Jean Paul II, les nazis, les communistes et Massimo Introvigne, chef de file européen des apologistes pro-sectaires
Monsieur Massimo Introvigne, chef du CESNUR, m'a récemment fait parvenir sur une liste de courrier semi-publique, cette observation:
 
        "Un mot de commentaire à M. Gonnet. Alors que je ne qualifie pas habituellement le nazisme et le communisme de religion, Jean-Paul II, dans son encyclique Fides et Ratio, argue au # 46 que les idéologies nées de "l'humanisme athée" ne sont pas en fait des idéologies ni des philosophies, mais de "nouvelles religions."
On ne saurait être plus loin de la réalité de ce qu'a écrit Jean-Paul II, dont voici les paragraphes 46 de l'encyclique "Foi et raison".
 
 

46. Les radicalisations les plus influentes sont connues et bien visibles,
surtout dans l'histoire de l'Occident. Il n'est pas exagéré d'affirmer qu'une
bonne partie de la pensée philosophique moderne s'est développée en
s'éloignant progressivement de la Révélation chrétienne, au point de s'y
opposer explicitement. Ce mouvement a atteint son apogée au siècle dernier.
Certains représentants de l'idéalisme ont cherché de diverses manières à
transformer la foi et son contenu, y compris le mystère de la mort et de la
résurrection de Jésus Christ, en structures dialectiques rationnellement
concevables. À cette pensée se sont opposées diverses formes d'humanisme
athée, philosophiquement structurées, qui ont présenté la foi comme nocive
et aliénante pour le développement de la pleine rationalité. Elles n'ont pas
eu peur de se faire passer pour de nouvelles religions, constituant le
fondement de projets qui, sur le plan politique et social, ont abouti à des
systèmes totalitaires traumatisants pour l'humanité.

Dans le cadre de la recherche scientifique, on en est venu à imposer une
mentalité positiviste qui s'est non seulement éloignée de toute référence à la vision chrétienne du monde, mais qui a aussi et surtout laissé de côté toute
référence à une conception métaphysique et morale. En conséquence,
certains hommes de science, privés de tout repère éthique, risquent de ne
plus avoir comme centres d'intérêt la personne et l'ensemble de sa vie. De
plus, certains d'entre eux, conscients des potentialités intérieures au progrès
technologique, semblent céder, plus qu'à la logique du marché, à la tentation
d'un pouvoir démiurgique sur la nature et sur l'être humain lui-même.

Enfin, le nihilisme a pris corps comme une conséquence de la crise du
rationalisme. Philosophie du néant, il réussit à exercer sa fascination sur nos
contemporains. Ses adeptes font la théorie de la recherche comme fin en soi,
sans espérance ni possibilité aucune d'atteindre la vérité. Dans
l'interprétation nihiliste, l'existence n'est qu'une occasion pour éprouver des
sensations et faire des expériences dans lesquelles le primat revient à
l'éphémère. Le nihilisme est à l'origine de la mentalité répandue selon
laquelle on ne doit plus prendre d'engagement définitif, parce tout est fugace
et provisoire."

Comme on le constate, il est question de philosophies nées au siècle dernier, ce qui écarte déjà le nazisme du champ d'action de l'encyclique papale. C'est donc essentiellement communisme et nihilisme qui sont ici visés.

Et bien sûr, nulle trace du fait que Jean-Paul II ait considéré ces philosophies comme de "nouvelles religions".

Seule une interprétation abusive et inversée, à moins qu'elle ne soit simplement excessivement étourdie? -  peut aboutir à ce qu'a dit Massimo Introvigne, président directeur fondateur du CESNUR.



Webmaster: (33)
(0)426810096

Mail ? ôter -erase Antispam

Nouveautés

Tous les liens pour ou contre

Textes généraux
des médias

English texts

Critiques et liens externes

Secrets

Textes courts

Pour les Médias

 Espionnage

Jurisprudence, textes officiels, expertises

Punitions & goulags

liste textes du site

Apologistes & défenseurs des sectes

Données générales, définitions,

Scientologie & médecine illégale

Index France

Scientologie et Internet

Textes anciens du site

Concours littéraire

Moqueries

Justice & scientologie

Autres sectes

WISE et entreprises scn

Le Lisa Mc Pherson Trust