LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

 La secte Ho-no-hana - Japon


 


"8 mai (résumé de reuters et autres agences): la police a arrèté les chefs de la secte "du pied", soupçonnée de demander d'enormes sommes pour diagnostiquer des maladies par examen des seuls pieds. Le Leader Teruyoshi Fukunaga, 55 ans, ainsi que d'autres dirigeants. Les tribunaux avaient condamné la secte le mois dernier à 227 millions de yens (15 millions de F) de dommages.

En novembre; la police avait découvert le cadavre momifié d'un homme de 66 ans. Sa famille avait indiqué qu'il était encore en vie et traîté pour hémorragie du cerveau par imposition des mains du gourou Koji Tagahashi, qui fut ensuite arrèté pour meurtre. La police a aussi découvert des enfants qu'on empèchait d'aller à l'école et qui n'étaient nourris qu'une fois par jour.


.../...

les chefs de la sectes nient avoir commis des escroqueries; les adeptes recevaient un bric-à-brac "religieux" contre leur argent, tout cela imbibé de "voix du ciel" que le gourou Hogen Fokunaga avait entendues...

On lisait dans la littérature sectaire de ne pas utiliser des phrases comme "votre cancer sera définitivement guéri... votre maladie sera tout à fait guérie... ou comme "l'humanité sera complètement détruite..."; les membres devant se servir de choses vagues comme "si les conditions sont exactes, cela pourrait mener à la destruction..." - sinon, elles pourraient mener la secte devant les tribunaux.



Le groupe religieux Ho-no-hana a payé des millions à un membre du conseil municipal , Matsui Oishu, qui devint président ensuite, pour l'aider à s'enregistrer en tant que corps religieux et consulter les autorités d'avance.

.../...

Il a refusé de dire combien il avait touché. La police pense que l'argent servit à aux statuts d'incoprporation en mars 1987.../...

La police soupçonne la secte d'avoir escroqué une centaine de MILLIARDS de yens à plusieurs milliers d'adeptes.

Elle a raidé la secte et confisque des documents en décembre 99.

../...

quelques 1100 membres ont porté plainte dans tout le pays, dans sept tribunaux, pour un total de 5,2 milliards de yens de dommages et intérêts.

Le groupe était reconnu comme religieux par la préfecture, avec des privilèges fiscaux."


back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :sous-index autres sectes

Retour Webpage

Recherche? MAIL