TACTIQUES, LIGNE DE CONDUITE ET STRATEGIES DE LA SECTE - .
(Suite du témoignage  de Larry Wollersheim, un des principaux ennemis de la scientologie - déjà 4 procès gagnés, le 5e en passe de l'être)
Tactiques -- Loi du gibier de potence (faire game)-- menaces au jury -- Livre de la guerre : la bible des services secrets (OSA/GO)--Les témoins choisis par la secte -- Catalogue des "actes suppressifs"

Ce qui suit est la liste des tactiques que la secte de Scientologie emploie ou a projeté d' employer , ou dont j' ai été le témoin du fait qu 'elle s'est servi contre ceux qui la critiquent, ses adversaires ou ses ennemis.

La liste des tactiques dont je n'ai pas été personnellement le témoin vient des documents saisis par le FBI et employés dans le procès contre la secte.

Onze des membres officiels les plus élevés de la hiérachie de la Scientologie, ont été envoyés en prison, y compris la propre femme du Fondateur.

J'ai choisi et établi la liste de ces tactiques et des règlements de l'Eglise ici pour plusieurs raisons :

1)- Afin que je puisse regarder en face les activités de ce groupe, pour m'opposer à eux et à ce qu 'ils font vraiment, et à l' image fausse qu 'ils essaient de créer

2 ) Pour comprendre leur véritable ligne de conduite envers leurs ennemis parmi lesquels je me trouverai assurément à cause de ce que je suis en train d'écrire ,et ainsi je pourrai me préparer pour les éventuelles actions qu 'ils emploieront contre moi ou contre quelqu'un de mes proches pour arrêter les effets de ce rapport.

3 ) En clarifiant ces règlements et en établissant des prévisions à leur sujet pour moi-même , j' espère que d'autres qui auront en main ce rapport pourront évaluer ce que les règlements de Scientologie sont capables de faire contre eux, et pour qu 'ils puissent bien s'y préparer

. 4) A travers cette compilation des tactiques de la secte j'espère qu'il sera plus facile de voir qu'aucune église ou organisation civilisée dans le temps présent ne peut pardonner, aider, approuver, ou apporter un appui quelconque aux activités illégales, immorales ou outrancières de cette secte en tant que " religion " ou activité religieuse, de quelque manière que ce soit.

5) Enfin, c'est aussi mon espoir que le grand public, s 'il a jamais l'opportunité de prendre connaissance de cette déclaration sous serment, puisse connaître clairement les horribles activités véritables de la secte, et demandent une investigation complète de toutes les activités de la secte, de sa ligne de conduite, et ses finances par l' intermédiaire des grandes cours de justice ou d'autres mesures légales. de sorte que d'autres personnes n'aient pas à souffrir des souffrances, pertes et bouleversements que j'ai connus dans mes expériences avec la secte.

Ainsi donc, voici les tactiques que la secte emploie, ou a projeté d'employer contre ses ennemis ou les gens qui la critiquent :

Tactique: Infiltrer des organisations ou des agences par les membres de la secte. ( Pour trois objectifs, selon les documents saisis par le FBI) :

A - Déterminer quelles données négatives sur la Scientologie existent, de sorte qu'elles puissent être contrées.

B - Fournir un système d'alarme précoce pour alerter l'Eglise qu'il y a une menace d'action du gouvernement contre le Fondateur de la Scientologie , L.Ron Hubbard, ou sa femme Mary-Sue.

C - Obtenir des données sur les critiques qui donnent une mauvaise image de marque de la Scientologie, afin qu'en retour on puisse discréditer'les critiques.

Dans les documents saisis par le FBI il y avait des communications de " l'Eglise " établissant une campagne pour infiltrer plus de 130 agences gouvernementales.

Ce genre d'activités donne fortement l'impression que l'Eglise est intéressée à protéger les droits privés et constitutionnels.

Cependant, la défense favorite de l'église est qu'elle est une religion, et que les droits contitutionnels sont violés. La secte a montré ce qu'elle était véritablement dans quelques articles très intéressants. Ces tactiques jettent une lumière sur les mots et les directives qui motivent l'absolue autorité de droit de la Scientologie et L.Ron Hubbard. " Si quelqu'un est en train d'essayer de perturber ou d'arrêter la Scientologie...il n'y a probablement pas de limite à ce que je voudrais faire pour sauver la seule route de la liberté pour l'homme, contre les personnes cherchant à stopper la Scientologie ou à blesser les Scientologues'' (LRH. 15 Août 1967)

TACTIQUE : Monter une mise en scène d'accident d'auto impliquant un piéton (Pour s'efforcer de discréditer Gabriel Cazares, l'ancien maire de Clearwater, Floride, et critique de Scientologie). Ceci a été découvert dans les documents de l'Eglise saisis par le FBI lors de son raid.

Dans une autre lettre de règlement signée de Ron Hubbard, ce dernier exhorte les membres de la secte à enquèter bruyamment sur les individus qui attaquent l'Eglise. Lettre de règlement du 15.8.60 :"Trouvez toujours ou fabriquez suffisamment de menaces contre eux, pour qu'ils en arrivent à demander la paix." Ce sont les propres mots de LRH pour inciter les autres à trouver ou à "fabriquer'' des menaces. Est-ce que le fait de " fabriquer des menaces" ressemble à une pratique religieuse d' une quelconque église contemporaine ou à une pratique humanitaire ? Les mots-clé sont précisément " TROUVEZ OU FABRIQUEZ " -  Vous pourrez juger par vous-même dans les tactiques suivantes si la secte, dirigée par son chef, est disposée à "'fabriquer" des menaces lorsqu'elle ne trouve rien contre la personne visée.

Sur une autre lettre de règlement confidentielle appelée "MANIEMENT DES AGENTS HOSTILES / AGENT MORT",les déclarations que voici sont écrites par LRH : "Il est dans mes intentions spécifiques que, par l'emploi de tactiques professionnelles de Relations Publiques, toute opposition soit non seulement émoussée , mais encore éradiquée d'une manière permanente .'

A un autre endroit de cette lettre de règlement , pour contrer ce que LRH appelle la "propagande noire contre la secte" , le fondateur écrit : " S'il se présente une menace à la longue , vous devez immédiatement évaluer et être à l' origine d'une campagne de Propagande noire afin de détruire la réputation de la personne responsable de la menace" afin de la discréditer de telle manière qu'elle.soit mise au ban de la société"

Examinons davantage la propre définition donnée par Hubbard pour la Propagande Noire :

"Comment manier la propagande noire" :

La propagande noire : NOIR = mauvais ou qui abaisse.

PROPAGANDE = Faire sortir des affirmations ( déclarations ou idées ) est le terme utilisé pour détruire la réputation ou la confiance du public en des personnes, des compagnies ou des nations. C'est un outil habituel des agences qui cherchent à détruire des ennemis réels ou imaginaires, ou qui cherchent à établir une domination dans un certain domaine. La technique cherche à rabaisser une réputation au point que 1'on dénie à la personne , la compagnie ou la nation , tous ses droits quels qu'ils soient, par des "accords généraux". Il est alors possible de détruire la personne , la compagnie ou la nation par une attaque mineure : la Propagande Noire en elle-même ne l'a pas encore fait."

Quelle religion aujourd'hui utiliserait une technique qui ruinerait la réputation d'une personne , d'une société ou d'une nation au point que 1'on en arrive à dénier à l'entité blessée tous les droits, et qu'elle soit mise au ban de la société ? Aucune religion que je connaisse, mais cela apparaît comme une tactique parfaite pour une affaire commerciale d 'éliminer l' opposition afin d'établir une suprématie dans un domaine.

Dans une lettre de règlement du 11 Mai 1971, Hubbard déclare"Quiconque s'engage dans une propagande noire, soit utilise un moyen pour redresser un tort, soit avoue qu'il ne peut le faire compétition au grand jour" .

