Hubbard et la scientologie à propos de la douleur, du sexe, et de la psychiatrie 


Ceci est un traduction partielle d'un bulletin du fondateur de la Scientologie, L. Ron Hubbard, accompagné de quelques réflexions que m' inspire ce laïus publié lorsque Hubbard, âgé et vraisemblablement devenu impuissant après une vie un peu trop remplie peut-être...etc.

Les réflexions du webmaster traducteur sont indiquées entre parenthèses [ ].

Il s'agit d'un Bulletin d'Hubbard du 26 Août 1982 intitulé :
"La Douleur et le Sexe".
Il commence par une note d'Hubbard:

"Ceci n'améliorera probablement pas ma popularité, mais je me sentirais vraiment très mou de ne pas faire connaître cette découverte importante". [notez que toute découverte d'Hubbard est importante, je ne sais pourquoi il s'entête à le répéter]

"Deux éléments de cet univers causent plus d'ennuis que bien d'autres mis ensemble. L'un est la douleur. L'autre est le sexe....

Quoi qu'en disent les Freud, les psychologues, psychiatres et autres criminels, ces choses ne sont pas innées chez l'homme. Il s'agit de longueurs d'onde artificielles."

[Notons au passage l'assimilation de Freud et des psys aux criminels, courante chez Hubbard; notons aussi que Hubbard n'a pas toujours craché sur les psys: il prétendit même que la fondation Hubbard était la seule association américaine à être supportée par la "Fondation Freud", dans les années 50. Il se recommandait des recherches d'un capitaine de l'armée US et de ses initiations à la psychanalyse freudienne... quand ça l'arrangait. Mais dès que certains psys ont émis de sérieuses réserves, d'ailleurs motivées, quant à sa technologie, Hubbard leur a déclaré la guerre; cela ne l'empèchera toutefois pas de se servir encore de quelques psychiatres du mouvement anti-psychiatrique pour battre les psys en brèche, même au cours des années 80.] ...

(douleur et sexe) ont d'exactes longueurs d'onde qu'il est possible de fabriquer...

[on peut supposer que les images érotiques ou pornos fabriquent ces longueurs d'onde précises? belles machines en effet... Par ailleurs, selon la bonne habitude d'Hubbard, aucune preuve n'est jamais avancée, aucune référence n'est utilisée: il a raison et est le seul à avoir raison, donc, on ne se sert d'exemples ou de références que lorsqu' on en trouve allant 'dans son sens']

"...le sexe est un verrou (terme sciento désignant un élément réactivant une partie inconsciente du mental) posé sur la "jouissance de création" et une perversion de cette " jouissance de la création", laquelle engage tout l'être et l'amplifie, alors qu'en utilisant seulement la longueur d'onde 'sexe', cette jouissance peut être pervertie et l'être se contracte..."

[nous voila navigant en pleine idéologie pseudo-scientifique, car cela ne correspond en rien aux "moments magiques"; la contraction et l'expansion supposées d'un être supposé de nature spirituelle (et immatérielle par conséquent tiennent de l'impossible, ou, pour le moins, de l'illogisme flagrant)- Hubbard a abordé ce genre de théorie expansion-contraction à plusieurs reprises, confondant sans doute les émotions et les sensations de l'être humain avec l'être lui-même. Nous, les êtres, avons des émotions etc... qui peuvent donner cette sensation d'espace ou d'absence d'espace; cela ne prouve en rien que nous sommes plus "gros" ou moins "gros".] "

... Lorsque le sexe entre en scène, un être se fixe et perd son pouvoir" (pouvant être traduit aussi par puissance, ndt)... [Peut-être en effet nous fixons-nous sur ce que nous faisons, qu'il s'agisse ou pas de sexe... mais aurait-il écrit ceci quand il courait plusieurs femmes à la fois?] "... les créatures destructives refusent que d'autres "atteignent" ou soient "forts" - car ces créatures sont terrifiées à l'idée des punitions en raison de leurs crimes - elles ont inventé la douleur et le sexe pour rapetisser les gens, les rendre moins alertes, moins conscients, moins forts et moins capables d'atteindre...

