Le "Dr" Introvigne et "Pr" Introvigne s'enfonce dans l'intolérance radicale  


Résumé: Massimo Introvigne est cet avocat italien qui milite grandement pour les mouvements sectaires, y compris les pires; il est généralement appelé à la rescousse pour défendre les mouvements sectaires les plus violents. Il appartient à des mouvements chrétiens très à droite. Voici quelques extraits de son "compte rendu" d'une réunion à Washington, dévoilant les généralisations hâtives, anti-scientifiques, les affirmations ridicules sur les mouvements anti-sectaires.
[Commentaires de roger gonnet en vert entre parenthèses carrées]



http://www.cesnur.org/washington3.htm (texte original en anglais: seule une partie est ici traduite et citée)

  Le Dr Introvigne témoigne lors d'une réunion à Washington
[en France, Dr en droit ferait l'affaire, Dr seul s'applique surtout au médical]
Communiqué de presse du 6 Août 98

La Commission de sécurité et de coopération en Europe (également connue sous le nom de commission d'Helsinki) et la Maison du Comité des Relations Internationales (House International relations committee) ont programmé une réunion ensemble le 30 juillet 98 à Rayburn House, Washington. Le Directeur exécutif du CESNUR, Dr Massimo Introvigne, a reçu une invitation non sollicitée  à s'y rendre [que M. Introvigne me permette un total scepticisme à ce sujet: combien comptait-il d'amis dans la place avant d'être invité "sans solliciter?"]  [...]

Le Dr Introvigne a délivré son témoignage dans une salle pleine: on y trouvait divers cadres de ministères américains, et d'institutions s'intéressant aux relations humaines et aux droits de l'homme, du personnel de la Maison et du Sénat, des officiers de mouvements religieux, reporters, avocats, et quelques anti-sectaires. [notons qu'il aurait bien fait de citer les organisations présentes, genre "CCHR" , front scientologue...et de ne pas minimiser les "anti-sectaires".]

[Introvigne explique ensuite comment il résume la situation européenne, disant que les anti-sectaires s'en prennent même aux protestants et catholiques... j'aimerais savoir où il prend ça .  Il avoue que ce ne sont pas les églises principales qui combattent les sectes, mais des gouvernements - surtout socialistes bien sûr: Introvigne est de droite, très à droite.]

L'intérêt s'est surtout porté sur le rôle des apostats (terme technique non péjoratif utilisé en sciences sociales pour définir les anciens membres de groupes devenant critiques de leur ancienne religion [double mensonge habituel de M. Introvigne: primo, le terme est indubitablement péjoratif, car "ancien membre" suffirait bien; et deuxio, encore faudrait-il que ces anciens membres restent convaincus qu'ils étaient dans une religion, et non dans une secte criminelle ou simplement intéressée par le pouvoir et l'argent, pous qu'il puisse être autorisé à les qualifier d'apostats; pourquoi pas de "Judas" tant qu'il y est?] ) ainsi que de groupes vigilante [sic!] privés anti-sectaires. Le Dr Introvigne a aussi insisté sur la désinformation répandue dans la littérature universitaire américaine quant au lavage de cerveau, sujet répandu par des anti-sectaires européens (y compris via Internet), et les attaques commises envers des universitaires connus des nouveaux mouvements religieux par une clique minime, mais bruyante. [merci de vous enfoncer ainsi  dans les ténèbres du mensonge pur et dur, Dr Introvigne! Nous, anti-sectaires , sommes prèts à relever le défi de vos pseudo-vérités... le débat sur le lavage de cerveau n'est pas plus né en Europe qu'ailleurs, et de grands noms universitaires d'outre-Atlantique y participent depuis des années; par contre, laissez-moi rire quant à ce que vous appelez désinformation: c'est vous qui la pratiquez à pleine bouche et à plume acerbe et profitable depuis des années. Merci de tenter de nous minimiser alors que vous vous débattez en plein pétrin en raison des mensonges et trucages qui remontent à la surface à votre sujet, dévoilés par  ces 'anti-sectaires' .]
Il a suggéré aussi que les agences US ne devraient pas donner l'impression de vouloir imposer le modèle américain aux pays dotés de passés différents. Et conseillé aux agences et universitaires de ne pas donner l'impression de protéger des groupes religieux  lorsque la loi est bafouée. [comment concilie-t'il le fait qu'une bonne part desdits "groupes religieux" seraient religieux en même temps qu' illégaux? et la logique? Evidemment, on a de "nouveaux mouvements religieux" fondés par des satanistes comme le "Dr" Hubbard: ce doit être là le raisonnement "logique" Introvignien.]
[... Introvigne a rencontré des officiels de loi en privé, spécialisés dans les crises religieuses... il serait intéressant de savoir sur quelles bases de la constitution amériacine, en particulier le Premier Amendement, des"officiels" américains seraient censés se mèler de ça...et qui ils sont ... Clinton le pro-sciento?]