Cette lettre de règlement a été largement distribuée pour des raisons de relations publiques.

La lettre confidentielle de règlement du 30 Mai 1974 avait uniquement une utilisation interne auprès des membres du culte dans lequels on avait le plus confiance, et les fanatiques, en éliminant 1'opposition à laScientologie : Une lettre de règlements pour l' image de marque, une autre pour l'action.

Il y a, dans les directives de Hubbard, des mots clefs dont il faudrait se souvenir en lisant les exemples suivants des tactiques de la secte! ''Trouvez toujours ou fabriquez suffisamment de menaces..." "Il est dans mon intention spécifique que toute opposition ne soit pas seulement émoussée, mais éradiquée'' et ''s'il se présente une menace à long terme.soyez à l' origine d'une campagne de Propagande noire afin de détruire la réputation , et jeter le discrédit sur les personnes responsables du dénigrement, afin qu'elles soient mises au ban de la société".

Voici les propres paroles de LRH dans un autre exemple de règlement : "vous découvrez où " il " ou " elle " travaille, ou travaillait, docteur, dentiste, amis, voisins, qui que ce soit, et vous leur téléphonez pour leur dire :''J'enquète sur M. ou Mme. X pour des activités criminelles, du fait qu'il ou elle a essayé de m'empêcher de vivre ma liberté d'être humain, en m'interdisant la liberté de religion, à moi-même et à mes amis, et à leurs enfants..."etc...vous dites ci et vous dites ça : "J'ai vraiment eu connaissance de faits abassourdissants'' etc..

Utilisez quelques généralités. Il importe peu que vous obteniez beaucoup d' informations soyez seulement bruyants. Ceci est très étrange dabord , mais cela a une signification fantastique et fonctionne."

Hubbard conseille comment détruire la réputation et le renom d'une personne avec des généralités. Dans une lettre de règlement nommée la "personnalité anti-sociale et l' anti-scientologue" , Hubbard énumère quelques attributs très intéressants de la personnalité antio-sociale :

l Il ou elle parle seulement par généralités, particulièrement lorsqu'il transmet des rumeurs.

2. Une telle persone a affaire essentiellement avec des mauvaises nouvelles, des remarques critiques ou hostiles .

  1. Beaucoup de personnes anti-sociales avouent librement les crimes les plus terrifiants lorsque vous les obligez à le faire. Mais ils n'ont aucun niveau de responsabilité par rapport aux actions qu 'ils ont avouées.
TACTIQUE : Faire circuler des histoires fausses .

Exemple : Mark Sableman ; Reporter au Clearwater Sun, critiquait la Scientologie. Selon les documents saisis par le FBI en Juillet 77, les Scientologues firent circuler un contingent important de nouvelles histoires fausses dans lesquelles on employait son nom et qui prétendaient que 19 1égis1ateurs deFloride étaient affiliés à la Maffia, intéressés dans des affaires de jeu, et impliqués dans des affaires de corruption, chantage et transactions illégales. Cela porta un discrédit professionnel à Sableman en regard de la loi de Floride

TACTIQUE : Envoyezvous à vous-même des menaces de bombe :

Au cours du raid d'Octobre 77, le FBI découvrit des documents qui montraient que l'Eglise avait ordonné à ses agents de voler du papier à Paulette Cooper, en s'assurant qu 'il portait bien ses empreintes digitales, puis de taper dessus des menaces de bombe, et de les envoyer à Henry Kissinger et à l'Eglise elle-même. Alors l' Eglise appela le FBI au sujet de ces menaces qu 'elle avait reçues et donna le nom de Paulette Cooper comme suspecte.

TACTIQUE : Faire interner une personne dans un hopital psychiatrique .

Paulette Cooper qui critiquait la Scientologie fut la victime de ces menaces de bombes entièrement fabriquées, et d'une opération dirigée par l' Eglise et appelée ''Freakout'', dont le but était de la faire interner dans un hopital psychiatrique où elle serait réduite au silence en tant que critique de la secte. Ces données furent révélées lors de la confiscation des documents del'Eglise par le FBI.

TACTIQUE : se faire passer pour un individu pour faire des faux et le discréditer:

Une autre tactique que la Secte projetait d'employer, selon les documents saisis par le FBI, était de se faire passer pour Paulette Cooper pour organiser un coup monté contre elle. La personne qui devait se faire passer pour elle devait al1er dans une laverie automatique près du domicile de P.C et devait menacer de tuer le Président, et s'en aller. Un second membre de la secte devait se tenir à 1' intérieur de la laverie et devait dire au personnel de la laverie de téléphoner aux autorités la menace qui avait été faite contre le Président.

TACTIQUE-: S'introduire par effraction dans le bureau de l'avocat de la personne qui critique ou qui est ennemie de la Scientologie. 

Les documents saisis montrent que la secte entrait par effraction dans les bureaux des avocats des personnes qui critiquaient ou qui étaient ennemies de la secte, ou de ses adversaires.

TACTIQUE : Faire de fausses déclarations sous serment dans les procès , pour stopper ou discréditer une personne critique ou un ennemi.

Dans le but de discréditer Gene Allard, ancien employé de bureau de l'Eglise, les scientologues portèrent plainte comme quoi il leur avait volé 27000 dollars. L'Eglise savait qu'Allard avait transmis leurs enregistrements au service interne des revenus, et elle espérait le discréditer en tant que témoin contre la secte. Allard attaqua la secte, et obtint 300000 dollars de dommages et intérêts pour leur attaque malveillante. TACTIQUE : Se faire passer pour un individu hostile à la Scientologie pour avoir accès à des informations hostiles ou dangereuses pour 1'Eglise .

Un agent de l' Eglise qui avait infiltré le " Better Business Bureau " en 1974 ( Miss Canarro) persuada les membres officiels du B.B.B d'ouvrir leurs dossiers à son mari, qu 'elle avait identifié comme un écrivain indépendant et critique de la Scientologie. Il était en réalité Scientologue, cherchant à soustraire les dossiers relatifs à la Scientologie que possédaient le B.B.B.

TACTIQUE : Installations d'écoutes é1ectroniques et de micros :

Le FBI découvrit dans ses investigations que la secte avait installé des micros dans les réunions du Bureau des Impôts où devaient être discutés son statut et les taxes qui lui seraient imposées.

TACTIQUE_: Se servir, ou établir, ou créer un front social de groupes de réformes comme moyen de défendre la secte des attaques des critiques :

Une lettre directive interne saisie par le FBI semble indiquer que ceci est bien le but réel des groupes de réformes sociales que l'Eglise a établis.

TACTIQUE : Faire circuler une lettre anonyme par quelqu'un qui est membre d'un groupe critique ou ennemi de la Scientologie, et en même temps fâché avec ce groupe , et qui critique maintenant son propre groupe lequel attaque la Scientologie

Un exemple de cette tactique a eu lieu en Juin 72 en Angleterre ou un membre supposé de l'Association Nationa1e de la santé mentale (un médecin mécontent) fit circuler un prospectus non signé à 2000 membres , dépréciant le directeur de l' association et les règlements de cette même organisation; Bien que cela n'ait pas été prouvé formellement, l'association se rendit compte que c'était un membre de la secte parce qu 'ils étaient impliqués à 1' époque dans des conflits brûlants avec l'Eglise de Scientologie.

TACTIQUE : Les agents de la secte obtiennent des emplois dans des organisations critiques ou ennemies de la Scientologie pour rassembler de façon cachée les renseignements qu 'ils possèdent sur la secte. 

Le raid du FBI, a trouvé des documents qui en apportent la preuve .

TACTIQUE : Séquestrer un ennemi potentiel et critique.

Michael Meisner, un membre de la secte, a été séquestré pendant 24 heures lorsqu'il annonça qu'il allait prendre des matériaux qu'il avait en mains, ayant trait à des cambriolages, et qu'il les transmettrait aux autorités. Finalement il échappa à la surveillance des membres de la secte et offrit de coopérer avec les autorités. Son témoignage provoqua le raid du FBI , 1'inculpation et l'incarcération de 11 membres élevés dans la hiérarchie de l'Eglise.

