REPORT - July/August 1999

Entretien avec une femme affectée par la Scientologie


source:
http://www.renatehartwig.de/ren-har/interview.html


Interview: Renate Hartwig a interviewé une femme dont la famille et la vie privée ont été affectées par les scientologues. La raison - l'aggravation des risques de sous-estimer la situation. La vie de cette dame non-scientologue était mêlée de près à un scientologue et son mariage a échoué à cause de l'organisation de Scientologie.


Question: Est-ce-qu'un non-scientologue peut vraiment entrer en relation avec un scientologue?


Réponse: Non il n'est pas possible d'avoir à long terme une relation qui marche entre un scientologue et un non-scientologue. Vous communiquez sur deux plans complètement différents se manquant l'un et l'autre - ces mondes sont trop différents et il est impossible de trouver un compromis satisfaisant pour les deux. L'un ne peut pas être juste un peu scientologue et l'autre juste un peu non-scientologue - l'idéologie ne permet pas cela ni d'un côté ni de l'autre.

Question: A quel point la Scientologie a-t'elle eu une influence sur votre mariage?


Réponse: Jusque dans les détails les plus intimes. D'après les rapports faits devant moi par de mon ex-mari, je peux affirmer qu'ils savent absolument tout de nos discussions à la maison. Ils connaissaient également la fréquence de nos rapports et toutes les variantes sexuelles de notre vie de couple. A partir de là, je peux supposer que je n'ai pas trouvé tout sur ces rapports de mon mari et je n'aimerais pas l'image qui a été documentée, et surtout qui a lu tout ça. J'ai mené - pendant longtemps et sans le savoir, parce que je n'ai trouvé ces rapports que beaucoup plus tard - une vie de mariage complètement transparente sous les yeux d'une organisation parfaitement antidémocratique.


On pourrait dire que j'avais l'impression d'être mariée avec 35 personnes. Ce mariage n'était rien d'autre qu'une farce.


Question: Quel était le plus important pour votre mari, la Scientologie ou vous, sa femme? Quelles étaient ses priorités?


Réponse: Pour mon ex-mari, l'organisation était manifestement plus importante que moi. Ses priorités allaient clairement à la Scientologie, il a commencé à passer quatre ou cinq soirées par semaine à l'organisation ou au "Charter Comité de Vienne". Quand je lui ai dit que je ne voulais plus être constamment seule, ça ne lui a rien fait du tout, ça ne l'intéressait pas.


Question: Pensez-vous qu'il se soit volontairement séparé de vous?


Réponse: Je ne sais pas s'il voulait se séparer de moi ou non, je ne peux pas le dire, d'autant plus qu'il traînait avec lui pendant toute l'année 1998 les documents du cours PTS. Je pense que s'il avait le moindre sentiment pour moi, on le convainquait du contraire. Pour lui, j'étais une SP [personne suppressive,] avec qui il ne lui était plus permis d'avoir des contacts. Pendant notre mariage, il a reçu l'ordre de se séparer de moi exactement trois fois.


Question: Que ressentiez-vous qui vous prouverait maintenant que votre relation a été trahie?


Réponse: Je me suis sérieusement demandé si j'étais vraiment sa femme. C'était incompréhensible pour moi qu'il ait pu penser à trahir sa femme et son mariage pour l'organisation. J'étais véritablement blessée. Je n'étais pas prète à abandonner sans me battre - c'est juste à ce moment-là, je n'avais aucun moyen de savoir ce que tramaient mes ennemis et, avant tout, quelle puissance se trouvait réellement derrière tout cela. Mon opposant était trop puissant ou trop brutal, comme on voudra, et n'opérait pas dans des conditions très claires.


Question: Comment résumeriez-vous cette expérience de votre vie?


Réponse: D'une part mon seul désir est de crier au monde: regardez un peu ce que les scientologues nous ont fait et nous avons tout simplement laissé cela arriver! D'un autre côté je pense souvent qu'il serait mieux pour lui et moi que j'oublie rapidement ce que j'ai vécu et appris et que je reste tranquille pour la sécurité de ma famille.


Question: quelle ampleur cette influence a-t'elle eu dans votre mariage et quand a-t-elle commencé?


Réponse: D'après les commentaires écrits de la main de mon mari, j'ai également découvert que la Scientologie et ses hommes de paille étaient extrèmement impliqués dans l'arrangement de ce "mariage" sans que je le sache. A quel point ce "mariage" avait été combiné dans l'espoir de me faire devenir membre de la Scientologie, que n'ayant pas atteint ce but, ce mariage fut aussitôt expédié à la poubelle où finissent tous les gens et les choses qui ne marchent pas comme ils le veulent.


Question: Le prix à payer pour ne pas devenir scientologue était élevé - cela vous a coûté votre grand amour et vous mène au divorce. Qu'allez-vous faire après ce divorce?


Réponse: Depuis mon divorce je tente de mettre mes idées et ma vie en ordre. J'ai défait tout ce qui pouvait avoir un lien avec mon ex-mari - je lui ai donné quatre ans de ma vie.

Question: Croyez-vous qu'une politique d'information plus agressive et plus ouverte vous aurait aidé à ne pas avoir à vivre cette expérience?


Réponse: Certainement! Il y a quatre ans je n'avais jamais entendu parler du mot "Scientologie" et je n'avais pas la moindre idée de ce qu'il y avait reellement derrière. Il continue à y avoir beaucoup trop de gens en Autriche qui ignorent la moindre chose à propos de la Scientologie, et donc il y a un grand nombre de victimes potentielles pour ce commerce monstrueux qui plane la nuit au-dessus de vos têtes. Du fait de ce que j'ai vu, entendu et expérimenté, je suis partisane d'une campagne d'information de grande-portée, menée de façon professionnelle et agressive, utilisant tous les moyens médiatiques à notre disposition.


Merci beaucoup d'avoir parlé aussi ouvertement.


(de: ROBIN DIREKT REPORT
July/August 1999)


retour sous-index textes courts