LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

Sectes: le genre de prose des défenseurs des sectes: l'inimitable "professeur" Dessart écrit aux législateurs français 


 

Quelques remarques: Le "professeur" Dessart n'est pas professeur, sinon, je prends aussi le titre et celuui de docteur etc.. Le "Lord" Mc Nair n'est plus Lord depuis qu'il n'a plus été réélu au Parlement britannique, sans doute en raison de son appartenance tapageuse à la scientologie. Le "professeur" Dessart est connu pour des amitiés avec des extrémistes tels Khadafi (sans doute pour défendre sa "liberté de religion"?); il était membre aussi d'Ecoovie".

Les "nombreuses voix à s'élever" ont été limitées à l'entourage des scientologues; ça n'en fait pas lourd [ce qui ne rend pas hélas leur direction générale moins dangereuse]. Les "membres de différentes religions répandues dans le monde entier" sont vraiment fort peu. Quant à David Rosser Owen et Wayne Cisse, on se demande dans quelle galère ils se sont embarqués.


CONSEIL POUR LES DROITS DE L'HOMME

ET LA LIBERTE RELIGIEUSE

"Créer dans notre société un climat positif qui permettra a au pluralisme religieux d'exister

et à la tolérance, la compréhension et la confiance en d'autres religions d'être les standards et les normes"

Le 6 novembre 2000

Madame, Monsieur,


Vous allez devoir vous prononcer sur la proposition de loi sur les "sectes" de madame Picard adoptée par l'Assemblée Nationale et qui fait suite à celle de Monsieur About votée par le sénat l'an passé.

A cet effet, il m'a paru important de porter à votre connaissance la proposition de résolution présentée par les membres de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe sur le même sujet. Cette proposition est le reflet d'une position qui tranche sur celle des Parlementaires présents lors du débat initial, tant au sénat qu'à l'Assemblée Nationale.

Comme vous le savez, de nombreuses voix se sont élevées, notamment celles des religions traditionnelles, pour mettre en garde contre une proposition qu'elles jugent dangereuse pour la liberté de conscience, et ce, tant en ce qui concerne le délit de manipulation mentale que les deux condamnations suffisantes pour entamer une procédure de dissolution ou l'institution d'un périmètre de sécurité que certains assimilent même à la création d'un ghetto.

Le Conseil pour les Droits de l'Homme et la Liberté Religieuse que j'ai l'honneur de présider agit ce faisant dans l'esprit de ses statuts en vous présentant ce texte signé par quatorze membres de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe et dont nous avons eu connaissance récemment sans savoir s'il était déjà arrivé sur votre bureau.

Je vous en souhaite bonne lecture et, dans l'espoir qu'il contribuera à alimenter votre réflexion avant la décision que vous serez aemné(e) à prendre concernant le vote, je vous prie, Madame, Monsieur, de recevoir, l'assurance de ma considération.

Signé : Professeur Francis Dessart [signature manuelle dépassant 12 cms de long]

PJ: proposition de résolution adoptée par M. Mc Namara et plusieurs de ses collègues de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe "Liberté de Religion et minorités religieuses en France".

Membres fondateurs: Prof. Dessart, Imam David Rosser-Owen, Lord Mc Nair, M. S.J. Sharma, Wanda Odap, Prince Kaine Cisse -

membres de différentes religions répandues dans le monde entier

Adresse: 1 rue JKD Madiued, 1217 Meyrin-Genève, Suisse - adresse postale 16 rue de la Plage 5100 Namur, Belgique

téléphone-télécopie (32) (0) 8131 10 25 e-mail chrrl@hotmail.com

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte : apologistes

Retour Webpage