TACTIQUE: Faire de faux papiers lorsque c'est nécessaire pour aider dans des opérations secrètes. 

Le FBI a saisi des documents prouvant que plusieurs scientologues ont fait de faux papiers pour le Service Interne des Revenus et pour le Trésor Américain, afin d'avoir accès aux dossiers sur la Scientologie que possédaient ces agences.

TACTIQUE- : Quand vous êtes pris dans une situation illégalle , immorale , ou embarrassante, ne jamais impliquer l' Eglise, prétendre toujours que vous agissez en tant qu'individu et non en tant qu'agent de 1' Eglise. 

Ceci est aussi vieux que 1'habitude d'autodestruction des enregistrements dans "Mission impossible".

Cette tactique se poursuivait par un document officiel de l' église et un communiqué de presse ( après que le FBI les ait pris en flagrant délit de conspiration ) affirmant que 1' Eglise ne trouve aucune excuse aux activités illégales.

Cependant les 11 membres de l' Eglise incarcérés étaient les plus hauts représentants de 1' Eglise dans la Section espionnage, dont le véritable travail , d'après les directives de Hubbard, était de faire vraiment ce précisément que l'Eglise prétendait ne pas excuser.

TACTIQUE-: Si vous avez été membre de l'Eglise et que vous avez quitté l'Eglise, toute donnée personnelle ou embarrassante dite dans le secret de la confession sera employée contre vous.

Dans le procès en dommages intérêts de 2 millions de dollars contre la Scientologie (qui a été gagnée par une personne de Portland, Julie Tichborne) l'avocat de la secte, Mr Kennedy, (si on accepte ça comme preuve) montra que Mme Tichborne avait des problèmes avec ses parents, la drogue, et le sexe. Cependant, un autre règlement de Scientologie , appelé le code de 1' auditeur , promet de ne pas révéler les secrets de la personne qui reçoit de l'audition, ni pour un profit ni pour un gain personnel. Il y a beaucoup de célébrités et même quelques politiciens qui ont reçu de l'audition confidentielle. Est-ce qu'on produira leur dossier pour les embarrasser dans le futur, s''ils parlent contre la Scientologie ou ne suivent pas les ordres de la Secte ? On voit que les règlements de la Scientologie sont une chose, et ses actions une autre.

TACTIQUE- : Cambriolage et effraction .

Ils sont entrés par effraction dans l' appartement de Mark Sableman ( reporter au Clearwater Sun ) et se sont servi de sa machine à écrire pour écrire une histoire fausse disant que les législateurs de Floride étaient connectés à la Maffia. Le FBI découvrit dans les documents de l'Eglise que les scientologues avaient fait circuler cette histoire fausse sous le nom de Sableman. Ils sont aussi entrés illégalement dans l' appartement de Paulette Cooper.

TACTIQUE- : Fabriquer une conduite sexuelle scandaleuse aux critiques et ennemis.

Dans un document saisi lors du raid du FBI, et intitulé "Opération .A'',MarkSableman, critique de la secte, avait été visé : Le projet faisait appel à l'aide d'un vieil agent de la Scientologie d'une région extérieure, pour qu'il se rende chez le Directeur du Clearwater Sun, et qu'il accuse Sableman d'avoir commis un attentat à la pudeur contre son propre fils. Il devait jeter un magazine pornographique au visage du directeur , et avait ordre de hurler :"Regardez ce qu'il a donné à mon fils!...et je ne parle pas des perversions sexuelles qu'il...qu'il...qu'il...(sanglots) a fait subir à mon Johnny!"

TACTIQUE-: Essayer d'inventer une histoire établissant qu'un ennemi ou un critique a été connecté à un crime organisé. 

Le même plan, "Priorité A" , indiqué ci-dessus, avait essayé d'impliquer Betty Orsini (qui critiquait la Sciento1ogie et était reporter au Times de St Pétersbourg) dans une histoire de crime organisé en F1oride, en faisant porter par un agent une enveloppe contenant cent dollars au Directeur du Times de St Pétersbourg , et en disant en remerciement des informations que Mme Orsini avait donné.

TACTIQUE: Cambriolage et vol.

Les bureaux des avocats du Times de St Pétersbourg ont été cambriolés par des détectives de l'Eglise comme les documents saisis par le FBI l'ont révélé.

TACTIQUE-: Voler des livres et des matériaux à des agences publiques.

Tandis que je travaillais en tant que membre du personnel du Celébrity Center de Los Angeles ( organisation scientologique ) un autre membre du personnel , Ken Lee, vint me voir et m'annonça fièrement qu'il avait secrètement volé des livres et des articles dans différentes bibliothèques du Comté de Los Angeles , comme action d'espionnage dans le cadre du Bureau du Gardien, pour retirer des livres et des articles critiques sur la Scientologie du système des bibliothèques de la ville.

Après avoir lu les tactiques ci-dessus, que la Scientologie a l' habitude d'utiliser, ou avait projeté d'utiliser sur les personnes qui la critiquaient ou qui étaient ses ennemies, il n'est pas difficile de voir le véritable visage de la secte, en se basant sur ses actions, et non sur ses paroles.

On peut s'étonner qu'une secte se plaigne de ''persécution religieuse" et de "violation de l'article premier de la Constitution des droits de l'Homme'',comme elle a l' habitude de le faire pour se défendre quand elle est attrapée ou coincée dans ses propres activités illégales, inhumaines, et immorales envers autrui.

Il y a des questions de conscience auxquelles il faut répondre. Est-ce que cette secte est au-dessus de la Loi, de la constitution, et de la conduite humaine digne et sociale auxquels les autres êtres humains sont astreints ? Jusqu'où ira la secte ? Ira-t'elle jusqu'au meurtre des gens qui la critiquent, ou de ses ennemis, ou bien est-ce déjà arrivé ?.

Est-ce qu'une nouvelle situation du type de Jonestown, est en train de se préparer au sein de la secte, du fait que les autorités légales cernent de plus en plus près leurs activités illégales ?

Après avoir passé 11 ans dans la secte, mon opinion personnelle est qu'un risque de ce genre existe.

Après Jonestown une clameur s'est élevée dans le public pour savoir comment il était possible que toutes nos agences de renseignements aient ainsi pu sous-estimer la secte et ses fanatiques.

Allons- nous sous-estimer la Scientologie jusqu'à ce que, peut-être , ce soit trop tard à nouveau ? Le fanatisme de la secte de Jonestown ne nous aura t'il donc rien .appris ? Le 25 Juin 1971 , sur le bateau amiral Apollo ( domicile secret de Hubbard et quartier général de la Sea Org ) Suzan Meister mourut , après s'être apparemment suicidée :. Une investigation complète devrait être réouverte au sujet de sa mort. Peut-être avait-elle essayé de quitter la secte comme Michael Meisner l'avait fait en s'évadant de la séquestration de 24 heures qu'on lui faisait subir. Peut-être avait-elle reçu le même genre d'audition sur les niveaux confidentiels les plus élevés qui m'avaient presque amené à me détruire moi-même, avant que je ne quitte la secte.

Les propres mots et règlements de Hubbard permettent de prédire les activités de la secte , et jusqu'à quelles extrémités les membres de la secte pourront aller.

Dans une lettre de règlement du 7 Octobre 62 appelé ''FAIR GAME" (GIBIER DE POTENCE), qui traite des personnes critiques ou ennemies de la Scientologie, il déclare:"La personne FAIR GAME (on pourrait aussi dire: TETE MISE A PRIX) peut être privée de ses biens, ou blessée par n'importe quel moyen, par n'importe quel scientologue sans que celui- ci soit passible d'aucune mesure disciplinaire de la part de la Scientologie .