La discussion s'est à nouveau orientée sur la crédibilité des témoignages reçus par les agences gouvernementales de la part d'apostats et d'associations anti-sectaires, information qui s'est avérée faussée et a causé de graves ennuis par le passé. [on croit rèver! à qui les ennuis ont-ils été causés? aux sectes? à leur mentor menteur Introvigne?]

 Le Dr Introvigne suggéra aussi l'existence de violences non seulement de la part de, mais également contre de nouveaux mouvements religieux, et le besoin de surveiller les mouvements anti-sectaires quant à de possibles violations de la loi au niveau national et international. [Outrageant! le mensonge porté à ce niveau devient énorme: ce sont là les tactiques Hubbardiennes "plus j'exagère, plus ils me croient"... ce sont les mouvements anti-sectaires qui violent la loi? ça doit arriver, en effet, fort souvent. Comparons le tableau de chasse des anti-sectes aux sectes dans ce domaine, cela parlera de soi.]

Le Dr Introvigne a achevé sa tournée chez les Adventistes du 7e jour au QG mondial à Silver Spring, dans le Maryland...    le Dr Introvigne a loué les efforts quant aux libertés religieuses, argumenté sur les deux voies possibles de réaction face à la crise européenne pour les minorités religieuses. L'une consiste à accepter le statu-quo général et de négocier une appellation "pas sectaire" auprès des associations anti-sectaires , églises principales et gouvernements [négocier? avec l'argent des 'fidèles' gogos? pour être ensuite exempté d'impôts et  remplir les poches des dirigeants de certains de ces mouvements? négocier avec des associations anti-sectaires qui reçoivent des milliers de plaintes d'anciens gogos-adeptes? ] ... ce qui serait très dangereux à longue échéance, car cela laisse en définitive la liberté religieuse à la merci de groupes finalement hostiles au pluralisme religieux, ainsi qu'à une présence religieuse accrue dans les lieux publics [ malhonnèteté intellectuelle: quels groupes anti-sectes sont hostiles au pluralisme religieux? les associations anti-sectaires essaient-elles de faire passer leur foi supposée, comme le fait Introvigne, membre de l'alliance catholique, ou comme tous les membres du CESNUR, tenus d'être d'obédience catholique à tendance plutôt droite ou pire? quant à laisser une présence religieuse accrue au sein des lieux publics, merci: pourquoi pas le retour aux religions d'état, capables du meilleur comme du pire, ou aux guerres de religion]

L'autre réaction consiste à lutter pour la liberté religieuse... [s'il lisait les arrètés pris par les cours d'appels de France et d'ailleurs à l'encontre de sectes coercitives, criminelles et avides, M. Introvigne, docteur en droit, pourrait peut-être apprendre que cette liberté est très sérieusement prise en compte par les tribunaux condamnant les sectes, mais qu'il n'existe pas, dans nos pays laïcs, de loi mettant des mouvements criminels se prétendant religieux sur un piédestal, hors de portée des lois.]

Roger Gonnet
(j'oubliais: 'Docteur' Roger Gonnet' - docteur ès-divinité, selon Hubbard; , 'Professeur' Roger Gonnet, 'Super-Lettré roger Gonnet', de plus, car mes 'études scientologues' me donnaient droit à ces titres, si j'ai bonne mémoire! sans oublier le titre presque suprème 'd'OT 7', tellement adoré des scientos gogos]
[le 'Dr Pr  super-lettré' Roger Gonnet  n'est  payé ni  par les sectes, ni par les mouvements pseudo-religieux, ni par les mouvements ou églises religieuses, ni par les mouvements anti-sectaires, et  n'est pas un apostat, n'ayant jamais été religieux scientologue, bien qu'ayant été "ordonné pasteur" après un cours stupide -  mais payant - d'une semaine dans cette secte-là. Je n'en dirais pas autant du "Dr Pr" Introvigne, certes. Voir les autres titres sur les apologistes sur l'index ci-dessous.]

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :généraux ou apologistes

Retour Webpage