Scientologie: le club des criminels en col blanc?



 

L'ex dentiste prend un an de prison dans une affaire d'escroquerie.

AUTRE FAIT SIMILAIRE: Un Juge Suisse devenu scientologue est expédié en prison pour escroquerie.



12/14/1999 The Knoxville News-Sentinel Final Page A4
(Copyright 1999)
Knoxville News-Sentinel

Après avoir condamné à un an de prison pour escroquerie le Dr Richard E. Brittain Jr., le juge de District US Leon Jordan a conseillé qu'il demande à pratiquer gratuitement son art sous la supervision d'un autre dentiste pendant quelques temps.

Brittain, qui avait de lui-même remis sa licence aux autorités en 1997 après une enquète sur ses activités, risquait 18 à 24 mois de prison pour avoir escroqué le programme d'aide médicale Tenn ainsi que des assurances privées, pour plus de 200000 dollars sur une période de 5 ans.

C'est après avoir assisté à un cours de management mené par l'église de scientologie en 1992 que Brittain a offert des voyages gratuits ou des bonus de 1000 dollars à ses employés s'ils atteignaient les cibles de chiffre d'affaires qu'il avait fixés.

Il avait permis à ses employés de signer en son nom sur les feuilles de maladie sans les contrôler d'abord. Il s'était également impliqué dans des actions menant ses employés à remplir de fausses demandes en son nom.

D'après les documents, Brittain et son cabinet ont soumis des demandes pour des soins pas nécessaires ou pour des soins qui n'avaient pas été accomplis, entre 1992 et 1997.


Weddle explique "qu'il en a largement profité", et que lorsque les officiels l'ont vérifié, il a d'abord caché des documents et demandé à ses employés de fausser les fichiers dentaires pour cacher l'escroquerie.



Autre affaire de dentistes, cette fois escroqués par la scientologie

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte : procès

Retour Webpage