LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

  ALLEMAGNE: les problèmes de la scientologie chez nos voisins

Nota: divers autres textes concernant la scientologie et ses ennuis en Allemagneexistent dans ce site




Münich, juin 99: ils perdent le statut d'association

Hamburg: les jours du bâtiment scientologue sont comptés - juin 99

Interdiction pour les scientologues d'importuner les passants à Münich (déc 99)

2000: sciento et coca-cola?

les scientologues n'ont pas besoin de respecter les lois

Scientologue poursuivi par le patron de la CDU régionale

femme flic suicidée?

sciento en Allemagne: la débâcle?

sciento: comment ont-ils pu entrer en possession de documents secrets en Allemagne?

la cour administrative de Hambourg rejette la plainte scientologue (avril 2000)

Microsoft sera-t'il refusé par les administrations allemandes?

la secte tente de faire annuler les mesures qui lui sont hostiles dans les sociétés allemandes

Et ça continue à batailler...à Stuttgart et Manheim

Les dossiers de recherche du parlement allemand refusés aux scientologues:

Après avoir été condamnée à ne plus pouvoir se déclarer en association sans but lucratif chez nos voisins, après avoir tenté de faire passer l'actuel gouvernement du pays pour un groupe de vieux nostalgiques du nazisme, après avoir vu ses membres interdits de certaines fonctions officielles, après avoir été condamnée à rembourser divers anciens membres, la scientologie-dianétique vient d'éprouver un revers de plus chez nos voisins:

"Le 25 Juin 1997, le Tribunal administratif de Cologne a décidé que la scientologie n'aurait pas accès aux dossiers du comité d'enquète du Parlement ayant trait "aux sectes et groupes psychologiques".

Raison inviquée: ces documents ne sont pas des documents publics.

A noter que ce jugement fait suite à celui du 29 Mars 1995, au cours duquel le Tribunal Administratif de Cologne avait refusé d'enjoindre le Ministre du Travail Fédéral Robert Blüm à retirer ses qualificatifs de la secte: Robert Blüm l'avait publiquement dénoncée lors d'un entretien pour un journal, disant d'elle qu'il sagissait "d'une organisation criminelle de blanchiement d'argent" et "d'un cartel méprisant dédié à l'oppression des êtres humains", ajoutant que ses "chefs étaient des criminels, et que les membres subissaient un lavage de cerveau".
(VG Köln, Az: 10 L 1942/94) 


Tribunal: les scientologues refusés dans les partis politiques qui n'en voudraient pas

(Bonn , 9Juillet 97, Reuter)

Un Tribunal allemand a admis mercredi que les Démocrates Chrétiens du Chancelier Helmut Kohl étaient dans leur droit en excluant les membres scientologues de leur parti.

Le Tribunal de Bonn a rejeté la plainte des trois scientologues disant  que le CDU violait leurs droits à la liberté religieuse en les expulsant du parti.
Ce cas était le dernier épisode d'une longue bataille opposant le gouvernement allemand au groupe controversé.
L'Allemagne ne reconnaît pas la qualité religieuse à la scientologie, elle croit qu'il s'agit d'une affaire commerciale qui exploite les faiblesses de ses membres pour faire des bénéfices.

L'église nie.

Le porte parole de la scientologie, Sabine Weber, a exprimé son désappointement en entendant le verdict prononcé par la Cour.

"Nous conseillerons à nos membres d'entreprendre d'autres étapes légales", a-t'elle dit aux reporters, prédisant que le cas ferait son chemin jusque aux cours européennes des Droits de l'Homme.

Le Tribunal de Bonn a dit que le facteur décisif n'était pas la religiosité éventuelle de la scientologie.

"Les partis sont dans leur droit lorsqu'ils expulsent de leurs rangs ceux dont les buts ne correspondent pas au leur, qu'ils soient motivés par des considérations religieuses ou autres", a annoncé le Tribunal dans ses attendus.

