LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

INTERESSANTE EXPERIENCE PROUVANT LA NULLITE DE L'APPAREIL SCIENTOLOGIQUE NOMME "ELECTROMETRE" 


ELECTROMETRE ET FABRICATION DE "FAUX SOUVENIRS"

Avant-propos: l'électromètre est un outil utilisé par les scientologues pour soi-disant "déterminer la charge mentale" présente chez les "préclairs" (patients-clients), et voir les modifications des charges en question. Normalement, on s'en sert pour trouver les "zones chargées" -  de vraies zones contenant par exemple du chagrin, et les "auditer" jusqu'à ce qu'elles aient disparu. Voici une expérimentation intéressante menée par l'ex-scientologue "anti-cult" qu'on peut lire sur "alt.religion.scientology".
 

J'ai fait pas mal d'expériences avec l'électromètre, et je m'en vais vous en raconter une qui vaut la peine. Ce n'est que l'une des choses tout à fait intéressantes et  souvent effarantes qu'on peut découvrir à propos de cet appareil.

J'ai demandé à un ami de m'écrire une histoire tout à fait  dingue, plus elle serait folle, mieux ce serait. Il devait me faire une histoire fabriquée pour une personne fabriquée également, et me la donner. J'ai lu toute son histoire, il y était question d'un capitaine de vaisseau spatial, avec des incidents vraiment coriaces. De l'opéra de l'espace, en fait. C'était bien entendu de la science-fiction, et vu que ce n'était pas moi qui l'avais écrite, cela ne venait sûrement pas de moi.

Dès que j'ai eu complètement compris son histoire, et que je l'ai en quelque sorte faite "mienne", on a pris l'électromètre. J'ai parcouru l'incident [nom technique des portions du passé qu'on 'raconte' en audition, ndt], comme si j'étais en audition, et il y eût pas mal de réactions sur l'appareil, ces réactions devenant de plus en plus fortes au fur et à mesur; après avoir repassé l'incident plusieurs fois, je ressentais l'histoire comme si elle faisait vraiment partie de moi.

Nous avons alors achevé la "séance d'audition", étant donné qu'il n'y avait vraiment aucune raison de continuer à chercher à obtenir les "phénomènes finaux" d'un tel incident. Nous savons que nous nous sommes donc prouvé que l'audition pouvait transformer un "faux souvenir" en un 'vrai'. Je sais encore intellectuellement que cette histoire était une pure invention d'un ami, mais je l'ai encore en mémoire exactement comme si j'en avais été acteur et témoin. Je ne peux en fait différencier ce souvenir d'aucun autre souvenir réel, il est tout aussi valide que les autres.

Toute personne désirant se voir confirmer ceci peut tenter la même expérience. Cela confirme précisément ce qui se produit durant l'audition. Faites écrire un histoire à quelqu'un, lisez-la jusqu'à ce que vous la sachiez, puis auditez-la à l'électromètre. Prenez cependant bien conscience du fait qu'elle fera ensuite "partie de votre passé". Si vous pouvez vivre avec, essayez!

Pouvez-vous désormais comprendre pourquoi je suis tout à fait convaincu que l'audition crée de faux souvenirs, que l'audition n'est qu'une forme de contrôle mental, et qu'Hubbard savait aussi très bien tout ceci et l'utilisait pour contrôler les gens? J'imagine que les participants à ce forum alt.religion.scientology peuvent désormais bien saisir pourquoi je m'oppose aussi âprement à cette soi-disant technologie , et pourquoi j'aimerais la voir interdite dans le monde entier?

[J'ajoute que mon ouvrage La Secte aborde la question des réactions provoquées par le 'patient' sur l'appareil; je n'avais pas pensé à utiliser cette excellente expérience pour prouver à quel point mes  hypothèses étaient fondées]

a

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :textes généraux

Retour Webpage