Matricide: pris d'une crise de démence, le scientologue tue sa mère à coups de fourche

A scientologist kills his mother with a fork

 


http://www.leparisien.com/home/info/permanent/article.htm?source=Le%20Parisien&themeid
=507&articleid=45648471

Le Parisien

Au domicile de Thierry (à gauche), une carte d'adepte de la scientologie a été retrouvée ainsi que de nombreux produits de régime Herbalife


.

(DR.)
LEVER LA PART D'OMBRE.

Les proches de Thierry veulent comprendre. Comprendre ce qui a poussé cet homme de 30 ans, domicilié à Stains
(Seine-Saint-Denis), à basculer dans l'horreur mercredi après-midi et s'acharner sur sa mère, Sylvaine, en lui portant
une dizaine de coups de fourche. Le terrible drame familial s'est joué à Soisy-sous-Montmorency. Malgré l'intervention des secours, la victime de 54 ans,souffrant d'importantes plaies au visage et au cou, n'a pu être sauvée. L'auteur de ce geste fou, qui, depuis lors, a été interné à l'hôpital de Beaumont-sur-Oise, subira une expertise psychiatrique approfondie qui permettra de déterminer s'il était responsable de ses actes.

Selon les conclusions d'un premier examen, le déséquilibré serait atteint de schizophrénie aiguë. Derrière ces troubles, se dessine également une étrange personnalité. D'après Marc, le frère de Thierry, il aurait d'abord été professeur de mathématiques avant de sombrer petit à petit dans l'irrationnel. Au chômage, l'homme vivait de la vente de produits de repas de substitution Herbalife, société réputée pour son fonctionnement quelque peu opaque.Il évoque ses relations sectaires dans des lettres envoyées à sa mère.

A son domicile de Stains, des dizaines de récipients remplis de gélules sont encore présents ainsi que des cartons d'envoi, en provenance d'Allemagne. Une boîte rassemble également de nombreux pin's récompensant les consommateurs perdant du poids.

Des photos montrent Thierry, le badge Herbalife fixé à sa veste, en compagnie d'autres participants lors de différentes réunions de distributeurs. Les proches ont aussi trouvé chez cet homme une importante documentation sur l'Eglise de scientologie dont le livre de Ron Hubbard, le fondateur américain de ce qui a été répertorié comme une secte dans le
rapport parlementaire mené par Alain Gest et publié fin 1995. Thierry détenait en particulier une carte magnétique d'adepteà l'International Association of Scientologists. Numérotée et à son nom, elle expirait le 27 juin 2001.

Marc a également découvert une dizaine de lettres envoyées par le tueur à sa mère au cours de ces deux derniers mois.

Dans ces courriers, l'homme évoquerait ses relations sectaires.D'après certains témoignages, Sylvaine cherchait d'ailleurs à sortir son fils de la spirale infernale dans laquelle il s'était embarqué.


Thierry aurait commencé à aller vraiment mal en janvier de cette année. Au début de l'été, il est une première fois interné à l'hôpital de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) après une crise où il casse tout autour de lui. Toujours dans la même période, il aurait aussi eu ses premiers gestes violents à l'encontre de sa mère. Ces éléments matériels, le frère de Thierry les a en tout cas transmis aux policiers chargés de l'enquête. Il a également pris contact avec des associations de lutte contre les sectes.

Pour comprendre.






English summary: a 30 years man, ex-mathematics professor who was making a living with Herbalife diet products sales, killed his mother with a fork. A membership card of scientology international association valid till june 2001 was discovered at his home, as well as a number of scientology works.

The mother was trying to get her son out of the hellish spiral where he was; and he began to be violent at the beginning of the year.

The brother of Thierry has taken some contacts with the anticultic associations.


Postscript: the killer has been declared irresponsible by psychiatrists and put in a psychiatric institution. Some times later, scientologists dared to come to picket such psychiatric institution.

Furthermore, links to another cult called "Landmark Education - Le Forum - were discovered later between Thierry and that second cult, which was created by a scientology drop-out, Werner Erhard. It seems that Thierry had taken a seminary where one learns to accomplish one's most wanted desires.




22 août 2001

scientologie

L'étrange personnalité du tueur à la fourche in Le Parisien

Un terrible drame a eu lieu à Soisy-sous-Montmorency dans le Val d'Oise. Thierry, 30 ans, a tué sa mère à coups de fourche. Selon les premières conclusions, il aurait été atteint de"schizophrénie aiguë".
D'abord professeur de mathématiques, ses proches l'ont vu sombrer peu à peu dans l'irrationnel. Au chômage, il vivait de la vente des produits de "repas de substitution" Herbalife. A son domicile, ont été retrouvés, en effet, de nombreux cartons de ces produits et des photos le montrent, un badge Herbalife fixé à sa veste.
Une importante documentation sur la scientologie a également été trouvée ainsi qu' une carte magnétique de l'International Association of Scientologists, à son nom, et expirant le 27 juin 2001.
Sa mère essayait de sortir son fils de la "spirale infernale dans laquelle il s'était embarqué" mais il aurait commencé à aller "vraiment mal" au début de cette année, ayant ses premiers gestes violents à l'encontre de sa mère.
Le frère de Thierry a transmis tous ces éléments aux enquêteurs et il a, d'autre part, pris contact avec "des associations de lutte contre les sectes".




Retour sous index correspondant à ce type de texte :

Retour Webpage