LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

Scientologie? Une fois de plus, la justice suisse estime qu'il ne s'agit pas d'une religion (Lausanne, décembre 2001) 

Mardi 18 décembre 16:33
Tribunal cantonal de Lausanne: scientologues déboutés


LAUSANNE - L'Eglise de scientologie n'est pas une religion, estime le Tribunal cantonal de Lausanne. Il a rejeté la plainte déposée par les scientologues contre trois conseillers municipaux de la Ville pour discrimination religieuse.

Selon le Tribunal cantonal, une religion doit être acceptée et reconnue comme telle. Il ne suffit donc pas qu'elle se désigne par les termes d'Eglise ou de religion pour bénéficier de la protection contre la discrimination religieuse.


«On ne discerne dans la scientologie aucun rapport de l'homme à Dieu ou à un principe supérieur et sacré», estiment les juges. Ses prestations et les biens qu'elle offre «n'ont rien de religieux». Le Tribunal cantonal confirme ainsi le non-lieu préalablement prononcé par le juge d'instruction du canton de Vaud.


Pour l'Eglise de scientologie, le syndic Jean-Jacques Schilt, le municipal de la police Bernard Métraux et la directrice des affaires sociales Silvia Zamora s'étaient rendus coupables de discrimination religieuse. Les scientologues leur reprochaient d'avoir rendu un préavis négatif à une campagne d'affichage.


Bernard Métraux était également accusé d'abus d'autorité. Il avait refusé la location d'une salle dans un restaurant appartenant à la ville, et avait restreint l'usage du domaine public aux scientologues.


La Municipalité de Lausanne se félicite de la décision du Tribunal cantonal. Elle lève à son sens toute équivoque quant à la nature des activités des scientologues, que la justice a clairement apparentée à une activité commerciale non religieuse.


(SDA-ATS\/nt mj sy/kulr reg div)
© ATS

Note: voir aussi ces jugements:

diffamation

Retour sous index correspondant à ce type de texte :presse-justice

Retour Webpage

Recherche? MAIL