Hubbard: le "in memoriam" fallacieux de ses adeptes français




 Cet article historique est une publicité payée en Mars 1986 par la scientologie au journal "le Quotidien". On ne peut rèver plus fallacieux panégyrique de L. Ron Hubbard, escroc international condamné en France à quatre années de prison en 1978. On y trouve une photo du gourou, non reproduite ici. Mieux vaut en effet consulter la véritable image du gourou tel qu'il était peu avant son décès:

Nota: on se demande pourquoi la scientologie croit indispensable d'apposer un "copyright" sur un texte qu'elle a fait l'effort de d'acheter et de publier largement...

Ce court document est cité en grande partie ou en totalité, et critiqué tout du long.

Le résumer serait revenu à le paraphraser purement et simplement, paragraphe par paragraphe.


On peut aussi se poser quelques questions: comment Lépine ou Chauchard se sont-ils fait avoir par la secte? Comment peut-on être polytechnicien comme Raoust, tout en étant scientologue? Pourquoi parlent-ils encore de Katzaris, censé avoir quitté la secte depuis près de 30 ans...Qu'est-ce que la "conférence mondiale des maires", dont nous ne trouvons pas trace?





"L'oeuvre et le message de L. Ron . Hubbard appartiennent incontestablement au patrimoine philosophique et religieux contemporain. Quelles que soient les convictions religieuses de chacun, il faut reconnaître objectivement la valeur de ses écrits. " Professeur Francis Dessart Eglise évangélique internationale Membre du Conseil Oecuménique des Églises.

" L. Ron Hubbard peut être résumé en un seul mot: " Liberté ".
Révérend James Nichols Pasteur Pentecôtiste.

" L'action de L. Ron Hubbard dans l'ordre pratique s'est manifestée par la création des centres Narconon de lutte contre les toxicomanies, centres qui obtiennent de remarquables succès dans les cures de désintoxication et qui assurent par la postcure le suivi des sujets désintoxiqués. " Professeur Pierre Lépine Membre de l'institut, conseiller de Paris. Chargé de mission pour les questions d'hygiène et de toxicomanie.

" En tant que musulman, je remercie L. Ron Hubbard pour sa contribution à la réalisation d'un monde meilleur où les gens de toutes races et de toutes religions pourront vivre ensemble harmonieusement. " Mr Habchi Président de l'association pour la Défense des intérêts des Français musulmans et leurs amis.


"Ayant appris le décès de L. Ron Hubbard, c'est volontiers que je m'associe à l'hommage rendu au fondateur de la Dianetique." Docteur Paul Chauchard Directeur honoraire à l'École pratique des hautes études de Paris.

" La pensée la plus stimulante et la plus riche qu'il m'ait été donné de rencontrer. La justesse de ses vues dans tous les domaines touchés par la Vie, de la religion à la science, est pour moi une source continuelle d'étonnement. " Michel Raoust Ingénieur, polytechnicien.

"Les découvertes de L. Ron Hubbard sont si phénoménales que je ne doute pas que la contribution de son oeuvre créera le plus grand impact jamais vu dans notre société. Le corps de Monsieur Hubbard n'est plus parmi nous, mais il est plus présent que jamais à travers les technologies efficaces qu'il nous a offertes. Merci, cher Ron, de nous avoir donné ce grand
privilège. " Cyprien Katzaris pianiste concertiste.


" Un véritable grand ami de tous ceux qui désirent créer un monde plus sain et plus éthique. C'est sans doute aux artistes qu'il manquera le plus, ceux qui dessinent les rêves du futur ". Dennis Dubin Membre de la conférence mondiale des maires.

" L. Ron Hubbard nous a donné un but aussi grand que les étoiles. Derrière lui, il laisse une source pure d'inspiration. " Chick Corea Musicien et compositeur de jazz.


" Je ne sais où commencer pour remercier Ron, l'homme qui s'est penché sur les mystères de la vie et qui a pavé la voie de l'ascension qui va de la dégradation spirituelle vers la liberté spirituelle de l'humanité. Je ne peux le remercier qu'en gardant ses paroles pures et vivantes. Je me sens honorée de l'avoir connu". Julia Migenes-Johnson Cantatrice.

IN MEMORIAM

13 MARS 1911 - 24 JANVIER 1986
AUTEUR DE RENOM - FONDATEUR DE LA SCIENTOLOGIE - AMI DE MILLIONS DE GENS

"Pour connaître la vie, vous avez intérêt à particier à la vie, vous devez être présent et regarder, vous devez fouiller tous les coins et les recoins de l'existence, et vous devez côtoyer routes sortes de genres d'hommes avant de pouvoir établir définitivement ce qu'est l'homme."

Ces mots de L. Ron Hubbard décrivent mieux que quiconque ne le ferait la philosophie d'un homme dont la contribution dans presque tous les aspects de la vie a fait de lui le plus grand humaniste de l'histoire.

Assurément, peu d'hommes ont accompli autant que lui dans autant de domaines. Ecrivain, philosophe, éducateur, chercheur, musicien, photographe, cinéaste, horticulteur, navigateur, explorateur et humaniste, M.Hubbard s'est vu reconnaître gratitude et renommée dans tous ces domaines.