(Message provenant de Rod Keller, MessageID: <5pvuri$pbk@netaxs.com>


Rapport sur les sectes et psychogroupes par le Parlement allemand

Source: Andrew Gray
Reuter
Bonn, 10 Juillet (traduit le jour même):
Une commission spéciale de membres du Parlement et d'Experts a appelé mardi à une recherche plus académique  et à une enquète publique pour combattre l'intérêt de plus en plus grand porté envers les sectes et les cultes.

La Commission d'enquète en matière de "sectes et groupes psychos" présenta un rapport intermédiaire au bout d'un an de recherche, en critiquant la position de l'église de scientologie -tant controversée-, pour n'avoir pas coopéré aux investigations.

"Il paraît bien moins dangereux pour vous de vous faire passer pour martyrs que de donner des informations sur vos intentions réelles", a dit Ronald Pofalla, chef des députés du CDU du Chancelier Kohl.

Les scientologues ont écarté le rapport, disant que la Commission n'était qu'un symbole des autorités allemandes qui pratiquent une discrimination à l'encontre des adeptes scientologues.

La Commission, qui a enquèté sur les activités de 600 groupes en Allemagne, a appelé à un débat public pour chercher les causes de la popularité des sectes, en particulier auprès des jeunes.

"Il nous faut discuter au sein de la société des causes sociologiques qui provoquent ce boom" a dit Ronald Kohn, membre des Libéraux Démocrates.

Le Président de la Commission, Ortrun Schaetzle, dit que l'absence de recherche dans cette zône est très sensible, et que nombre d'officiels ne disposent d'aucun élément sur les sectes et cultes.

Une vaste majorité des membres de la Commission a très bien accueilli les décisions du Ministère de l'Intérieur visant à mettre la scientologie sous surveillance des services de renseignements.

Les Ministres disent qu'il existe assez de preuves d'intentions anti-démocratiques de la part de ce groupe - qui compte des stars d'Hollywood en son sein - pour que cette mesure soit nécessaire.

Les Scientologues ont protesté à l'extérieur de la Chancellerie de Kohl avant la présentation du rapport.

Les manifestants ont fait de faux feux de joie et posé un panneau portant ces mots "De l'état de Droit à l'Inquisition" en face à une statue du premier chancellier d'après-guerre, Konrad Adenauer.

"Des communautés religieuses entières qui ne font pas partie des deux églises majoritaires font désormais l'objet de harrassement et de poursuites gouvernementales", a annoncé le groupe lors d'un communiqué.

L'Allemagne ne reconnaît pas l'aspect religieux de la scientologie et argue que le passé nazi du pays la contraint à une méfiance accrue envers les groupes extrémistes.

La Scientologie, fondée par feu L. Ron Hubbard, auteur de science-fiction, nie que son groupe profite de la faiblesse de ses membres pour en tirer profit.

La publication du rapport de la Commission s'est faite le lendemain de la dernière escarmouche entre l'état et la scientologie: un Tribunal de Bonn a reconnu que le CDU avait le droit d'expulser des scientologues du parti.
(Message ID: <5q37co$19h@netaxs.com>)


June 3, 1999
> Der Spiegel 22/1999

Münich: scientologie contrainte à se déclarer commerciale


C'est un bon revers pour l'organisation scientologique si controversée. Le
"Centre des Célébrités" munichois doit désormais organiser son affaire en
entreprise commerciale.

Münich - La cour administrative munichoise a décidé que l'administration de
la ville avait correctement agi en supprimant le statut "d'association
enregistrée" à la branche locale de la scientologie. On disait qu'elle
opérait un commerce, devant donc opérer sous le statut d'entité commerciale,
en raison des lois sur le commerce. La scientologie doit donc désormais
établir un bilan et peut être assujetie à des audits; elle doit pouvoir
faire état d'un capital minimal ["Mindestkapital"]. Il s'agit là d'un
avantage pour les créditeurs qui ne pouvaient demander le paiement de
sommes à une "association".

L'église de scientologie Allemagne (association enregistrée) fait appel de
la décision. Elle dit que le jugement ne tient pas compte d'une décision de
la cour administrative fédérale. Elle prétend que le Centre des Célébrités
munichois et la Mission de scientologie de Münich ne sont pas en concurrence
pour la clientèle des cours délivrés. Le Ministre de l'Intérieur Bavarois
Guenther Beckstein a cependant bien accueilli la décision que la
scientologie doive désormais faire ses affaires sur le marché
"psychologique" en tant qu'entreprise commerciale ne disposant donc plus de
son camouflage religieux.



