LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

DES DOCUMENTS GRECS TOP SECRET ENTRE LES MAINS DE LA SCIENTOLOGIE 

 

 

L'édition dominicale du 2 Février 1999 de APOGEVMETANI a révélé que le KEFE (l'association scientlogique grecque dissoute "Centre de Philosophie appliquée de Grèce") était en possession d'un document top secret de l'aviation militaire. C'est une photocopie de la carte aérienne décrivant la zone militaire capitale de l'aéroport d'Hellikon.

 
Le document décrit entre autres:
 

        * Les 129 avions militaires de support
        * L'usine d'aviation nationale
        * L'unité de recherches et de technologie
        * L'escadron de gardes de sécurité
        * Les magasins d'approvisionnement

        * L'agence météorologique nationale ainsi que d'autres installations militaires

Ce document particulier fut découvert dans le dossier désigné sous le titre "OSA" (par KEFE soi-même), et, comme l'écrit la journaliste Victoria Dagounaki, "Ce document pourrait-il être lié aux demandes du Procureur Angeli, qui demandait s'il ne fallait pas entreprendre des recherches pour espionnage".

 L'Unité A2 d'Investigations (Intelligence) militaires de l'Aviation Militaire a entamé une enquète (ordonnée par le Chef d'Etat Major de l'Armée de l'Air) pour déterminer comment un tel document a pu tomber entre les mains d'une secte comme la Scientologie.

Un autre évènement soulève des questions: comment se fait-il que ce dossier d'OSA, tout comme beaucoup d'autres, ne soit pas parvenu aux Cours d'Appel en Décembre 1998, lors du procès du 9 décembre à l'encontre de 15 scientologues inculpés de fabriquer systématiquement des dossiers sur les politiques, les journalistes, les religieux et autres personnalités grecques importantes? Le procès a été reculé pour le 12 Février, si bien que les dossiers sont enfin à la disposition des Cours d'Appel.

Il s'avère cependant que nombre des dossiers avaient été vidés de données importantes. Quelqu'un semble avoir ôté des documents importants, et ce document top secret a dû échapper à l'attention de la personne. Il faut observer que des centaines - voire des milliers - de pages ont été lues par le procureur préparant le procès, pour trouver ce document. Bien d'autres dossiers n'ont pas été entièrement revus, peut-être pas du tout. Les sources du tribunal indiquent que le Procureur Angeli avait dû lire quelques 20000 pages pour préparer son rapport de 100 pages.

Il est en tout cas INDISCUTABLE que la scientologie était au moins en possession de ce secret militaire, qu'elle avait au moins cette carte de l'installation Hellène de l'Armée de l'Air; ce n'est certes pas pour "vendre des services religieux" aux pilotes ou techniciens des Bases Aériennes. Et cela a été découvert dans la portion des dossiers saisis par le procureur en 1995.
 
 

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :index média

Retour Webpage