Israel (Lev L'Achim) lutte contre la scientologie

Israël: l'association bataille contre la secte scientologie


par A. Cohen

Les activistes du département anti-sectaire mènent une bataille têtue pour faire fermer un jardin d'enfants et une école récemment ouverts à Tel-Aviv par la secte scientologie. La scientologie est l'une des sectes les plus menaçantes d'Israel, tandis que Lev L'Achim déploie tous les efforts afin de mettre eun terme à ses activités très dangereuses.

Il y a quelques mois, Lev L'Achim apprenait que de membres de la secte essayaient d'ouvrir un jardin d'enfants et une école primaire sur un terrain loué dans le village agricole de Mikveh Yisrael, au sud de Tel Aviv. Des douzaines de garçons et filles y sont déjà inscrits.

Les chefs du département anti-sectaire de Lev L'Achim ont fait appel au ministre de l'éducation en apportant une large quantité de matériaux soulignant les dangers graves de cette secte. Le Rapport Glaser-Taasa, qui mettait spéciquement l'accent sur la scientologie, entre autres sectes, faisait partie de l'information présentée.

Les officiels du ministère de l'éducation ont dit que cette école n'avait pas d'autoristion de fonctionnement, et qu'elle n'en recevrait jamais. Ils ont ajouté que le fonctionnement d'une institution non reconnue était illégal.

Dans la foulée, les gens du ministère de l'éducation ont informé les directeurs et inspecteurs des départements de l'éducation de la municipalité que les parents inscrivant leurs enfants à l'école scientologue violent les lois sur l'enseignement obligatoire.

L'école n'en continue pas moins de fonctionner en toute illégalité depuis.

Le Rabbin Moshe Lachover - l'un des dirgeants du département s'occupant de la lutte contre les sectes et missionnaires à Lev L'Achim, a indiqué que l'action de Lev L'Achim avait permis une prise de conscience accrue, aussi bien de la part des officiels que du public - contre les dangerss de cette secte.

Il y a quelques mois, lorsqu'on apprit que des membres de la secte tentaient d'installer leur propagande dans les bibliothèques du pays, les activistes de Lev L'Achim ont pris contact avec les bibliothèques et les ont informées du risque. Le Ministère de l'Education a du coup publié une interdiction aux bibliothèques de détenir le matériel transmis par la secte.

Lev L'Achim précise: "Nous savons que des membres de la secte font des efforts considérables pour lutter contre les activistes de Lev L'Achim, mais on ne se laissera pas faire. Nous continuerons notre juste combat pour faire interdire la secte scientologie, comme c'est déjà le cas en plusieurs pays éclairés. Récemment, le gouvernement français a interdit les activités de la secte en Fance, après qu'on ait constaté que nombre de gens avaient perdu la santé en raison de leur affiliation avec cette secte. Les autorités françaises ont mené des chefs scientologues en justice et les ont fait condamner à de la prison."


retour index textes courts