Hamburg: LE PROPRIETAIRE VEUT DEMOLIR LE CENTRE DE SCIENTOLOGIE


23 juin 1999
Hamburger Abendblatt Lokales

Les jours du centre de scientologie de St Georg à Hamburg sont apparemment comptés; d'après une information que nous avons reçue, le propriétaire du bâtiment du 63 Steindamm envisage sa destruction, suivie peut-être de la vente de la parcelle. Un permis de démolir a été déposé dans un des bureaux municipaux.

Les scientologues ont déjà décidé de vider les lieux en tant que locataires. Leur porte-parole Gisela Hackenjos disait: "Notre but est de fonder quelque chose de mieux dans un autre quartier; la toiture ici a de plus en plus de fuites.

Et la relation entre le bailleur et eux est de plus en plus tendue: l' agent immobilier d'Itzohe (qui fut scientologue) n'est plus vraiment chaleureuse: elle est devenue très chaude.

Hackenjos rétorque que l'organisation avait reçu notification du congé dès le début 99 - les loyers étant impayés - et qu'on lui a signifié de libérer quelques 3000 m2 d'espace: "Nous partons, mais quand nous le décidons."

La Télévision NDR3 passe une émission de trois quarts d'heures: "Manquant à l'appel dans la Vallée heureuse" [Happy Valley est le nom d'un goulag privé de la secte en Californie] - les camps de concentration de la scientologie", ce soir à 23h05. Elle est signée de Peter Reichelt et Ina Brockman et se concentre sur les instituts de "réhabilitation" de l'organisation, qu'elle nomme "Projets de Réhabilitation"...

L'émission en décrit les méthodes, signées de feu Hubbard, fondateur de la secte. Il s'agit de ramener dans le droit chemin les brebis égarées et perturbées: travail épuisant, conditions d'hébergement triviales et privation de sommeil D'anciens membres célèbres y apparaissent.

Les auteurs ont cherché, sans la trouver, l'ex-présidente de Scientologie Hamburg Wiebke Hansen, soudain disparue de l'organisation d'Hamburg en 1995. La seule personne à avoir eu des nouvelles depuis est son frère.

(Transcription en anglais de Happy Valley":
http://www.cisar.org/990225j.htm


LA VILLE GAGNE CONTRE LA SCIENTOLOGIE


Munich, Germany
2 décembre, 1999
Sueddeutsche Zeitung

La capitale provinciale de Münich vient de remporter le procès l'opposant à la scientologie. La ville avait interdit aux scientologues d'accoster les piétons sur la rue Leopold afin de les inciter à prendre un test de personnalité destiné à leur faire acheter livres ou services. Les scientologues avaient refusé, mais ils ont perdu devant le Tribunal administratif. Le bureau de planification ayant pouvoir sur la zone avait estimé que ce type de recrutement importunait les passants et qu'il n'était pas autorisé sur le domaine public.


Scientologie et Coca-cola



http://cisar.org/991227d.htm

Lettres à l'éditeur: Big Brother aide la sciento?
Hamburg, Germany
January 16, 2000
FOCUS 2/2000

Les conséquences de la globalisation: Big Brother pousse à la roue

On s'approche lentement du moment où les USA vont prendre conscience du fait que d'autres concepts de la religion prévalent dans d'autres parties du monde - l'Europe en l'occurence. Vous pourriez être arrogants si les autorités allemandes devaient vous enseigner la façon dont elles s'y prennent ici pour règler les problèmes posés par une organisation anti-démocratique et totalitaire comme la Scientologie.

Michael Buerger
Schorndorf

Les USA ont tout à fait raison de critiquer l'intolérance envers la scientologie... On peut comparer ça au fait que les ouvriers turcs qui viennent chez nous ont amené l'Islam par la même occasion: il paraît donc logique que l'apparition massive de Mc Do, de Disney et de Coca Cola ouvre aussi le marché allemand aux sectes d'outre-atlantique! Quiconque supporte l'économie de marché libérale et la globalisation devra en supporter les conséquences.