Sa curiosité l'a toujours porté vers la connaissance des autres et il a usé à cette fin de tous les moyens possibles pour être en communication avec le monde. Mais, ainsi qu'il l'a souvent affirmé, il a été d'abord et avant tout un écrivain.

Auteur de renom pendant plus de cinquante ans, avec quelques six cents ouvrages à son actif, ses livres de fiction ont dépassé vingt-deux millions d'exemplaires et ses autres livres vingt-trois millions.

L. Ron.Hubbard a été sans aucun doute l'un des écrivains les plus fertiles de mémoire d'homme. Ses ouvrages de fiction constituent un genre à part, tant par l'ampleur de l'oeuvre que par la maîtrise du conteur. Lors de l'élaboration de la philosophie religieuse de la scientologie, il a écrit des milliers de pages, donné et enregistré plus de quatre mille conférences, ce qui a assuré la permanence des techniques qui ont fourni à des millions de gens une plus grande santé mentale et plus de bonheur.

Qu'il s'agisse de ses ouvrages de fiction ou de ses autres livres, un thème commun se dessine tout au long de son oeuvre: M. Hubbard s'est concentré sur la condition humaine et sur le moyen d'élever chez ses lecteurs la conscience de soi, les invitant toujours à être plus responsables de leur propre vie. Il insistait sur le fait qu'adopter une attitude positive par rapport à soi et son environnement et oeuvrer avec énergie dans la réalisation de ses buts personnels, constituent le moyen le plus sûr d'être heureux.

En 1948, après avoir publié les résultats de ses recherches initiales sur la nature de la vie et du mental humain, la nouvelle s'est rapidement répandue que L. Ron Hubbard venait de faire une découverte révolutionnaire. Comme l'écrivait le journaliste Walter Winchell, le 31 janvier 1950: " Quelque chose de nouveau va sortir en avril, qui s'appelle la Dianétique. C'est une nouvelle science qui fonctionne avec l'invariabilité des sciences physiques, dans le domaine du mental
humain. Tout semble indiquer que cela sera aussi révolutionnaire pour l'humanité que la découverte du jeu pour l'homme des cavernes.

La prédiction de Winchell était exacte. Lorsque le premier livre de L. Ron Hubbard sur le sujet, la Dianétique : la science moderne du mental a été publié en mai 1950, la réponse fui instantanée et phénoménale. Du jour au lendemain, le livre était devenu un best-seller aux Etats-Unis. A la fin de l'été, non seulement le livre était lu d'un bout à l'autre du pays, mais ses lecteurs s'organisaient en groupes pour appliquer les techniques de la Diaanétique.

La popularité de ce premier livre sur la Dianétique n'a cessé de s'étendre depuis 1950 et cet ouvrage est toujours un best-seller depuis trente-six ans. Chose rare dans le monde de l'édition, Publisher's Weekly a déclaré que ce livre était "probablement le livre non chrétien le plus vendu de tous les temps en Occident ". Aujourd'hui, la Dianétique: la science moderne du mental été publié à près de huit millions d'exemplaires et sa popularité continue de croître.

Peu après la parution de la Dianétique, L. Ron Hubbard effectuait une nouvelle découverte considérable. II était devenu évident pour lui qu'il y avait quelque chose de plus fondamental et de plus important, concernant la vie, que le cerveau, le mental et le corps. Après avoir découvert que le dénominateur commun à toute vie est "l'impulsion à survivre ", M. Hubbard a établi de manière concluante que l'homme est fondamentalement un être spirituel, habitant un corps et utilisant un mental.

Dans son livre suivant, la Science de la survie, qu'il a publié en 1951, il a fait connaître ses découvertes sur l'esprit humain. Ce livre contenait les fondements de la religion de la scientologie.

Manifestement, L. Ron Hubbard avait franchi les frontières de la science pour pénétrer dans le royaume de la religion. II avait désormais affaire aux vérités fondamentales, touchant à l'essence de la vie, ce qu'il y a avant elle, et après.

Des experts religieux du monde entier ont reconnu le caractère profondément religieux de la philosophie de l'esprit de L. Ron Hubbard. L'un d'entre eux, M. Laburthe-Tolra, professeur de sociologie à la Sorbonne, a eu l'occasion d'étudier de près la religion de la scientologie en 1980.

Il a écrit alors: "...à examiner aussi bien la personnalité du fondateur que la forme de sa doctrine, il est également indubitable que l'on a affaire à un prophète des temps modernes qui s'est montré capable de proposer une vaste synthèse originale répondant aux aspirations de l'homme actuel. Cette doctrine, peut-être géniale, mérite donc de la part de tout homme honnête déférence et respect. "
Dans les années qui suivirent la publication de ses premières découvertes, M. Hubbard s'est principalement consacré à la
recherche, à son oeuvre d'écrivain ainsi qu'à des conférences. Entre 1951 et 1954 seulement, il a écrit 201ivres et donné plus de 1 100 conférences.

