LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

 AFRIQUE DU SUD

Quand le Ku Klux Klan rêve de s'implanter au pays de Mandela

Courrier INTERNATIONAL 12 au 18.04.01

Le Klu Klux Klan propose d'aider, les fermiers sud-africains à lutter contre les attaques meurtrières dont ils sont victimes. Et imagine trouver un nouveau terrain fertile pour propager ses théories racistes.


MAIL & GUARDIAN (extraits)
Johannesburg

Le révérend Jeffrey L. Berry, le sorcier impérial national du Ku Klux Klan (KKK), ce groupe d'extrême droite américain qui prône la suprématie des Blancs, affirme avoir entendu dire que, "là-bas.. les Noirs incendient les maisons.. que les gens doivent se cacher et se font tirer dessus". "Si nous avions un soutien financier.. nous pourrions aider les fermiers blancs d'Afrique du Sud. Nous pourrions très vite avoir 4 000 types sur place".. poursuit Berry, qui dirige le clan le plus actif, l'Eglise des chevaliers américains du Ku Klux Klan, dans l'Indiana. "Nous avons des gens dans l'armée qui pourraient protéger les propriétés. Nous avons des gouverneurs.. des maires.. des membres du Congrès.. nos partisans secrets qui nous donnent des informations."
Berry souhaiterait nouer des alliances avec le nombre toujours plus grand d'exilés sud-africains blancs d'extrême droite qui font partie d'organisations comme le Springbok Club de Londres. Il désire également établir des relations avec les chefs du Volkstaat d'Orania [cette ville, située au centre du pays, dans la province de l'Etat libre et proche de la province du Cap-Nord, a été achetée au début des années 90 par le Front de la liberté, une organisation afrikaner favorable à l'apartheid qui comptait en faire le point de départ d'un Etat afrikaner], dont un jeune responsable aurait des sympathies nazies. Berry explique que ces contacts sont importants : les membres du KKK devront quitter les Etats-Unis d'ici dix ans, affirme-t-il, parce que le pays "se casse la gueule". "Je veux prendre contact avec les autorités du Volkstaat parce qu'il faut bien que nous allions quelque part.. sinon nous finirons esclaves." Le KKK a déjà établi des ramifications dans sept pays, dont la Grande-Bretagne, le Canada, l'Irlande et la Suède. Lourie Bosman, le président d'Agri-Mpumalanga [syndicat d'agriculteurs], a déclaré que, si le KKK faisait une proposition officielle pour la sécurité des fermes, le comité sécurité de son organisation étudierait sa viabilité. "C'est une nouveauté qui mérite réflexion, explique-t-il. De nombreux fermiers font actuellement appel.. pour protéger leur propriété.. à des sociétés de sécurité privées qui emploient d'anciens militaires."
Le fait que le KKK soit un groupe d'extrême droite ne constituerait pas, selon lui, un problème parce que les agents de sécurité qui gardent actuellement les propriétés agricoles d'Afrique du Sud sont pour beaucoup des anciens du 32e bataillon, qui a combattu en Angola dans les forces de l'apartheid. "Nous ne pensons pas que ce lien avec l'extrême droite posera problème. La situation est tellement grave que les fermiers emploient des gens de tous les horizons pour se protéger."
L'année dernière, on a recensé 804 attaques de fermes sur l'ensemble du pays et 119 meurtres. On signale 9 attaques dans la seule province de Mpumalanga au cours des six dernières semaines, durant desquelles 3 personnes ont trouvé la mort.
"Le nombre des attaques pour janvier semble plus important que l'année dernière".. confie Lourie Bosman.
Jeffery Berry soutient que les médias déforment la vérité pour présenter le KKK comme une organisation raciste et violente. Le KKK prône, selon lui, "les mêmes droits pour tous et aucun droit particulier".. et Berry affirme ne pas être raciste. "Les Noirs peuvent faire partie de l'Association nationale pour le progrès des gens de couleur (NAACP) ou des Black Panthers.. mais.. dès que vous êtes au KKK.. les gens pensent.. 'Oh, vous êtes raciste.'" "J'emploie le mot 'Nègre' pour désigner quelqu'un de vraiment pourri.. et j'ai rencontré plus de Nègres blancs que de Nègres noirs aux Etats-Unis", précise-t-il. Pour lui, les Blancs pourraient apprendre des Noirs à se serrer les coudes. "Comme je dis toujours, le pouvoir noir n'existe pas, il n'y a que la faiblesse blanche."
Ida Jacobs et Sharon Hammond

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte : autres sectes et Relations internationales

Retour Webpage

Recherche? MAIL