Alexander Reisenhofer
Lengerich


Big Brother pousse à la roue...

Les Etats-Unis interviennent entre la scientologie et l'office de planification d'Hambourg


Hamburg, Germany
December 27, 1999
Focus 52/1999

Tous les propriétaires savent que les altérations de structure d'un bâtiment exigent l'obtention d'un permis. Il semble pourtant que le nouvel occupant du 9 Domstrasse, près de l'hôtel de ville, n'en sache rien. La secte scientologique y a déménagé en novembre, après avoir quitté leur ancien local dont le propriétaire désirait récupérer la jouissance à cause des millions de loyers impayés.

Ca ne les gène pas pour autant. D'après les officiels de la sécurité d'Hambourg , le grand patron de la secte, David Miscavige soi-même, s'est impliqué personnellement dans l'achat du local par Waterfront Real Estate Management Association.

Restait un petit problème à la psycho-secte: l'altération du permis de construire. Du fait qu'aucune demande n'avait été faite à l'office de planification du district concerné par le local, un membre de ce bureau a rendu visite aux travaux en cours, et leur a notifié une date limite de soumission des documents. La secte eût tôt fait de réagir: moins de 48 heures après la visite, Michael Budig rendait visite à Madame Ursula Caberta, Commissaire affecté à la scientologie par le Sénat de Hambourg, afin de recuillir des informations sur le conflit. Budig n'a pas de rapport à la secte: il travaille comme attaché au commerce et à la politique au consulat général américain de la ville. Les diplomates avaient reçu instruction du Département d'Etat à Washington de s'occuper du cas.

Surpenant précédent. Alors qu'une association allemande nommée "Scientology Kirche Hamburg, e.V." a un problème avec le bureau de planification local, on fait appel au Secrétaire d'Etat? Le Consulat a déclaré évasivement qu'il n'avait pas à enquèter dans des affaires concernant des citoyens américains. Comme l'a cependant dit Budig à Caberta, la seule à les avoir contactés est Gisela Hackenjos, présidente de scientologie Hambourg. Pour autant que Budig le sache, elle n'avait pas de passeport américain.

Et pendant ce temps, la chancellerie du Sénat exposait la situation légale allemande au Consul Général. Ce n'est pas la première fois que les US prenaient fait et cause pour la scientologie: en 1990, les US avaient demandé à l'OSCE la condamnation de l'Allemagne pour des violations supposées des droits de l'homme. Et, dans un rapport de la commission des droits de l'homme du Congrès US, l'Allemagne était critiquée pour sa soi-disant persécution des scientologues.


On s'est assurés que cette propagande venait tout droit de la secte.

Axel Knitzinger



Zwickau:

Un patron de la CDU a l'intention de poursuivre Fliegerbauer en justice


Zwickau, Germany
18 janvier 2000
Freie Presse

Le président de la branche CDU du conseil de Zwickau, Frank Seidel, a été nommé le "Julius Streicher de Zwickau, démagogue irresponsable et fasciste". Lorsqu'il a fait la comparaison en question, Kurt Fliegerbrauer, scientologue avéré et homme d'affaires de l'association de Management du Castle Osterstein, a causé quelque trouble en ville et même au-delà. Alors que Seidl a l'intention de poursuivre le magnat de la construction, l'association CDU de la ville et l'association régionale de Buendnis/90 Les Verts a vivement réagi en critiquant la comparaison nazie utilisée par le scientologue.

Les Buendnis/verts ont demandé à tous les démocrates de se distancer nettement des diversions de Fliegbauer. En choisissant les termes qu'il a utilisés dans sa lettre aux membres du conseil municipal de Zwickau, ils disent qu'il a "transgressé toutes les règles démocratiques et s'est de lui-même catapulté en quarantaine". Qu'il ait annoncé avoir "la conscience nette" ne change rien à l'affaire. "En comparant un conseil démocratiquement élu avec le pire de l'allemagne anti-sémite et nazie, le scientologue diligent, comme il se fait appeler, agit directement hors des normes." a ajouté Martin Boettger, porte parole de l'association régionale Buendnis-Green.

