DERNIERES NOUVELLES DU JIHAD SCIENTOLOGUE ANTI-INTERNET 
Janvier et Mars 1998
 
Depuis quelques jours, les scientologues inondent de nouveau alt.religion.scientology, mais à bien moindre volume qu'en 1995 où quelques 10000 messages étaient postés chaque nuit pour inonder le groupe de news connu sous ses initiales "ARS" et son "comité directeur qui n'existe pas" (dont par conqéquent je ne fais pas partie, n'existant pas non plus).

En Mars, aujourd'hui 5, c'est quelques centaines de ces messages débiles et débilitants qui ont été postés par un multi-spammer, dans le groupe "alt.religion.scientology" dit "ARS".
 

En effet, un pseudo "Eve John" et quelques autres débiles (Ron Archer) du même style inondent ARS de messages demandant aux lecteurs d'ARS de lire des extraits des oeuvres du grand débile mental  en chef Hubbard, oeuvres couvertes par des "copyrights" abondants et très remarqués. Bien que probablement illégaux et n'appartenant pas à la scientologie.

Deuxième plan, la scientologie, représentée par quelques avocats spécialisés dans les affaires de copyrights, a entrepris une seconde campagne d'attaques contre des gens qui utiliseraient son nom sans autorisation sur le net, entre autres, le site "scientology-Kills" (scientologie tue), qui reçoit des menaces de plainte en justice pour usage incorrect du nom.

L'avocat sciento se couvre carrément de ridicule en citant un "précédent" judiciaire américain, dans lequel un site a effectivement été condamné pour avoir utilisé un patronyme qui ressemblait tant à un autre qu'il en profitait commercialement. L'avocat oublie, dans sa citation, qu'ici, 'Scientology kills' n'est pas vendeur ni concurrent de la secte, mais évidemment violemment opposé à ce qu'elle tue. Comme quoi, plus on est scientologue, plus on est....

Roger Gonnet