On peut tromper une personne Fair Game , la poursuivre en Justice , la blesser, la détruire."ou lui mentir, LRH.

"Blesser par n'importe quel moyen" et ''détruire'' sont des mots très forts. Et explicites qui viennent du Chef même de la secte.

Jim Jones aussi avait donné des instructions fortes et explicites pour sa secte, pour la vie et pour la mort aussi.

Dans une autre lettre de règlement appelée "la responsabilité des chefs"en date du 12 Février 67, LRH expose le secret pour construire et maintenir la puissance.

La formule de Puissance est suivie de très près et fièrement par les membres du Gardien. ( Le Bureau du Gardien - désormais nommé Office des Affaire Spéciales, OSA) est le service d'espionnage de la secte).

Il dit :"Quand vous quittez un poste de puissance , payez toutes vos obligations rubis sur l'ongle, rendez puissants tous vos amis, et partez avec vos poches pleines d'artillerie, de chantage potentiel sur chacun de vos anciens rivaux , de fonds illimités sur votre compte privé , et les adresses d' assassins professionnels"...

1 Bien , on nous dit que Hubbard a quitté le poste de contrô1e de la Scientologie ; et il a toujours eu la réputation, à l'intérieur de l'organisation, de suivre lui-même et de se servir de ses propres règlements.

Dans la même lettre de règlement Hubbard déclare encore, au sujet du pouvoir : ''Ainsi, pour vivre à l' ombre d'une puissance , ou pour employer vous-même le pouvoir, vous devez rassembler pour vous-même et UTILISER suffisamment de puissance pour vous maintenir vous - sans avoir besoin de critiquer le pouvoir en place : même "s'il tue Pete", parce que si vous le faites d'une manière visible' ou dissimulée et plus suppressive, cela risque de faire chavirer le pouvoir qui vous soutient. (PS : erreurs de traductions ici, seront corrigées sous peu)

Le pouvoir n'a pas besoin de connaître toutes les mauvaises nouvelles et s' 'il est vraiment puissant il ne vous demandera pas tout le temps "Qu , est-ce que tous ces morts font là devant ma porte ?, Et si vous êtes intelligent , vous ne lui laisserez jamais penser que c'est lui qui les a tués. Cela vous affaiblit et blesse la source du pouvoir. " " Eh bien, chef , au sujet de tous ces morts , personne au monde ne pourra jaamis supposer que c'est vous qui l'avez fait. Elle, tout là-bas , avec ses jambes roses qui dépassent , ne m'aimait plus." ''Bien! dirat 'il si c'est quelqu'un de vraiment puissant, pourquoi m'ennuyez-vous avec ça, si c'est vous qui l'avez fait ?.Où est mon encre bleue?" Ou alors :'' Capitaine, trois gardes côte seront là bientôt avec votre cuisinier Dober, et ils veulent vous dire qu'il a assommé Simon".

"Qui est Simon?'' "C 'est un employé du bureau ennemi, dans la ville basse". "Bien, s'ils l'a fait vous n'avez pas à le faire. Amenez Dober au dispensaire pour les soins dont il a besoin. Et , à propos , augmentez sa paye.''

Enfin , le dernier et leplus important , car nous ne sommes en lumière sur la scène avec nos véritables noms, . poussez toujours la puissance dans la direction de la personne de laquelle vous détenez votre propre pouvoir. Cela peut être davantage d'argent pour le pouvoir, ou davantage de facilités ou une défense virulente contre la critique. ou même simplement le bruit sourd d'un ennemi assomé dans 1'obscurité , ou 1'incendie glorieux de tout le camp ennemi comme surprise d'anniversaire." LRH.

C'est à vous de juger. Est-ce que ça ne ressemble pas au dogme religieux et aux témoignages que nous avons entendus lors du procès de Nuremberg ?

Mais est-ce que vraiment les gens de la secte se servent de ces règlements ? A nouveau c'est à vous de juger.

Dans les documents saisis par le FBI. lors du raid, on a découvert ceci: Un représentant de l'église de Los Angeles écrivit à son supérieur qu'une source confidentielle était capable d'obtenir les clefs d'un ouvrier, pouvant ouvrir les portes du bureau où le procureur général gardait les dossiers de la Scientologie. Le supérieur lui répondit officiellement : Historiquement ces méthodes sont communiquées directement aux personnes du bureau d' espionnage de la Scientologie. Les supérieurs n'ont généralement pas besoin de connaître ces données."' C'est exactement ce qui est dit par L.Ron Hubbard. dans la lettre de règlement sur le pouvoir.

Il est bon de noter qu'un des agents secrets les plus haut placés dans la secte ( Michael Meisner) après qu'il se soit échappé de la séquestration et qu'il se soit tourné vers les autorités légales, a été placé sous la protection de la police parce que lui et le gouvernement craignaient pour sa vie. Qui pourrait mieux connaître les tactiques de la secte qu'un de ses anciens agents secrets du plus haut niveau ?

A Sutton, 0ntario, les Scientologues ont organisé de fausses funérailles pour un membre de la famille d'une persone qui les critiquait ouvertement, dans la petite ville où il habitait.

Est-ce que cela ressemble à une tactique reli-gieuse ou à une tactique d'intimidation digne plutôt de la Mafia ?

Dans le procès de 2 millions de dollars gagnés contre la Scientologie par Julie Tichborne, un membre du Jury a dû être démis de ses fonctions dans ce procès à cause de 4 menaces de mort anonymes qui disaient : "Si vous révélez des choses contre la Scientologie vous serez tué .''

Lors du dernier coup de téléphone , le policier qui écoutait entendit la voix dire : 'Je vous aurai, je vous aurai." La police n'a pas pu identifier la voix du correspondant. Dans une lettre de règlements écrite par LRH . et appelée "'Actes suppressifs", des actions sont répertoriées , qui sont considérées comme le fait d'un ennemi de la Scientologie, comme par exemple le fait de :

"témoigner d'une manière hostile contre la Scientologie en public"" ,

ou

"proposer , faire de la publicité , ou voter une loi, une ordonnance, une règle ou une législation dans un but directement suppressif pour la Scientologie.

Un membre du Jury qui délibère contre la Scientologie, tombe dans la catégorie de ses ennemis.

Il y a beaucoup de lettres de règlement écrites de la propre main de Hubbard , et qui spécifient bien la stratégie de la Scientologie et l'attitude à maintenir envers ses ennemis ou les persones critiques

" Défendre quelque chose est une position intenable. La seule manière de défendre quelque chose est d' attaquer'

" Les gens qui attaquent la Scientologie sont des criminels'..

.''Le moins qu'on puisse dire des groupes qui nous attaquent est qu 'ils. sont déments. ,' ( Lettre de règlement du 18.2.66) "'

" Seules les attaques résolvent les menaces''.(Lettre de règlement du 15.8.60).

"Ne vous soumettez pas sans résistance à une investigation sur nous. Rendez la dure , dure pour ceux qui attaquent , de toutes les manières."

Dans une publication de 1955 de Hubbard, qui est encore vendue dans leslibrairies de l'Eglise : "Le but d'un procès est de harasser et de décourager p1utôt que de gagner. Nous ne voulons pas que l'on parle de la Scientologie n'importe où dans la presse mais dans les pages religieuses du journal...C'est pourquoi nous ne devons pas hésiter à intenter un procès pour diffamation à la moindre occasion pour décourager la presse publique de mentionner la Scientologie''

Paulette Cooper, une personne qui critiquait la Scientologie, a eu 14 procès contre elle pour immobiliser son capital, son temps , et son émotion.

Lettre de règlement du 17.2.66 : 'Le mécanisme employé est très direct : Nous ne menaçons jamais de révéler des données. Nous les collectons et nous les révélons simplement'

.Lettre de règlement du 25.12.65 : "Une personne suppressive devient FAIR GAME. (gibier de potence).Par FAIR GAME on veut dire qu'elle n'est plus protégée par les codes et les disciplines de la Scientologie. On ne peut plus lui accorder les droits et la reconnaissance de l'être ordinairement accordés aux personnes raisonnables, et ainsi elle se place elle-même au delà de toute considération, et au-delà de son bien-être personnel".

