LA GUERRE ANTI-INTERNET DE LA $$ sCIENTOLOGIE

Résumé express:

la scientologie attaque Internet: elle tente d'empècher les critiques de parler de ses secrets et de ses crimes, et s'en est même pris au Fournisseurs d'accès, moteurs de recherches et archives internet, qu'elle a parfois attaqués en justice parce qu'ils laissaient leurs clients passer des messages qu'elle considère couverts par des droits d'auteur ou autres prétentions généralement sans fondement .

Il faut aussi réaliser que la sciento est à la base de nombre de décisions juridiques entravant la liberté de parole sur Internet ou dans le monde.
 

    1. Une fois de plus, la secte criminelle scientologie attaque ce site -- Voir ici (17 nov 2005) Criminal attorneys of the crime cult do attack once again this website!
    2. La scientologie perd face à une activiste des droits d'expression hollandaise qui s'exprimait sur Internet
    3. Panda antivirus dans le magazine du net
    4. Netzoom: les sectes tentent de recruter par Internet
    5. La condamnation du webmaster peut poser un problème à un tiers des français (2/2003)
    6. Jugement contre des liens internet? Absurdes parfois
    7. Comment la scientologie tente de faire sauter les pages critiques de Google (fev 2003)
    8. Seule la scientologie dit la "vérité" sur la scientologie, et veut l'imposer de gré ou de force, par lettre recommandée aux associations antisectaires
    9. L'archive Internet flanche devant la secte criminelle scientologie - septembre 2002
    10. Une autre tentative scientologue de violer la liberté d'expression (légitime) des internautes (sept 2002)
    11. La scientologie parvient à faire effectuer une descente chez des critiques européens au moyen d'une dénonciation calomnieuse (septembre 2002)
    12. Une attaque de plus contre le webmaster du site (sept 2002)
    13. La scientologie porte plainte pour violation des droits d'auteur contre les auteurs ayant écrit les textes qu'elle incrimine; son président se parjure en justice (juillet 2002)
    14. Et la présidente grecque de la secte ment comme une arracheuse de dents (juillet 2002)
    15. Scientologie et Google: la belle réaction de Google (Magazine Corporate Counsel) (1juillet 02)
    16. La scientologie a-t'elle acheté Google? Non, mais, attention, elle s'y attaque
    17. Suite de la guerre scientologie contre Google (par John Hiler, Microcontent news) - 29 mars 2002
    18. Google et la police de la pensée - suite (8 avril)
    19. Grèce: les avocats sciento sont en désaccord avec... la directrice grecque de la secte. La sciento n'est pas la même partout, peut-être? (juillet 2002)
    20. encore scientologie et google: des sénateurs US voudraient qu'on interdise aux ordinateurs de copier des fichiers...(avril 2002)
    21. Google a plié devant la secte criminelle, voici le tour de Slashdot désormais.
    22. Canada: La police fait arrèter un critique de la Scientologie, internaute poursuivi par la vindicte de la secte criminelle (juin 2001)
    23. Microsoft : le code-source de Microsoft à la dipsoition du gouvernement allemand??
    24. Attaque: la 10e contre mon site ou mes messages sur Internet (juin 2000) (Il y en a eu plusieurs autres depuis, sous des prétextes vaseux, comme d'habitude.
    25. La sciento n'est pas la seule "église" à s'être fait "piéger" à tenter de détruire la critique sur Internet (nov 2000)
    26. Dernière attaque en date contre mon site, de la part des scientologues (janvier 2000)
    27. CE QUI SE TROUVE DERRIERE LA SCENE DE LA LOI AMERICAINE SUR LES DROITS D'AUTEUR SUR INTERNET: passionnant, par Bryan Pfaffenberger, Université de Virginie (Mai 2000)
    28. résumé de la guerre (Netzoom magazine - février 2000)
    29. On fait voter tout le monde? Danemark, 21/2/2000
    30. ZDnet: Faut-il porter en justice les affaires de sites internet qui gènent votre société (février 2000)
    31. Le résumé le plus complet (80K, 10000 mots) de la guerre anti-internet menée par la secte (15/2/98)
    32. témoignage sous serment d'un expert Internet sur les spammings massifs des critiques depuis décembre 98 jusqu'à.. juin 99 déjà.
    33. Un tribunal hollandais prend une décision partiellement absurde (à priori) juin 99 violant la liberté de parole sur Internet
    34. La scientologie censure (sans le dire) une partie de l'accès de ses propres membres à Internet avec liste complète des sites, fournisseurs etc. censurés (25K) (6/7/98)
    35. guerre du net: la direction sciento voudrait avoir  116000 sites pro-sectaires! c'est un abus caractérisé d'Internet, car ils contiennent la même sauce inepte et mensongère (27/3/98)
    36. Evolution de la guerre contre mon site et le document secret qu'il abrite
    37. nouvelles de la guerre internet - voir aussi "Tel est pris"
    38. le jihad anti-internet continue (29/1/98)
    39. la Guerre sur "alt.religion.scientology"  par Wendy Grossmann, excellente journaliste. (43K)
    40.  La liberté en flammes sur le Net, par Colman Jones, Now Magazine ainsi que:  Nouvelle Guerre Mondiale, par David G. Post, professeur d'Université, fondateur de l'institut de l'Institut de Loi du Cyber-Espace (60K)
    41. le compte-rendu des "devoirs" des scientologues envers Internet
    42. autre : lettre de l'avocate Helena Kobrin, spécialiste des attaques contre Internet ainsi que : mémorandum du juge Brinkema; Lettre du Dr Uwe Geertz sur les copyrights et preuve scientologue du fait que les copyrights ne les ont guère intéressés avant 1972. (52K)
    43. article de fond: le "Juriste Américain", mensuel spécialisé, parle de l'affaire (32K)
    44. autre: La FONDATION FRONTIERE ELECTRONIQUE (E.F.F) intervient
    45. Liens spéciaux ANGLAIS SEULEMENT liés à la guerre sciento-internet: Ron Newman   et    FACTNET
    46. Ou: les sites Internet  rassemblent les ennemis de la scientologie
    47. 14 Août: l'affaire Factnet/Internet contre Scientologie (Denver News)
    48. 25/8: Briefing et conseils de la secte aux scientologues internautes (comment elle veut détruire tout ou partie d'internet)
    49. réponse de la secte, furieuse qu'un magazine Internet (.NET) ait publié tout mon site!
    50. WINDOWS 2000 nous épiera-t'il grâce à un logiciel produit par les scientologues?
      (il ne s'agit ici que d'un exemple pami d'autres)