Si la lettre de Fliegerbauer est typique de la secte scientologique, cela ne fait qu'ajouter à la nécessité d'ouvrir une enquète. Son point de départ, la coalition Buendnis/Verts de Zwickau, a déjà fait l'objet de discussions au conseil municipal de décembre. La décision prise: le conseil devrait désormais apporter un peu d'aide au concept, et du financement .

Schuh, président du comté de DGB, a mentionné ceci: "Je peux envisager une coopération entre syndicats, églises, partis et leurs factions ainsi que tous ceux désirant former un front commun contre de telles machinations, sous la direction d'un office choisi par le conseil municipal."
(anglais et continuation: http://cisar.org/000107d.htm)


une femme flic suicidée?

Waltraud Pfaff, policière allemande de 43 ans, pourrait bien être une nouvelle victime des sectes. Personne ne comprend pourquoi cette fonctionnaire, attachée au ministère de l'intérieur allemand et héroïne de la lutte anti-sectes, s'est pendue la semaine dernière, sans aucune explication. Mariée à un avocat d'affaires, Waltraud avait atteint le sommet de sa hiérarchie et était en charge de plusieurs dossiers "confidentiels". L'explication des autorités ne convainc personne : la jeune femme aurait craqué à cause des sordides enquêtes qu'elle menait. Waltraud Pfaff disposait de son arme de service : pourquoi ne l'a-t'elle pas utilisée pour mettre fin à ses jours? Bouleversée, l'opinion allemande exige des explications.

Alix Girod de l'Ain


Scientologie : la méthode dure

L'EXPRESS-4.11.99


La secte espérait faire de la République fédérale sa tête de pont. Erreur

L'Allemagne s'est engagée, à l'initiative de la très catholique Bavière, dans une lutte active contre l'Eglise de scientologie.
Dès novembre 1996, Munich a décidé de suspendre de la fonction publique tout membre de la secte. En juin 1997, les ministres de l'Intérieur des 16 Länder et du gouvernement fédéral ont placé l'organisation sous la surveillance des Renseignements généraux, déclenchant un tollé dans la presse américaine. La Scientologie a perdu ses privilèges fiscaux. La secte, qui avait choisi la République fédérale pour en faire sa tête de pont en Europe, est alors accusée par les ministres d'avoir des " aspirations hostiles à la Constitution ". Le coup semble avoir porté. Les services de renseignement estiment que le nombre des adeptes de l'Eglise de scientologie est passé en trois ans de 10000 membres à tout au plus 6000 aujourd'hui. " De moins en moins de gens tombent dans les bras de la secte, de plus en plus parviennent à la quitter ", concluait en septembre dernier un responsable de la lutte antisecte à Hambourg.

N. V.


Documents sénatoriaux en Scientologie

Un document classé tombe aux mains de la scientologie - l'agence enquète

Hamburg, Germany
January 28, 2000
Die Welt

Un document imprimé classé secret, ayant trait à l'évaluation de la secte scientologie, se trouve au centre d'une enquète des Affaires Internes ["Dienststelle Interne Ermittlung" (DIE)]. ce document, datant d'environ 18 mois, est aux mains de la secte; elle dit l'avoir reçu anonymement. L'IA a commencé l'enquète depuis une semaine. La police est censée faire savoir aux autorités qui a expédié ce document à la secte.

"On cherche déjà à savoir qui a reçu ce document, a indiqué Christoph Holstein, porte-parole de l'agence. Des copies avaient été distribuées au personnel de l'agence de la chancellerie du sénat, à l'agence pour l'enseignement, à Développement de la jeunesse et des carrières, au groupe de travail d'Ursula Caberta pour le Schleswig Holtein.

Ce qui étonne, c'est qu'il s'agisse d'une précédente version, depuis remplacée; c'est une copie d'une des versions originales maintes fois remplacées ou modifiées. S'il y avait un espion dans l'agence, il aurait pris la version la plus récente", explique une source anonyme faisant partie du cercle des enquèteurs. "Tout cela est mystérieux; un autre point d'intérêt, c'est l'intention de celui qui l'a fait: elle pourrait être très différente de ce qu'on croit."