Les Nazis avaient commencé par faire des Juifs une sous-humanité qui n'avait pas suffisamment de valeur pour avoir les mêmes droits que les hommes, puis ils entreprirent de simplement les éliminer. En relisant les attitudes de Hubbard et ses lettres de règlement , on voit clairement ce qu'il pense de la dignité humaine , de la constitution des droits de l'Homme ; et souvenez-vous : les membres de la secte reçoivent un entraînement constant qui leur fait suivre les directives de Hubbard.

Continuons :"Les maisons, propriétés, places, et habitations des personnes qui ont essayé activement de supprimer la Scientologie ou des Scientologues, sont tous au delà de la protection de l' éthique de la Scientologie" .

Extrait de la lettre de règlement du 7.2.65, presse, destiné aux membres de la secte : "Regardez comme nous sommes nous-mêmes attaqués par les médias, alors qu'il n'y a pas un groupe aussi éthique sur toute la planète."

De la lettre de règlement de Hubbard sur ''La personnalité anti-sociale, l' anti- scientologue'' : il dit lui-même : 'La raison fondamentale pour laquelle la personnalité anti-sociale se conduit ainsi est sa terreur secrète des autres.Son idée fixe est que, pour survivre , il faut "enfoncer les autres" ou ''maintenir les autres dans l'ignorance". La méfiance d'un tel individu touche à la terreur... Lorsque cette personnalité sombre dans la démence, le monde est plein de martiens ou d'agents secrets et chaque personne qu'elle rencontre est en fait un martien ou un agent secret".

DANS LES ANNEES 50 Hubbard a envoyé une lettre qui a été révélée en 1977 par le FBI, dans laquelle il affirmait que les Russes, du reste, essayaient de le corrompre pour que l'Union soviétique fasse l'acquisition de ses secrets sur le lavage de cerveau. Ce n' était pas la première fois que le département de la Justice recevait de lui une telle communication, et ce ne devait pas être la dernière. Quatre années plus tard le FBI annota une de ses lettres :" Semble fou", et cessa d'y répondre.

Quelle sorte d'homme est-ce pour qu'il soit capable de motiver ainsi des milliers de persones ?

A quelles extrémités ira-t'il, lui et les membres loyaux de sa secte ?

Extrait d'une lettre de règlement intéressante de LRH , concernant la Propagande noire ( 11 Mai 71): ''Démontrer la fausseté de la propagande noire au public d'une manière idéale est un effort pour transformer le public en comité de surveillance ...La menace et le mystère sont la chance et la puissance de l'espionnage" .

Dans une autre lettre de règlement de 1972 : "Ne restez jamais fixé sur le sujet pour lequel vous êtes attaqué...

Vous devez répondre seulement aux déclarations que vous pouvez prouver être fausses, et dans toute conversation vous laissez glisser le reste..." , ces deux dernières petites citations en disent long sur la stratégie dela secte et cela permet de prédire ce qu'elle va faire. Ainsi faisons sortir leurs actions du mystère et des zones de crainte. Par une logique inverse, en connaissant leur règles sur la manière de répondre aux affirmations, ces points qui ne sont pas du tout mentionnés dans aucun procès pour diffamation intenté contre vous par la secte, sont probablement vrais, et la secte ne veut pas qu'ils soient mis au grand jour à nouveau parce qu'ils peuvent prouver qu'elle est dans son tort ou coupable.

Aussi, dans ses communiqués de presse et dans ses actions de relations publiques pour se défendre, évite-t'elle toujours de mentionner son innocence et attaque-t'elle en se servant souvent de généralités. Il est certain qu'on peut affirmer qu'il existe un point sensible duquel ils veulent détourner l'attention du public pour le rediriger vers un journalisme général du type " à sensations ", qu'ils peuvent diriger contre leurs ennemis.

La secte aime transformer ses membres honnêtes et qui ont fait preuve de leur loyauté, en agents secrets. Je le sais par ma propre expérience.

Après que j'aie atteint différents niveaux d'audition confidentielle, le Directeur de la section espionnage de Minneapolis, Bob Kuyper, m'aborda et me demanda d'infiltrer l'A.M.A de Chicago pour obtenir les dossiers qu'ils détenaient sur la Scientologie. Il ne voulait pas savoir comment j'obtiendrais l'information; il voulaient seulement l'information. Il me demanda aussi d'assurer la filature d'un psychiatre local, et de rassembler sur lui des preuves de culpabilité , et des faits qui risquaient d'apporter des ennuis à l'église. J'ai été incapable d'infiltrer l'A.M.A sous mon apparence personnelle à Chicago, et je n'ai pas eu assez de temps pour réaliser une mission étendue d'information sur le psychiatre avant d'être rappelé de Minneapolis pour mes affaires. Si je regarde rétrospectivement ma bonne volonté à devenir un espion pour le compte de la secte, et ma fierté, et mon sens de l'honneur, du fait que la secte m'ait sélectionné, je demeure stupéfait!

J'étais complètement endoctriné , et mentalement dominé par les valeurs , les buts , 1'éthique , les techniques de contrô1e mental, les règlements de la secte.

J'avais lu beaucoup de citations deHubbard sur les ennemis de la secte ( la plupart de celles que vous avez lues maintenant) et j'y croyais à tel point que je ne trouvais pas bizarre que tous les ennemis de la secte soient des criminels, des fous, et n'aient aucun droit, et qu'il faille les arrêter de toutes les manières possibles, sinon toute l'humanité serait perdue.

J'étais tellement gonflé par les phrases et les règlements de Hubbard et tellement certain que jamais je n'ai posé de questions. J'étais tellement enthousiasmé par la lettre de règlement du 7.2.65 que chaque membre de la secte doit suivre, et qui dit que les lois de la terre et de la constitution sont insuffisantes pour obtenir une plus grande santé mentale, et pour le futur de 1'Humanité , que seule la secte pouvait assurer.

Les mots de Hubbard sont :"Nous ne jouons pas un jeu mineur en Scientologie. Ce n'est pas quelque chose de gentil ou quelque chose que l'on fait, faute de mieux. L'agonie future de cette planète, de chaque homme, femme, enfant, et votre propre destinée pour l'infinité de milliards d'années à venir dépendent de ce que vous faites ici et maintenant, avec et dans la Scientologie. C'estune activité mortellement sérieuse. Si nous ne parvenons pas à sortir du piège maintenant, .il se peut que nous n'ayions jamais une autre chance.

Rappelez-vous ceci: C'est notre première chance d'y parvenir depuis l'infinité de milliards d'années passées. Ne la gâchez pas parce qu'il semble déplaisant ou anti-social de faire les points 7, 8, 9 et 10. Faites-les et nous gagnons."

Plus haut dans cette même lettre de règlement , il explique que sur le point ''sept'' on doit ''s'acharner de toutes ses forces à réduire à néant la technologie incorrecte.

Sur le point ''huit'' : Anéantir toute application incorrecte ;

Point "neuf" : Fermer la porte à toute possibilité de technologie incorrecte;

Point ''dix'' : Fermer la porte à toute application incorrecte.

Bon, puisque la Scientologie est la seule voie de sortie pour chacun, et la seule technologie correcte, l'A.M.A et les psychiatres doivent avoir leurs droits sacrifiés pour le bien de tous.