      Quelques données sur les droits et marques et copyrights


      D R O I T E T I N T E R N E T numéro 120
      ========================================

      http://www.canevet.com - le 22 janvier 2000

      L'affaire que je souhaite porter à votre connaissance aujourd'hui n'a pas encore donné lieu à une décision de justice, nous n'en sommes encore qu'au commencement...

      Les faits
      ----------
      Serge Humpich, petit génie de l'informatique assez fortement médiatisé ces jours ci, est arrivé à "craquer" les procédures de paiement sécurisé du système de payement par carte bancaire...
      Un site web présentant cette affaire (http://altern.org/humpich/) est illustré par une caricature de carte bancaire , la présentant coupée en deux avec la mention "craquée". Cette image reproduit la marque et le logo de la poste. Elle a été créée par l'auteur du site parodie.com (http://www.parodie.com) qui l'héberge et n'apparaît sur le site de Serge Humpich que par un "lien absolu".

      La demande de La Poste et du G.I.E.
      -----------------------------------------
      Se fondant sur le droit de la propriété intellectuelle, La Poste a assigné Altern le 22 novembre 1999 pour avoir utilisé la marque et le logo "La Poste". Afin d'accélérer les chose elle a également lancé contre le seul hébergeur vraiment gratuit une procédure de référé pour les mêmes faits.
      A aucun moment, la Poste n'a cherché à entrer en contact ni avec l'auteur du site ni avec l'auteur de la caricature du logo, se contentant de réclamer la suppression du site à l'hébergeur du site, conformément à cette mauvaise habitude, qui tend hélas à se développer.

      Le texte de l'assignation se trouve à l'adresse suivante : http://www.canevet.com/jurisp/textes/laposte.htm

      Que penser de cette nouvelle affaire ?
      -------------------------------------------
      J'ai déjà dit à plusieurs reprises combien il était dangereux de rendre l'hébergeur responsable du fait de ceux qu'il héberge. Je ne reviendrai donc pas sur cet spect de la question.
      Ce qui fait la spécificité de cette affaire, c'est que la poste instrumentalise le droit des marques afin de tenter d'échapper au véritable débat : celui de la liberté d'expression.

      En effet, le droit de la presse, qui devrait s'appliquer en l'espèce, permet à l'auteur du comportement reproché de se défendre en invoquant le droit à la caricature. Porter le procès sur le terrain du droit des marques permet d'échapper à ce moyen de défense.
      Plus grave, si la décision à intervenir devait faire prévaloir le droit des marques sur la liberté d'expression, il deviendrait impossible de citer une marque sur l'internet sans son accord, donc de la critiquer.

      * Le site concernant cette affaire http://altern.org/defense2/
      * Le site concernant l'affaire Humpich http://altern.org/humpich/
      * Le site Article 11, plus généraliste sur la liberté d'expression et l'internet http://www.article11.net

      P.S. Vous pouvez comme d'habitude utiliser librement tout ou partie de ce texte, à condition de citer l'adresse du site (http://www.canevet.com) et de ne pas en tirer profit, ceci pour ne pas entraver la libre circulation de la connaissance et de la langue française...
      Il sera archivé à l'adresse suivante : http://www.canevet.com/actua/archives/di-120.htm,

back