Ses recherches s'orientaient vers tous les aspects de la vie. Ses découvertes dans les domaines de l'éducation et de la réhabilitation des toxicomanes lui permirent de mettre au point des techniques extrêmement efficaces, utilisables dans la société.

Elles ont depuis été reconnues dans le monde entier.

" Des recherches que je viens d'effectuer font clairement apparaître que la drogue constitue l'élément le plus destructif de notre société contemporaine, déclarait-il en 1979. Toujours très soucieux du bien-être de ses semblables, il a entrepris dans ce domaine des recherches intensives qui ont abouti à la mise au point d'une procédure de désintoxication. Celle-ci a reçu internationalement un accueil favorable dans le monde médical.

Le succès des techniques de réhabilitation des toxicomanes de L. Ron Hubbard a finalement conduit à la création d'un réseau de centres spécialisés appelés Narconon, qui emploie exclusivement ses méthodes. Parmi les programmes de ce genre, Narconon est considéré comme le plus efficace et se trouve être un des rares à mettre en oeuvre un système de réhabilitation non médical.
L'ambition de toute la vie de M. Hubbard était d'achever ses recherches sur le mental et sur l'esprit humain. Ce but, il l'a atteint. Mais ce n'était pas assez pour lui que n'être seul à jouir du fruit de ses recherches et de la liberté. Il a consacré des milliers d'heures à consigner soigneusement chaque détail de ses travaux sous une forme assimilable et pratique, afin que d'autres puissent suivre ses pas et partager avec lui la richesse et la connaissance qu'il avait été le seul à découvrir.


En dehors de ses intérêts religieux et philosophiques, L. Ron Hubbard a toujours été un écrivain fertile. En 1980, pour célébrer ses noces d'or d'écrivain professionnel, il a écrit le plus grand livre de science-fiction de tous les temps Terre, champ de bataille: une saga de l'an 3000. Après avoir été absent de la scène de la science-fiction pendant près de 30 années, cet énorme roman épique de plus de 800 pages décrivant le courage indomptable de l'Homme dans sa lutte pour sa survie a provoqué un véritable tumulte et a atteint le sommet parmi les best-sellers internationaux. Aujourd'hui, publié dans plus d'une dizaine de pays, dont la France, ce roman a déjà été diffusé à plus d'un million et demi d'exemplaires.


Publisher's Weekly dépeignait récemment L. Ron Hubbard comme " un conteur hors du commun, doté d'une maîtrise totale de l'intrigue et du rythme ". Les unes après les autres, les critiques louent l'un des plus grands écrivains de l'Age d'Or de la science-ficion, et ses amis dans cette discipline ont été ravis de son retour à cet art.
" De la science-fiction à l'état pur" s'est exclamé A.E. Van Vogt. "430000 mots écrits par un super-écrivain de l'Age d'Or... Le grand souffle de l'aventure à chaque ligne... On en parlera perdant des années... Une histoire merveilleuse... De formidables personnages... Un chef-d'oeuvre. "

Aussitôt après le succès de Terre, champ de bataille, L. Ron Hubbard a écrit une autre épopée dont la dimension est de plusieurs fois celle de Terre, champ de bataille. Il s'agit d'un événement sans précédent dans l'histoire de l'édition. Mission terre, de L. Ron Hubbard, qui représente dix tomes, est une oeuvre d'une telle envergure qu'un nouveau terme, " décalogie " (signifiant un ensemble de dix volumes), a dû être créé pour la désigner. Comme pour Terre, champ de bataille, le premier tome de cette nouvelle épopée, le Plan des envahisseurs, est immédiatement devenu un best-seller aux Etats-Unis et l'est demeuré depuis sa parution en octobre 1985. Le deuxième tome de cette décalogie géante, la Genèse noire, doit paraître le 13 mars prochain.

Certainement, la vie de M. Hubbard a abondé en recherches, en aventures et en découvertes. II a vécu intensément et il a réalisé tous les buts qu'il s'était fixés pour lui-même, comme pour son oeuvre. On peut le dire de peu d'autres hommes et rares sont ceux qui ont accompli ne serait-ce qu'une partie de ce qu'a réalisé M. Ron Hubbard au cours d'une vie longue et incroyablement riche. Son départ physique n'est en rien une fin - au contraire, c'est le signal du début du rayonnement gigantesque de son génie grâce à l'effort de ses millions d'amis qui poursuivent ce qu'il a entrepris-.


De la part des amis
de L. RON HUBBARD
Cet espace a été acheté par les milliers de membres de I'Assocation internationale de scientologues.
Eglise de Scientologie de Paris

Centre culturel de l'Eglise de Scientologie

69, rue Legendre, 75017 Paris. Tel : 42 27 65 00

Marque déposée

Copyright .© 1956 par Church of Scienlology international. Tous droits réservés. Scientologie, Dianétique, Hubbard et Narconon sont des appelletions déposées noms et des appellations déposées détenues par Religions Technology Center et utilisées avec sa permission.
LE QUOTIDIEN DE PARIS N° 1959 - LUNDI 10 MARS 1986


back

Retour sous index correspondant à ce type de texte : généraux

Retour Webpage