Google : suite des problèmes créés par la secte criminelle scientologie et ses séïdes ennemis jurés de la liberté d'expression  et de pensée

 (voir aussi les éléments antérieurs de la guerre de la scientologie contre Google et de la guerre antérieure qu'elle mène contre internet)

1 - 2 - 3 - 4 & scientologie contre internet

Une Nation de Voyeurs

Comment le moteur de recherche internet Google modifie ce que nous pouvons découvrir les uns sur les autres - ce qui soulève la question: est-ce qu'il le faut ou non?

http://www.boston.com/globe/magazine/2003/0202/coverstory_entire.htm

(l'article commence par une explication détaillée et émaillée d'exemples, démontrant que le moteur de recherche Google a changé notre existence, et qu'on peut y découvrir toute sortes de renseignements personnels dus au hasard, à d'anciens messages, ou au fait que des amis aient parlé de vous. Voici la partie qui discute de la scientologie et de ses attaques contre google]

Cette histoire de contrôle change cependant si l'on a les proches profondes qu'on voit chez les entités surchargées d'avocats désirant s'attaquer au sujet des droits d'auteur (copyrights). L'an passé, des avocats de la scientologie ont pressé Google de faire sauter certains liens internet comme www.xenu.net de sa base de données: ce site est fortement critique de l'église si controversée. Ils ont prétendu que le site visé violait certains de leurs droits d'auteur et marques de fabrique ou commerciales. Google a rapidement accepté, au grand dam immédiat des fans de la société, qui voyaient en ce geste une abdication de l'habituelle politique de pureté des recherches googlienne. Google expliqua ne pas avoir le choix sinon obéir à la loi fédérale sur les droits d'auteur, mais les critiques signalèrent que Google avait en réalité ôté plus qu'il n'était nécessaire selon cette loi. Finalement, Google remit en place certains des liens et expliqua son raisonnement aux usagers. "En fin de compte, dit Sergey Brin, nous avons abouti à la conclusion valable, mais nous nous sommes trompés au départ."


Le professeur de droit Zittrain, de Harvard, pense que d'autres ennuis émailleront le chemin."La limite extrème de telles batailles est fréquemment la scientologie", dit-il. "Ils ont des procédures et tactiques très élaborées pour faire sauter l'information qui ne leur plaît pas." Jetez un oeil sur le site "Chlling effects.org" [littérallement: effets glaçants, ndt] pour lire la liste grandissante des lettres de diverses parties exigeant que Google enlève des informations à leur sujet. Ce qui semble clair, c'est que comme à Washington, certaines parties auront plus de pouvoir que d'autres dans la démocratie internet qui gouverne la nation Google.


==








Retour sous index correspondant à ce type de texte : scientologie contre internet

Retour Webpage