I/A n'en est qu'au début de ses investigations. Elle en profite pour chercher une autre affaire de vol de documents ou de trahison de secrets de l'agence, consistant à faire suivre des documents. On ne s'attend pas à avoir des résultats immédiats.../...


LA SECTE SCIENTOLOGIE PERD DEVANT LES TIBUNAUX administratifs


Sa plainte envers l'Agence de l'Intérieur s'achève en non-lieu

Hamburg, Germany
Avril 8, 2000
Hamburger Abendblatt

Défaite de la secte, victoire de l'Agence de l'Intérieur, groupe de Travail sur la scientologie.

Vendredi, le Tribunal administratif a rejeté la plainte engagée par la secte et par deux personnes contre l'Agence de l'Intérieur, l'estimant inadmissible et/ou non-fondée dans sa décision préliminaire. La décision signifie que la "clause de sécurité et de technologie" élaborée par le groupe de travail, utilisée partout en Allemagne, reste légale. Les sociétés peuvent ainsi indirectement apprendre si leurs contractants ou relations d'affaires sont membres de la scientologie. Le texte dit: "Je déclare que ni moi ni mon affaire n'utilisons la technologie de L. Ron Hubbard".

La secte et deux femmes qui l'aident ont attaqué en justice le groupe de Travail, afin qu'il cesse de distribuer le formulaire, et ils ont perdu des deux côtés. Ils prétendaient qu'il y avait violation de la liberté religieuse et de liberté de pratique d'une profession: ils disaient que la déclaration technologique incluse dans les affaires privées violait la Loi Fondamentale, et qu'il y avait un risque évident que les personnes en souffrent professionnellement. "Quand on met ainsi quelqu'un au grand jour, c'est sa mort civile", expliqua passionnément l'avocat de la secte, Me Wilhelm Bluemel.

Il a ajouté que "le groupe de Travail se servait du formulaire de filtrage pour boycotter la scientologie", c'est à dire comme outil de discrimination contre une minorité. Le juge a rejeté la demande de l'organisation scientologique (qui s'était portée partie civile après les plaintes individuelles) comme inadmissible, car le fait de ajouter l'organisation dans les plaignants "revenait à sortir du sujet".

Par contre, les plaintes individuelles ont été jugées "sans fondement". Les juges ont admis l'argument de l'agence de l'intérieur, qui expliquait que la distribution de la déclaration n'avait pas d'incidence sur les revenus des plaignants, et qu'il n'existait pas de risque récurrent. Ruediger Hintze, avocat du groupe de travail, dit ceci: "Il est de notre devoir de tenir compte des intérêts justifiés de ceux qui nous demandent de l'aide. " La bataille continue: le président de scientologie Allemagne, Helmut Bluebaum, a dit "Nous ferons appel, si nécessaire, jusqu'en Cour Européenne".
retour sous-index légal, droit etc.


La Bavière veut qu'on vérifie Windows 2000


Hamburg, Germany
March 31, 2000
Stern

Hamburg (dpa) - L'état libre de Bavière n'installera pas le système d'exploitation Windows 2000 de Microsoft, tant que les implications scientologues qui y sont incluses ne seront pas vérifiées.

Ainsi que l'a signalé notre confrère "C't", les agences gouvernementales attendront que Windows 2000 ait fait l'objet d'une vérification de sécurité par l'Office Fédéral pour la Sécurité dans les Technologies d'Information (BSI). C'est ce qu'a répondu l'administration d'état lors d'une enquète du SPD. Microsoft a été critiqué du fait qu'une partie du logiciel avait été programmée par une société liée à la scientologie.

On ne sait pour l'instant comment le logiciel sera vérifié. L'essentiel paraît être la fourniture du code programme par Microsoft, code que la société de Redmond considère secret. Mickael Dickopf, prote-parole de BSI, a parlé d'une solution possible pour Microsoft. La société examine actuellement les réactions possibles au siège social américain. On a dernièrement indiqué qu'il aurait nié avoir l'intention de fournir ledit code à BSI.

