'exige que trois actions: 1. Découvrir et 2. Manier ou Déconnecter."

L'HCOB du 11 juillet 1973 "Sommaire des procédés d'assistance ["assists"]" dit:
"les blessures, opérations, accouchements, maladies et périodes de choc émotionnel intense nécessitent tous d'être maniés par des assists complets".

Dans l'HCOB du 2 avril 69, "Assists dianétique": En plus des assists, il y a l'audition dianétique de la personne vraiment malade, qui manient les maladies et blessures présentes et passées en effaçant le "traumatisme physique".

La lettre de règlements de HCO du 3 mai 72 Ethique et Dirigeants indique:
"Les gens qui sont malades physiquement sont PTS et n'ont pas leur éthique en place vis-à-vis de la chose ou de la personne à qui ils sont PTS!"

Dans l'HCOB du 20 janvier 1972, Supplément à la Procédure PTS:
"UNE PERSONNE PHYSIQUEMENT MALADE EST TOUJOURS PTS".

"Une personne physiquement malade est mentalement malade" - PAB 6, de juillet 1953.

Dans l'HCOB du 10 juin 66, Recherche & Découverte, l'item manqué":

Il y a quatre points que je veux que vous saisissiez:

1. MALADIE = SEULEMENT PTS
2. SEULEMENT PTS = MALADIE

HCOB 4 avril 72 révisé le 30 mai 72, "La procédure primaire en division technique": "Si l'tudiant a pris des drogues et médicaments, on doit le mettre sur la procédure des drogues. S'il est PTS, on doit le manier en Ethique et lui donner une procéduire PTS. Si l'étudiant est malade on devrait la manier en dianétique. Une personne qui fait des Rockslams [un mouvement d'aiguille spécial de l'électromètre, ndt] doit être maniée au moyen de Dianétique Amplifiée."

Note de Warrior, http://werreour.da.ru:

Quand j'étais dans la Sea Org, et que je tombais malade, PAS UNE SEULE FOIS en huit ans on ne m'a dirigé chez un médecin, et j'ai été malade quelques fois, surtout en 79, où j'ai vraiment été TRES malade. En réalité, l''officier d'éthique m'a en fait ordonné de sortir du lit et d'aller travailler sur mon poste. Le seul traîtement que j'aie jamais reçu fut un "Touch assist". Avant, il était arrivé que je sois malade et qu'on ordonne que je reçoive une maniement PTS.

J'ai eu besoin de désensibilisation d'une dent en 1976, et suis allé voir l'officier de liaison médical. Il m'a dit que je ne pouvais pas aller chez le dentiste parce qu'il n'y avait pas "de fonds alloués à l'officier médical", car "ces fonds avaient été supprimés par le Planning Financier". C'était vrai. Il ne voulait pas m'expédier chez le dentiste parce qu'il craignait qu'on lui impute la responsabilité de ces frais selon la lettre de règlements N° 10 de la série sur les Finances qui dit "Toute dépense commise au nom de l'église doit obtenir l'autorisation écrite du Secrétaire de la Trésorerie de l'église pour être considéré valide et payable par l'église [sic]"

D'après l'ordre de Flag n° 732, : "Un membre de la SO est supposé recevoir les soins médicaux et dentaires". Mais en fait, je n'ai reçu aucun soin dentaire tout ce temps là. On m'a toujours répondu "qu'il n'y avait pas les fonds pour l'officier médical" pour payer aucun des soins dont j'avais désespérément besoin. Et j'étais pourtant un membre du personnel aux statistiques excellentes (upstat). J'ai dû travailler en dehors sur un autre boulot pour me payer de quoi m'offrir les soins dentaires que la Sea Org aurait dû payer. Et je n'étais pas le seul à ne pas recevoir le moindre soin dentaire ou médical dans l'org: je sais que bien d'autres staffs étaient sujets au même "traîtement".


Retour sous-index médecine illégale