" [Bon! alors? affirmations logées dans les écrits d'Hubbard, basées sur son talent relatif d'écrivain de science-fiction? D'où peut-il avancer le fait que les psys sont des criminels - car il s'agit d'eux bien sûr - sinon du fait que ceux-ci sont un peu plus perplexes que lui lorsqu'ils écrivent leurs OBSERVATIONS effectuées sur l'homme? Hubbard ne s'encombre pas d'observer: il allègue, il affirme, il martèle, il répète, il réitère, il remet ça. Aucune preuve, aucune référence sérieuse ou même imaginaire]

"...Douleur et sexe sont des outils de dégradation INVENTES...." [par qui?... pourquoi de dégradation? pourquoi inventés? il ne le dira pas dans le bulletin: il se contente de désigner les coupables psys!] ".

..Croyez-le ou non, un être peut être à ce point submergé par l'un ou l'autre (douleur et sexe) qu'il en devient toxico. Les prêtres se flagellent et se coupent en lambeaux par leur fouet. Les bourreaux jouissent de la douleur. Les amoureux sont rarement heureux...." [l'abus de langage est flagrant. Ils coupent en lambeaux? Comme la belle-mère de l'actuel grand chef de la scientologie, qui a réussi à se tirer trois balles dans la poitrine et une dans le cerveau avant de mourir de suicide, peut-être? Quant à son propre sadisme, bien connu de ses proches, dont ses femmes, il s'agit sûrment d'un sadisme ayant fini par tourner au masochisme, puisqu'il est mort en fuite, se cachant depuis six ans, alors qu'il adorait être à la première place. Quant aux amants transis malheureux... de la littérature...D' heureux existent, tout comme des malheureux; le sexe a ou n'a pas de rapport avec leur déconfiture éventuelle, sans quoi, je suppose que les hommes (pour ne citer qu'eux!) n'épouseraient que des femmes aguerries à un type de relation sexuelle...] [suivent diverses inepties pures et simples affirmant que les psys existent depuis des millions d'années etc... et sont responsables de tous ces maux sexuels et douloureux, que les "Jack l'Eventreur " et autres serial killers sont l'oeuvre des psys]

"... allez dans un asile ou une prison et observez cette population en augmentation...voyez ces accros de la douleur et du sexe, dégradés et devenus inaptes... ce sont les psys qui les y ont mis..".

[c'est peut-être grâce à cette technologie hubbardienne, qui interdit de prendre en scientologie des gens passés par les mains des psys - sauf s'ils ont riches ou actifs, bien sûr - c'est donc peut-être grâce à la tech d'Hubbard qu'on les sauvera ? NON! Il les ferait éliminer, puisqu'ils s'agit d'improductifs accros dégradés etc...; il le ferait, soyez en sûr.] "

...car là où il y a un mystère (le sexe et la douleur en font partie dans l'humanité), il y a des réponses. Puisque la douleur et le sexe peuvent avoir démoli votre existence, ce qui précède peut constituer une réponse à ce que vous cherchiez..."

[j'ai de la sciento, qui veut de la sciento? J'ai des techs, qui veut des techs? J'ai du pouvoir, qui veut du pouvoir? - à rapprocher des exercices suivis par les grands patrons scientologues, pour les aguerrir à prendre le pouvoir: ces "entraînements religieux", qui font partie des "écrits sacrés" d'Hubbard conseillent l'usage du "Trop Horrible" pour faire obéir les subordonnés scientologues!] [et la réponse à faire si vous ne voulez pas sombrer dans la démence et le crime organisés par la secte pour asseoir son pouvoir, cette même secte qui loue des prostitués et prostituées pour piéger des ennemis, cette réponse, c'est: NON.]

Traduction Roger GONNET, ex-OT VII NOTs, ex patron scientologue.

 

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte : généraux ou secrets

Retour Webpage