Un des sites web diffamatoires et destinés à répandre la haine, fondé par les scientologues


Note du webmaster: ce document est la traduction d'un des sites diffamatoires qu'entretient la secte scientologue contre ses critiques. J'ai droit à trois pages de mensonges et demi-vérités arrangées sauce-scientologue, à partir de dette page générale , où se retrouve une bonne part de mes amis critiques de la secte

Je ferais observer ici que la secte refuse que l'on fasse des "listes de sectes", mais qu'elle-même ne se gène pas pour faire des listes de noms afin d'attirer un maximum de haine envers les gens qui osent critiquer ses méthodes criminelles.

(afin d'éviter de leur faire gagner des places dans les moteurs de recherche, je ne mets pas le lien vers leur page diffamatoire, dont nous sommes nombreux à avoir des copies sur nos disques durs)


Les extrémistes anti-religieux

Fin 1994, début 1995, certains anarchistes violeurs de droits d'auteur, obtinrent illégalement des copies d'écrits sacrés non-publiés de l'Eglise de Scientologie et les postèrent sur Internet. Lorsqu'ils furent poursuivis en justice par les détenteurs des droits d'auteur, ces gens s'embarquèrent dans une campagne anti-religieuse, utilisant les forums Internet, les sites Web et la presse.

L'un des résultats de cette campagne a été l'augmentation des actes de harcèlement et de violence perpétrés contre des scientologues. Les Eglises de Scientologie ont été vandalisées et des scientologues ont été harcelés, physiquement attaqués et menacés de mort. Lorsque les agences gouvernementales oppressives de France et d'Allemagne ont cherché à obtenir un soutien en faveur de leur loi discriminatoire contre les religions minoritaires, ce sont ces mêmes groupes de gens qui ont crée une chaîne de violence en colportant leurs mensonges à travers l'Europe.

D'autres religions ont été la cible de violences anti-religieuses. Des extrémistes des Etats-Unis ont mis le feu à des Eglises Baptistes et se sont attaqués à des synagogues juives.

En Europe, des nationalistes d'extrême droite ont ouvertement attaqué des membres d'autres religions et ont manifesté dans des rassemblements de haine violente. Dans les Pays de l'Est, être membre d'une religion qui n'est pas "appréciée" peut s'avérer fatal. Le problême touche tout le monde.

Par conséquent, les gens de toutes les religions doivent s'unir non seulement pour apporter leur soutien aux membres de leur propre religion, mais aussi de toutes les autres religions. Nous devons rester vigilants afin de protéger le droit chéri de la liberté d'adoration et devons montrer du doigt les extrémistes qui répandent la haine et la violence.

La liberté de parole est une liberté fondamentale; c'est un des pilliers d'une société libre. Par conséquent, personne n'a le droit d'inciter à des actes de violence à l'aide de mensonges. Et lorsqu'il y a violation de ce droit, par des gens dont les seules intentions sont de nuire et de détruire, les citoyens honnêtes doivent parler.

Ce site Web expose la vérité à propos des instigateurs en question, afin que plus personne ne soit abusé par leurs mensonges.

[suit la liste des principaux critiques mondiaux de la secte criminelle, ndt - j'ai ajouté quelques mots d'information aux noms de la liste, le webmaster-traducteur]


ARMSTRONG, GERALD (ancien chargé des affaires légales d'Hubbard le gourou, et ex-mari de la fille d'un président international de la secte)
FISHMAN, STEVEN [le procès Fishman est un des procès majeurs perdus par la secte aux USA]
JOST, PATRICK
RASHLEIGH-BERRY, ROLAND (activiste anglais virulent)
BEEBE, JIM (ancien cadre du CAN disparu, l'équivalent de 'UNADFI" en France)
GOEHRING, SCOTT
KELLER, RODERICK (critique publiant chaque semaine une r
RICE, DAVID
BERRY, GRAHAM E. (avocat US qui leur en a fait baver, et que des séïdes de la secte ont cherché à écraser physiquement)
GONNET, ROGER - [webmaster du plus grand site anti-sciento francophone mondial et traducteur de l'essentiel des textes critiques de la maffia criminelle en français]
LERMA, ARNALDO (qui fut fiancé à la fille d'Hubbard, Suzette)
RICE, FREDRIC
BIRD, DAVID
GRAHAM, BARBARA
LYNN, JOE
SPAINK, KARIN [écrivain hollandaise brillante qayant gagné des procès contre le mouvement]
BROOKS, STACY (qui fut une patronne mondiale de la feuille de chou scientologue diffamatoire "Ethique et Liberté")
HAGGLUND, GREGG
MINTON, ROBERT (riche homme d'affaire qui prit fait et cause contre le gang sectaire scientologue)
TOURETZKY, DAVID S. (professeur d'université auteur d'études importantes sur la sciento)
BUNKER, MARK [qui a gagné en justice contre des montages criminels et faux témoignages de la secte et de ses policiers achetés, et a été attaqué dans la rue à coup de marteau par un scientologue]
HAUSHERR, TILMAN (cadre informatique défenseur des Droits de l'homme allemand)
OLIVER, FRANK (ancien membre des services secrets scientologues)
WALTER, ALAN
CABERTA, URSULA (haut fonctionnaire allemande qui surveille la secte au ministère de l'intérieur du Land de Hambourg)
HELDAL-LUND, ANDREAS [auteur du fabuleux site web "www.xenu.net, le plus complet au monde, en anglais , sur la secte]
O'MALLEY, KADY
WARD, GRADY [fut attaqué et raidé à domicile sur mensonges de la secte criminelle]
CAMBURN, IDA
HENSON, KEITH [fut condamné en prison par un juge pourri de la justice californienne, juge auquel les scientologues et leurs avocats avaient menti à n'en plus finir]
PANOUSSIS, ZENON [fut condamné pour violations des droits d'auteur de la secte criminelle, mais gagna en fait, car certains documents ultra-secrets ne peuvent plus être retirés du public]
WEVERS, JOHAN
CLARK, ROBERT W.
HOLMES, DEANA
PETTYCREW, BRUCE & KATHLEEN
WOLLERSHEIM, LARRY [un des plus anciens et des plus accrocheurs des ennemis de la secte, qui lui doit toujours 6,5 millions de dollars au minimum, depuis des décennies]
DALLARA, MARK
JACOBSEN, JEFF
PETERSON, ROBERT
ZERPE, STEN-ARNE
DVORKIN, ALEXANDER {brillant universitaire russe qui s'en prend aux sectes, travaillant quasiment seul et sans moyens]
PRINCE, JESSE [ancien personnage numéro 3 de la secte]

Retour sous index correspondant à ce type de texte : apologistes

Retour Webpage