La discussion porte sur une composante du programme destinée à la maintenance des données sur les disques durs. Le programme de défragmentation nommé Diskeeper est l'oeuvre du scientologue Craig Jensen, dont la société Executive Software est installée en Californie. Lorsque les faits ont vu le jour, des hypothèses -niées par Microsoft- ont laissé entendre que le programme pouvait espionner des sociétés et des individus.


Hamburg, Germany
May 31, 2000
taz

Selon une déclaration d'Ursula Caberta, directrice du "groupe de travail sur la scientologie" (AGS) de l'agence de l'intérieur, l'organisation scientologique entreprend d'autres démarches afin de faire tomber la "déclaration de technologie" de l'AGS, grâce à laquelle les sociétés et instiutions se protègent contre les sociétés qui se serviraient des technologies de management Hubbardiennes. L'office scientologue qui s'auto-désigne 'Office Allemand des Droits de l'Homme" écrit aux sociétés et associations en leur demandant d'abandonner l'usage de ce qu'ils appellent des "filtres anti-sectes".


Stuttgart, Germany
September 20, 2000
Stuttgarter Nachrichten

La bagarre légale entre le Praesidium exécutif et l'organisation scientologique continue. Comme l'annonçait hier le Praesidium, la Cour Administrative Supérieur de Manheim a autorisé l'appel à l'encontre de la décision de la cour administrative de Stuttgart. En novembre de l'an passé, les juges de Stuttgart avaient décidé que la décision du Praesidium de révoquer le statut associatif de la branche "dianétique" de la secte n'était pas correcte.

Ralph Koenig, porte-parole du Praesidium exécutif, a dit hier dans le journal Stuttgarter Zeitung que l'appel serait déposé au cours des semaines qui viennent. Il n'a pas donné de date précise. Dans une note écrite, le président exécutif Udo Andriof faisait connaître son espoir de "faire face aux machinations des scientologues quant à leur uutilisation des lois administratives".

Mannheim, Germany
September 19, 2000
Rhein-Neckar-Zeitung

Mannheim/Stuttgart (dpa/lsw)

Le Land du Bade-Württemberg a marqué un point dans sa dispute légale avec l'organisation scientologue. La Cour Supérieure Administrative de Manheim a autorisé l'appel de la décision de la Cour administrative de Stuttgart, a indiqué le Praesidium exécutif mardi. Cela en raison de "problèmes réels et de problèmes légaux."


Lors de sa réaction, le président exécutif Udo Andriof a bien accueilli la décision de Manheim. Andriof: "Nous voici en mesure de prouver que la révocation de la capacité légale était correcte du fait que Dianétique Stuttgart s'intéresse à des buts commerciaux grâce à son soi-disant "auditing" et à son entraînement d'auditeurs. .../...

Un porte-parole du praeisidum a indique une chiffre d'affaire de 2,5 à 3 milklions de marks annuels, pour la seule zône de Stuttgart.

C'est la rsponsabilité en tant que débiteur qui donnerait le plus grand avantage à cette décision potentielle: les créditeurs bénéficieraient d'une protection légale qu'il n'otn guère par rapprot à des associations. S'il n(y a pas de biens saisissables dans l'association, ils ne peuvent rien récupérer. Au contraire, un affaire comemrciale doit garder un capital minimal, et doit tenir balances et comptabilité normales.


 LES DOCUMENTS DU FBI SUR LA SCIENTOLOGIE

Section 1: Comment la secte traîte ses "ennemis"
2: Document allemand, Avril/Mai 1998



Document 8592 obtenu lors d'une saisie légale du FBI dans la secte
Il s'agit de plusieurs pages d'exercices pratiqués par les staffs des services secrets de la secte pour 'traîter' les ennemis. La traduction est adaptée au public français non scientologue afin de la rendre plus directement compréhensible.

A:  Reconnaissance de l'efficacité fondamentale des plans.
B:  Lors de la décision, tenir compte de l'efficacité, de la faisabilité, de la sécurité, de la légalité etc. Choisir ce qui fonctionnera le mieux.

1. Scène générale: M. Dupont est employé dans une administration ou agence gouvernementale qui attaque l'organisation [sciento].