Ceci, d'après mon expérience de 11 années dans la secte est la logique dominante et l'attitude des membres de la secte qui sont endoctrinés. La définition du Bien et du Mal donnée par la secte, est basée sur la notion du  " plus grand bien pour le plus grand nombre de dynamiques ". Une dynamique est définie dans le dictionnaire de Scientologie comme suit: "DYNAMIQUE : On peut dire qu 'il y a 8 impulsions dans la vie que nous appelons .dynamiques''. Ce sont des motifs ou des motivations. Nous les appelons les huit dynamiques : La première est l' impulsion à survivre en tant qu'individu; la seconde, l' impulsion à survivre à travers le sexe ; la troisième à survivre par le groupe ; la quatrième par l' humanité ; la cinquième en tant qu'organisme vivant; la 6ème en tant que faisant partie de 1'univers physique ; la septième dans et par l' univers spirituel; la 8ème, par l'Etre suprême".

Maintenant, en suivant la logique interne du culte sur le bien et le mal puisque toutes les dynamiques peuvent être blessées par quelque chose qui b1esse la Scientologie, il s'ensuit qu'il n'est pas mauvais de faire quelque chose pour arrêter une persone ou une chose qui essaie de blesser la Scientologie. Et le fait de faire quelque chose dans ce sens est renforcé par les paroles mêmes de Hubbard et par son attitude. D'après mes observations des membres de la secte pendant les onze années que j'y ai passé, ils étaient même très heureux d'aider le Bureau du Gardien dans son action pour "stopper les ennemis de la Scientologie. C'était même considéré comme un grand honneur d'être dans la section d'espionnage de l' Eglise qu'est le Gardien, ou de l'aider, ou d'être l'un de ses agents.

Sachant ce que je sais et ce que j'ai vu, je crains pour tous mes amis qui sont encore dans la secte et qui ont été complètement dominés mentalement par ce genre de logique déshumanisante.

Mais cela existe, et, en sachant tout cela, la première étape consiste à en aviser les autres.

Des années plus tard, je tombai sur Bob Kuyper (le chef du Bureau d'espionnage de la secte à Minneapolis ) à Los Angeles, où il me dit que l' attitude de la secte était celle de quelqu'un en guerre. Il me dit que la Bible des règlements de l'église pour cette guerre dérivait directement des stratégies contenues dans un livre appelé ''1' art de la guerre" de Sun Tsu.

Ce livre. me dit-il, est un guide qui contient les plus hauts secrets de l'entraînement des agents et du personnel du Bureau du Gardien. On ne devait jamais porter ce livre ouvert ou le montrer , ou discuter à son sujet avec des membres de la secte en qui on n'avait pas confiance ou qui étaient nouveaux. Il me dit où je pourrais.me procurer ce livre ( à la Librairie Pickwick. Bd de Hollywood. L.A ) et comment commander le livre sans attirer l' attention comme beaucoup d'employés du Bureau du gardien l'avaient déjà fait. J'ai acheté ce livre et je l'ai lu. Il est recommandé à n'importe qui serait impliqué dans un conflit avec la Secte de Scientologie de l'acheter et de l'étudier.

C'est comme l'a dit Kuyper. leur Bible, leur stratégie contre leurs ennemis. Presque toutes les tactiques et les règles mentionnées dans cette déclaration sous serment entrent exactement dans le domaine de "L'art de la Guerre'

Et soudain. les tactiques et les règlements de la secte deviennent tout à fait compréhensibles et prévisibles. Le mystère des tactiques de la secte est dévoilé dans ce livre.

La crainte de la secte peut commencer à être dissipée lorsque, connaissant leurs règlements , tactiques et stratégies , vous pouvez prédire avec une grande précision ce qu'ils vous feront si vous êtes leur ennemi. Vous pouvez préparer des contre-mesures et vous protéger. vous , votre famille, et vos associés.

Le fait qu'ils sont invisibles et installés partout s'évanouit soudain quand vous le savez et que vous avez informé les autorités du type de coups montés et de harcèlement

Rappelez-vous les mots d'Hubbard : vous les mots de Hubbard : la crainte et le mystère sont la chance et la puissance de l'espionnage "

Je n'aurais jamais connu ce livre s'il ne m'avait pas été indiqué par Bob Kuyper. Hubbard mentionne ce livre indirectement plusieurs fois dans ses lettres de règlement du 21.11.72 : "La technique de démontrer la fausseté des propos s'appelle ''AGENT MORT" se trouve dans le premier livre de l' espionnage chinois.

Quand l' agent ennemi donne de fausses données. ceux qui le croyaient jusqu'à présent mais découvrent maintenant que ce qu'il livre est faux le tuent -ou du moins cessent de croire en lui."

Du 13.8.70 : ''Sun Tzu . dans son livre sur la guerre. donne plusieurs types d'agents. L'un de ceux-ci est ce qu'on appelle " agent mort "" parce qu'il mentà l'ennemi et que, lorsque ceux-ci s'en rendent compte. ils le tuent."

Entre parenthèses le livre de Sun Tzu est beaucoup employé par les Chinois et les Russes dans le développement de leur stratégie militaire. J'espère que nos militaires en ont une copie et qu'ils l'ont lue.

Dans une lettre de règlement largement diffusée dans le public. voici ce que Hubbard dit à ses disciples pour leur indiquer comment manier la Propagande qu 'ils peuvent employer contre vous -

HCOPL du 11.5.71 :. COMMENT MANIER LA PROPAGANDE NOIRE : 1. Remplissez les vides (les doutes) ou omettez des données dans les données véritables

  1. Prouvez que tous les propos faux que l'on entend sont des mensonges
  2. Discréditez toutes les rumeurs
L.de règlement du 21.11.72'
  1. Maniez le niveau d'intérêt en parlant ,'5. Etudiez soigneusement la scène jusqu'à ce que vous puissiez remonter à la source exacte;
5. Utilisez le fait que vous connaissez la source de la P.N pour empêcher ou détruire la source de P.N par des moyens non criminels.
  1. Continuez à remplir le vide des données avec de bonnes données en employant tout canal praticable ."
Lorsque le FBI fit un raid dans le quartier général de la secte à L.A ils trouvèrent un fusil et des soporifiques

Que fait une religion avec ce genre de choses dans sa section espionnage? Pourquoi une religion équipe t'elle de matraques ses agents de sécurité 24 h. sur 24 ?

Dans les nombreuses pages écrites dans le passé une tendance et un modèle bien déterminés peuvent être mis en évidence dans les paroles de Hubbard et dans les activités des membres de la secte. D'après ma propre expérience la loyauté des membres de la secte va d'abord à l'Eglise, à ses codes, à ses loiset à ses valeurs.

Tous les autres systèmes de codes ou de lois sont secondaires s'ils contredisent la secte ou mettent en danger la survie de la secte.

La secte, quand elle est attaquée, est la première à crier à la persécution religieuse. Mais agit-elle , dans toutes ses actions envers ses ennemis imaginés, comme n'importe quelle religion du temps présent ?

La secte revendique la protection de la Constitution ou des amendements, et de la Déclaration des Droits de 1'Homme , mais comment traite-t'elle réellement son personnel privé, et le droit à la 1ibre expression quand quelqu'un est critique à son égard ?

Quelle religion emploie comme elle la crainte et et l' intimidation d'une manière qui serait plutôt celle des Nazis ou de la Mafia pour réduire au silence les gens qui la critiquent ?

Dans une autre directive de l0 pages de l'Eglise saisie par 1e FBI on révèle qu'un système de récompenses par points est développé pour les membres de la secte impliqués dans la recherche des renseignements secrets.

Les dossiers obtenus , ou des documents obtenus d'une manière cachée ou clandestine comprenant des matériaux volésvalent 2 points en scientologie , pour chaque document - selon ces directives saisies.

"Si un ennemi de la Scientologie devient incapable ou cesse de vouloir attaquer, 100 points seront donnés au responsable de la section espionnage" .

"Si la couverture d'un agent est découverte et que cela a permis de faire remonter la filière jusqu'à l'Eglise, il en résulte une perte de 50 points."

