"L'électromètre" ou "e-meter" des scientologues était destiné... aux psychiatres

Parmi l'importante documentation accumulée par le Trust Lisa Mc Pherson qui combat les effets pervers de la scientologie, Jeff Jacobsen, qui est l'un des membres du Trust, vient de faire cette surprenante découverte.

"L'électromètre Mathison"

(il s'agit en effet de l'inventeur de cet appareil dans les années 50)

Une aide à toute forme de psychothérapie

Ce qu'est l'électrocardiogramme pour le cardiologue, les rayons X pour le chirurgien, l'électromètre l'est au psychanalyste. Cette invention est presque incroyable pour l'interprétation des "expériences oubliées" qui sont emmagasinées dans le subconscient. "

Dr Claude W. Chamberlain, Ph.D. (réferences suivent) en plus complet:


Cette donnée à elle seule prouve entre autres que la scientologie/dianétique d'Hubbard se base surtout sur les découvertes de la psychanalyse et des sciences connexes. C'est d'autant plus surprenant de voir Hubbard cracher dans la soupe en attaquant avec une incroyable virulence la psychologie/psychiatrie/psychalnalyse: voir ici.. Mais pas si surprenant que ça, puisque Hubbard voulait le fric que ces méthdoes parviennent à obtenir pour soigner leurs patients. Ne pas oublier qu'il croyait qu'argent = réussite.

Ne pas oublier aussi qu'Hubbard a escroqué l'appareil à son créateur, Volney Mathison (voir ici)


Retour index "en bref"


retour index comiques