  • Commander, au nom de M. Dupont, des milliers de francs d'alcools, les lui faire livrer chez lui pour provoquer des ennuis de la part du marchand de liqueurs.
  • Appeler le patron de Dupont, et accuser Dupont d'homosexualité.
  • Envoyer à son patron des preuves du fait qu'il accepte des pots-de-vin à son poste et faire des copies pour la justice et la police.

2. Scène générale: Un psychiatre s'arrange pour attaquer l'organisation par l'intermédiaire de la police ou de la presse.

  • Exposer son passé nazi auprès des médias et démontrant qu'il continue à aller à des réunions néo-nazies.
  • Le réveiller chaque nuit en l'appelant au téléphone et en le menaçant.
  • Envoyer un scientologue se faire traîter chez lui pendant un an, ce staff devant le perturber à chaque séance.

3. Scène générale: M. Louis Durand, cadre d'un journal, est derrière les attaques locales.

  • Empoisonnez-le pendant qu'il dort afin qu'il n'attaque plus jamais.
  • Faites savoir au propriétaire du journal que Louis Durand est la cause de la baisse de bénéfices du journal.
  • Répandez, parmi les employés du journal,  la rumeur qu'il est communiste [sic]
  • Mettez du poil à gratter dans ses vètements afin qu'il se gratte toute la journée, ce qui l'empèchera d'écrire ses articles.

4. Scène générale: une professeur de français qui a été expulsé du "GAME" [groupement d'amélioration des méthodes d'enseignements, une des associations de façade de la secte, ndt] commence à faire des ennuis aux écoles liées à la scientologie.

  • Kidnappez-la habilement et faites-lui faire des 'processus inversés' [il s'agit d'inverser les auditions sciento d'une personne pour la rendre folle ou la déboussoler, ndt] tout en lui implantant cette phrase "Je n'attaquerai plus jamais la scientologie, j'aime la scientologie."
  • Obtenez des copies de son casier judiciaire [ou témoignages, ndt] montrant qu'elle a été jugée pour violence envers des enfants, et envoyez-en une copie au Directeur de l'école, au Ministère de l'Education, et à quelques parents d'élèves.
  • Envoyez-lui un étudiant pour lui faire la cour afin qu'elle en tombe amoureuse et qu'il l'incite à quitter le pays.
  • Payez une dizaines de gosses pour écrire des saletés sur elle au tableau.

5. Scène générale: Un évèque catholique porovoque nombre d'attaques contre l'organisation.

  • Envoyez plusieurs scientologues à l'église catholique pour le maudire lors de confessions.
  • Faites-le passer pour un pornographe ou pour un partisan de l'avortement.
  • Ecrivez une lettre anonyme au Pape signalant qu'en fait cet évèque est un rabbin caché.
  • Répandez en ville la rumeur qu'il est pour la pollution de l'air.

6. Ecrivez par vous-mêmes cinq exemples du même genre que les précdents, en imaginant ce que vous pourriez faire et en l'écrivant.



 

Nouvelles de la scientologie en allemagne: les services secrets dénoncent les méthodes de la secte vis à vis des critiques
 
 

Selon un communiqué du service secret régional de l'état allemand de Baden-Württemberg, la Scientologie utilise un service secret pour espionner ses critiques.

"Pour atteindre ses buts totalitaires et extrémistes, la scientologie démolit systématiquement ses opposants et les diffame sélectivement",  a déclaré vendredi à Stuttgart Monsieur Helmut Rannacher, le Président du service secret régional (Bureau de l'Etat chargé de la Protection de la Constitution),

"La machine propagandiste scientologue, qui est également son service secret, l'office des Affaires Spéciales, possède des listes noires des critiques."

"Les méthodes utilisées sont assez risquées: on dit que les scientologues photographient les résidences et parages des critiques."

"Déguisés en balayeurs, ils vont jusqu'à fouiller les poubelles pour trouver les papiers afin d'obtenir des informations sur les organisations critiques, a dit M. Rannacher."
 
 

back

Voir également

le site de Tilman Hausherr (anglais et italien)

et celui de Joe Cisar (anglais et allemand)

 

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :média

Retour Webpage