Mieux vaut les empècher d'y entrer que de ne plus pouvoir les en sortir 



 Entretien avec Renate Hartwig


(Mme Hartwig a depuis tourné casaque en 2002)




Auteur, Initiatrice de AKTION EULE

Opposante aux psycho-groupes

Ulm, Germany
27 juillet 2000
Schwaebische Zeitung

"Mieux vaut les empècher d'y entrer que de ne plus pouvoir les en sortir"

Renate Hartwig établit une différentiation entre sectes et psycho-groupes. Les sectes sont en principe des groupes issus de dissensions avec l'église. "Les psycho-groupes manipulent les gens pour parvenir à leurs buts." Elle explique la manipulation des gens, en particulier celle des jeunes, dans son dernier ouvrage "Gefaehrliche Neugier" [Une dangereuse curiosité"]. Le journal a discuté de l'ouvrage avec son auteur.

par Ralf Angele

Madame Hartwig, quels sont les motifs de votre ouvrage en ce qui concerne les jeunes gens?

"A la parution de mon "Scientologie: j'accuse", bien des choses ont changé. Les gens qui pratiquaient les "conseils" avaient souffert et se tournaient vers un nouveau passe-temps: faillites, délits financiers, enfants maltraités, jeunesse brisée... tout ceci m'a orientée vers le danger potentiel pour la société. J'ai observé comment les psycho-groupes se développaient. L'information venait très lentement."

Quelles organisations actives de la région d'ULM connaissez-vous, à part la scientologie?

On trouve ici le Forum Landmark ou Avataar, offrant ici des cours.

Qu'est-ce qui rend ces organisations si dangereuses?

C'est cette tendance de chacun à vouloir découvrir par soi-même. Ce sont généralement des jeunes gens qui sont induits en erreur par les psycho-groupes prétendant 'aider à se découvrir'; les jeunes n'ont souvent pas l'orientation qu'il faut, ils cherchent un sens de la communauté au sein duquel ils se sentiraient respectés et à l'aise. De plus, ces organisations ciblent des entreprises commerciales. C'est en réalité la domination mondiale que recherchent ces groupes. En attendant, ils essaient les méthodes commerciales pour acquérir du pouvoir.

Quels effets auraient ce but sur les individus?

D'abord, un retrait. Elle devient par ailleurs aggressive parce que son organisation l'entraîne à penser de manière stéréotypée. Quiconque n'assiste pas le but devient ennemi, y compris les amis et membres de la famille. La structure le personnalité individuelle est ainsi modifiée. Le psycho-groupe la considère plus facile à "prévoir" et plus adaptée au but de domination mondiale. Les gens deviennent des outils. La liberté est pervertie.

Est-ce la cause de votre ouvrage "Dangereuse curiosité"?


"J'y décris comment les psycho-groupes s'y prennent pour acquérir une influence sur les jeunes et les exploiter à leurs fins. Le nombre de sociétés qui nous ont demandé, à mon mari ou à moi-même, ou les enseignants, étudiants demandant des conseils appropriés et des matériaux pratiques indique qu'il y a là un besoin de s'occuper du problème. J'aimerais travailler de près avec les sociétés allemandes pour parvenir à une forme de programme préventif. C'est le but de "Aktion Eule". Pour chaque personne qui pénètre un de ces groupes, 10000 ont été informées avant d'y entrer. Mon slogan reste le même: "Mieux vaut les empècher d'y entrer que de ne plus pouvoir les en sortir"

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :textes courts

Retour Webpage