D'après ma connaissance et mon observation personnelles, pendant .que j'étais membre du personnel, l'Office du gardien employait ce système de points. Pour les points reçus les récompenses étaient soient des congés, soit des primes supplémentaires à la paie normale , et des récompenses en audition valant plusieurs milliers de dollars.

Examiner rétrospectivement les lettres de règlement de Hubbard est quelquechose d'horrible. Tout le monde peut alors se rendre compte que la secte présente un véritable danger potentiel présent et futur du fait qu'elle exerce une pression de plus en plus grande dans le grand public. Souvenez-vous de la séquence des évènements de Jonestown : C'est la pression de la dénonciation publique et de l'investigation du congrès qui ont déclenché les hostilités deJonestown et les morts. Il existe un grand danger pour la santé publique et pour les droits publics comme cela est manifeste dans les activités et les règles de cette secte. Qu'un autre Jonestown se produise ou non dépend du courage de ceux qui savent de dire ce qui se passe , d'entamer des mesures légales et d'enquèter sur toutes les activités de cette secte d'une manière pleinement légale, et qui respecte leurs droits, mais en répondant aussi à la question de savoir quels sont les buts réels de la secte et de ses activités, et de rendre exigibles des interdictions légales là où c'est prouvé que c'est nécessaire.

Si la secte n'a rien à cacher, elle ne manifestera pas d'objections à montrer au grand jour le secret de ses pratiques mentales et les procédures qu'elle affirme être si puissantes.

Elle ne verra pas d'objections à montrer au grand jour ses finances, ses codes, les lettres de règlements confidentielles internes, et les activités qui concernent ses adversaires - si c'est une religion et si elle ne viole pas la loi.

Il est temps de purifier l' air . Après tout , que peut bien craindre une religion si elle agit d'une manière humanitaire ?

Après avoir été un membre de la secte loyal et au cerveau complètement lavé pendant onze années, je peux répandre un peu de lumière au moyen de mes observations et de ma compréhension des lettres de règlement de la secte et des pressions qu'elle exerce et comment la Scientologie opère en Justice.

Ils se défendent eux-mêmes avec, fondamentalement, trois types de témoignages :

LE PREMIER TYPE DE TEMOINS, que j ' appellerai TEMOINS DU NIVEAU UN :

Un Scientologue de Niveau UN a seulement été exposé à la philosophie générale fondamentale "à laquelle tout le monde peut donner son accord".

En d'autres termes, si vous preniez tous les éléments communs à toutes les philosophies religieuses avec un peu de bon sens, et que vous les mettiez par écrit, cela ressem- blerait à quelque chose comme les dix commandements , et la plupart des gens seraient d'accord de trouver que ce sont là de bons principes de vie, et qu'ils sont humanitaires. Un Scientologue de Niveau UN n'a PAS eu accès aux directives des règlements confidentiels. Il est naïf au sujet de ce qui se passe réellement. Il donnera des témoignages enthousiastes avec une véritable sincérité car il EST sincère.

Pour lui, la Scientologie a rendu sa vie meilleure. Il a appliqué le bon sens et une structure de self contrô1e dans sa vie.

Le Niveau UN de la Scientologie est à peu près aussi efficace que toute autre philosophie de bon sens, qu'elle soit Juive , Chrétienne , ou Bouddhiste , et il fonctionne à peu près de la même manière sur un même niveau.

Un scientologue de Niveau Un donnera exactement la même impression qu'un Juif , un Chrétien , ou un Bouddhiste satisfait de sa religion

Le type suivant de témoins que la Scientologie emploie pour sa défense , ce sont des alliés qui sont dupés et qui ne sont pas Scientologues, ou encore des personnes qui font autorité et qui sont objectives , et qui, en réalité , sont des agents de la Scientologie, ou des Scientologues de haut niveau.'

L' allié dupé est habituellement une personnalité religieuse d'une autre confession. On a montré à cette personnalité religieuse tous les matériaux de la Scientologie du Niveau Un ainsi qu'une image religieuse avec laquelle tout le monde peut être d'accord qu'il s'agisse là d'une religion de vraie bonne foi.

La secte utilisera la ''réputation'' de cet écclésistique pour l'aider dans son procès, tandis que ce même éccIésiastique donne, sans le savoir, à la secte l' aval de sa respectabilité religieuse , et l' assimile aux autres religions humanitaires. Cet écclésiastique est dupé parce qu'on ne lui a jamais montré les matériaux d'audition confidentiels ou les lettres de règlement ou les tactiques que l'on emp1oie avec les ennemis, parce que si on les lui avait montrés , jamais il n'aurait voulu avoir affaire avec cette secte, ni s'associer avec elle d'aucune manière, ni lui prêter l'aval de son prestige religieux. On s'est servi des écclésiastiques dans le passé, sans qu'ils le sachent. Ainsi, beaucoup d'écclésiastiques ont été dupés par les Nazis , jusqu'à ce qu'ils découvrent ce qui se passait réellement. Pendant que j'étais membre du personnel, le Bureau du Gardien a déployé de grands efforts pour impliquer d'autres religions dans des projets religieux du Niveau UN afin de créer une image religieuse protectrice qui évite ainsi les impôts.

Je me souviens : une fois, un ordre est descendu du Bureau du Gardien. demandant que tous les auditeurs soient habillés en ministres du culte. parce que le centre allait être inspecté par l'I.R.S.

Ainsi. pendant environ une semaine tous les auditeurs ont porté des cols blancs de ministres du culte. Il y a eu une autre fois encore. où le Bureau du gardien a fait des enquêtes parmi le public moyen pour découvrir comment il ressentait une religion traditionnelle et à quoi devait ressembler d'après eux, une église. Les résultats ont servi à rehausser l'image de marque matérielle de l' église. Une autre enquête demanda au public à quoi ressemblaient les sectes. Puis ces données ont été utilisées pour prendre le contrepied de ce qu'était une secte. Une des plus grandes craintes de la secte en effet. est d'être étiquetée ''secte'' et non "religion" par le public.

Sur le Niveau UN l'église prendra n'importe quelle mesure pour donner d'elle une image religieuse et se protéger des impôts. Dans la même catégorie que les écclésiastiques et les alliés qui sont dupés entrent les civils libéraux abusés. qui sont sincèrement intéressés par la protection de la Constitution. La secte les emploie en attirant leur soutien pour montrer que toute attaque de ses activités est une atteinte aux droits établis par la Constitution et qu'une persécution religieuse du type de celle des sorcières de Salem est en train de se développer.

Ces civils libéraux ne savent pas ce qui se passe dans les zones confidentielles et secrètes de la secte.

Dans la même catégorie se trouvent des membres de la secte dont on ne sait pas qu'ils sont membres de la secte et qui ont des postes à responsabilité.

Le Bureau du Gardien a une liste de scientologues qui sont : Médecins. psychiatres, policiers. Dentistes. Psychologues. Travailleurs sociaux. Professeurs, etc,etc...dont ils peuvent se servir comme habiles témoins ''impartiaux" et objectifs lorsqu'ils en ont besoin.

Des ''spécia1istes'', dans un procès de la secte. arrivent par avion d'une autre région ou d'un autre pays, en sorte qu'ils ne sont pas reconnus localement./

Le Bureau du Gardien leur donne des instructions sur ce qu'il est nécessaire de dire. ce qui doit être défendu, quoi et qui est attaqué, et, grâce à leur prestige professionnel ils apportent une crédibilité de spécialistes dans la bataille juridique de la secte.

Tout le temps, en fait, ce sont des membres secrètement et totalement endoctrinés par la secte, obéissant aux ordres et aux règlements de la secte.

LA DERNIERE CATEGORIE DE TEMOINS sont des AGENTS DE LA SECTE D'UN HAUT NIVEAU, OU DES AGENTS SECRETS

qui jureront tout ce que la secte leur dira de jurer pour accuser.ou discréditer n'importe quel témoin hostile à la scientologie.

