Médecine interdite par la scientologie 

Résumé: 2 messages de deux ex-scientologues (Tory Bezazian dite Magoo, a quitté après 30 années dans la secte!) témoignant une fois de plus que la secte interdit souvent la médecine, les médicaments, l'accès aux soins.

Le webmaster peut d'ailleurs témoigner du fait que son ex-épouse et lui-même, lorsqu'ils étaient scientologues, ont souvent vivement conseillé - voire "interdit" l'usage de médicaments, même aussi mineurs que l'aspirine pour un mal de tête ou de dents!


Je retrouve un de mes vieux agendas. Etonnant! J'y notais mes tentatives pour abandonner les médicaments dont j'avais besoin, et toutes les crises d'épilepsie causées, tous mes espoirs de "manier ça" en séance d'audition. C'était vers 1972. Toutes ces années à essayer, et essayer dur... quelle honte.
C'est vraiment l'horreur. Heureusement que j'ai fini par refuser de continuer leur programme et que j'ai repris les médicaments indispensables.

Si vous êtes en scientologie et que vous connaissiez quelqu'un ayant besoin de médicaments, assurez-vous qu'il continue à lesprendre.

réponse d'un autre ex-scientologue à ce message:


.../... il faut continuer à faire connaître cette règle dans tous les milieux. Non seulement ce n'est pas éthique d'empècher les gens de prendre ces médicaments, mais pour certains comme les anti-convulsifs, c'est carrément criminel.

Nous avons eu récemment au Canada deux procès en raison d'adolescents refusant des médicaments sous prétextes "religieux". Ils étaient mal informés tous deux par leurs parents "aimants" et refusaient sous prétexte de "sauver leur âme" - et sou prétexte que Dieu n'aurait pas admis qu'ils les prennent.

C'est écoeurant de voir des soi-disant églises et des parents de ce genre, refusant de sauver la vie de leurs enfants.

.../...

 

Retour sous index correspondant à ce type de texte : courts -- médecine illégale

Retour Webpage