Quelquefois ces agents disent qu'ils sont scientologues. Quelquefois ils arrivent d'une autre région du pays et nient qu'ils sont scientologues.

On peut compter sur ces trois catégories de témoins pour nier qu'ils sont scientologues.

S'ils savent qu'ils pourraient avoir un effet contraire aux intérêts de 1'église, même si cela représente un danger pour eux et une épreuve pour eux-mêmes, ils mentiront.

Voici la logique qui sous-tend leur témoignage :

  1. - Quand il s'agit de choisir la vérité ou de dire un mensonge, ils choisiront ce qui ne nuit pas à la Scientologie parce que dans leur esprit "la Scientologie est le seul salut pour l'humanité''
Donc. la Scientologie ne doit pas être arrêtée et les individus doivent pouvoir se développer. Ce serait mauvais d'après les normes scientologiques. de faire quelque chose qui pourrait blesser un grand nombre de dynamiques (définies précédemment ) et quelque chose qui blesse la Scientologie blesse automatiquement le plus grand nombre de dynamiques

Blesser la Scientologie égale blesser le plus grand nombre de dynamiques : L. de règlement du 7.2.65 : " L'agonie future de cette planète. de chaque homme. Femme, enfant et votre propre destinée pour l'infinité de milliards d'années à venir dépendent de ce que vous faites ici et maintenant avec et dans la Scientologie ".

Les membres de la secte sont tellement gonflés par le fait que leur âme. leur liberté spirituelle, l' âme et la liberté spirituelle de chacun pour l'éternité sont mis en jeu s'ils ne protègent pas la Scientologie par n'importequel moyen. qu'ils feront n'importe quoi.

A cette époque. j'avais moi-même le cerveau complètement lavé.

  1. - Une autre raison pour laquelle ils mentiront sans avoir le moindre sentiment de faire quelque chose de mal est évidente. D'après les données. les codes éthiques de la Scientologie. exposés dans la section appelée "High crimes (actes suppressifs ) " . en faisant les choses indiquées une personne devient ennemie de la secte et peut ou sera déclarée FAIR GAME (Gibier de potence) et on lui refusera l'accès aux matériaux secrets d'audition des niveaux d'audition confidentiels qui est le seule place où elle puisse devenir libre spirituellement.
Oui. pour un membre de la secte qui est gonflé. endoctriné. il est persuadé qu'il perdra son âme et sa liberté spirituelle éternelle s'il fait un acte suppressif contre l'Eglise.

Les "Crimes de Haute trahison" et les "Actes suppressifs'' sont définis comme suit "Une personne suppressive ou un groupe suppressif est quelqu'un qui cherche activement à suppresser ou à faire du tort à la Scientologie ou à un Scientologue par des actes suppressifs. Les actes suppressifs sont des actes calculés pour entraver ou détruire la Scientologie ou un scientologue, et sont répertoriés ci-dessous...Les actes suppressifs sont définis comme des actions ou des omissions entreprises pour supprimer sciemment, réduire ou entraver la Scientologie ou des scientologues. L'annulation des certificats, des classifications et des récompenses, et l'assignation d'une condition d'ENNEMI sont parmi les peines qui peuvent sanctionner ce genre de fautes et qui sont préconisées par les " comités d'évidence "(Sorte d'instruction-condamnation, nde).

A - Attaque de la Scientologie et des Scientologues :
1. Proposer, conseiller ou voter au moyen de la législation ou d'ordonnances, des règles ou des lois directement destinées à supprimer la Scientologie.
  1. Témoigner de manière hostile dans les enquêtes d' Etat ou publiques sur la Scientologie pouur la supprimer.
  2. Faire une déclaration publique contre la Scientologie ou des Scientologues, sauf devant un comité d'évidence régulièrement convoqué.
  3. Assigner ou menacer d'assigner la Scientologie ou des sciento1ogues devant les autorités civiles dans le but de supprimer la Scientologie ou les Scientologues , et de les empêcher de pratiquer ou de recevoir la Scientologie standard.
  4. Entamer un procès civil contre une organisation de scientologie ou contre un scientologue , y compris pour le non-paiement de factures ou l' échec à rembourser quelque chose , sans en avoir auparavant référé au Président de Bureau pour le Monde entier, et d'en avoir reçu la réponse.
  5. Ecrire des lettres contre la Scientologie à la Presse, ou donner à la Presse des preuves contre la Scientologie ou les Scientologues.
  6. Témoigner d'une façon hostile contre la Scientologie, en public.
  7. Etre à la solde de groupes ou de personnes hostiles à la Scientologie.
  8. Recevoir de l'argent, des faveurs, ou un encouragement à supprimer la Scientologie ou les Scientologues.
  9. Vol ou espionnage de la Scientologie au bénéfice d'un autre groupe ou du gouvernement.
  10. Déclarer les Scientologues coupables de pratiquer la Scientologie stan dard
  11. Livrer la personne d'un Scientologue sans défense ou protection à la demande d'un cour civile ou criminelle.
B Reniement, scission, divergences :
  1. Reniement public de la Scientologie ou de Scientologues en bon standing avec les organisations de Scientologie.
  2. Continuer à adhérer à un groupe qui a. été déclaré suppressif par H.C.O.
  3. Dépendre de procédures mentales ou philosophiques autres que la Scientologie, à l'exception de la médecine ou de la chirurgie, après avoir reçu des certificats, classifications, récompensen.
Aucun scientologue bon membre de la secte ne dira jamais rien et ne fera jamais rien dans une cour de justice qui puisse être considéré comme un acte suppressif à l'égard de la secte. Il serait bien trop terrorisé à l'idée d'une punition spirituelle de la part de la secte, et d'une éventuelle punition physique à travers ce qu'on appelle le FAIR GAME. Tout simplement, il a plus à perdre du côté de la secte que du côté des punitions encourues pour un parjure devant les tribunaux.

A cause de la nature même de cette secte, tout témoignage venant d'un de ses membres doit être pleinement compris et évalué à la lumière de cette réalité. Par exemple, un certain Mr Wolfe (Scientologue et agent secret de la secte) avait menti au grand Jury et fut accusé d'avoir fait des déclarations fausses au grand jury, y compris d'avoir prétendu de n' pas connaître Michael Meisner sous ce nom-là.

Or Michael Meisner était son supérieur pour les Opérations d'espionnage de la secte, avec qui il avait travaillé personnellement plusiers fois.

Toute implication dans un litige avec la secte doit établir des garanties pour vous protéger vous-même de déclarations faites par les témoins de la Scientologie qui sont admises comme preuves sans moyens de vérification objective.

L.Ron Hubbard pour les membres de la secte est un DIEU, le sauveur de l'humanité, un ''Christ''. Lorsque j'étais membre de la secte complètement endoctriné, je pensais que LRH ne pouvait pas faire du mal, et qu'il était l'être le plus humain qui existe .

A l' intérieur de 1'église il a un groupe entier de représentants personnels et de gens de relations publiques qui s'assurent continuellement que le mythe et l'image de LRH et de sa femme restent sans tache. Un directeur de centre de la secte , à Burbank, a été immédiatement démis de ses fonctions de directeur du groupe de missions qu 'il avait portant passé des années à construire, parce qu'il avait parlé d'une manière critique de la femme de Hubbard.

Il y a des histoires "non officielles" qui circulent au sujet des aptitudes mystiques et même divines deHubbard.

Un membre de la secte m'a dit sur les niveaux confidentiels supérieurs comment la totalité du bateau amiral Apollo ( long de 300 pieds ) avait complètement disparu pendant quelques minutes à cause des découvertes que Hubbard avaient faites au cors de ses recherches.

Il y a beaucoup d'histoires sur Hubbard quittant son corps et rendant visiteà des gens, et découvrant des trésors cachés - tout cela a construit la mystique d'un homme qui est en fait un superman infaillible pour les membres de sa secte.

-
Retour début de cette section 2 -
Retour début du document (ceci est la section 2)