LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

Clearwater: "Les années secte: bataille d'impôts, infiltrations et acquisition" 


 sectes - scientologie- comment la secte a pris possession depuis 1975 de son nouveau "fief": Clearwater, Floride.



Clearwater Sun - 4 novembre 1979


Ce qui suit résume la chronologie des évènements locaux depuis l'achat par les scientologues en 1975 de l'Hotel Fort Harrisson jusqu'à la publication généralisée de documents de l'église la semaine passe par un Juge Fédéral à Washington D.C.

1975


Oct. 27 - Les vendeurs du Fort Harrisson font savoir qu'ils ont passé acte de vente, et expliquent que la Chaîne Jack Tar cessera d'exister le 30 novembre. L'acheteur est la société Southern Land Development and Leasing Corp.


Nov. 5 - Les habitants apprennent que Southern Land a aussi acheté l'ancien bâtiment de la banque de Clearwater pour 550000 dollars au comptant.


Nov. 12 - Les "United Churches of Florida" seraient le nouveau propriétaire, selon Sorrell Allen, directeur du groupe, premier officiel arrivé à Clearwater. Allen promet l'ouverture et explique qu'il désire travailler au grand jour avec les groupes locaux désirant utiliser lancien hôtel.

Dec. 2 - La vente de l'hotel Fort Harrison est finalisée au comté, et indique que Southern Land a règlé 2,3 millions de dollars à Jack Tar.

1976

Jan. 23 - Le maire Gabriel Cazares, porte-voix de la suspicion générale, fait connaître des correspondances et un mémorandum dans lequel il met en doute les "United Churches", dont les dispositifs de confidentialité et de sécurité paraissent étranges.

Jan. 25 - Ayant retracé l'origine bancaire luxembourgeoise des fonds payant la vente du Fort Harrison 3 mois auparavant, confirmant par ailleurs la suite de son enquète, le Clearwater Sun fait connaître ses soupçons quant à l'hotel.

Jan. 28 - L'église de scientologie de Californie met un terme au suspense, et explique par l'intermédiaire de son porte-parole avoir formé& les "United Churches" dans l'espoir de lier les religions. Arthur Maren le porte-parole, admet qu'au moins la moitié des habitants du Fort Harrisson est scientologue mais prétend que les United Churches ne servent pas de base de prosélytisme.

Jan. 29 - Maren admet que si United Churches ne gagne pas le coeur du public, le Fort Harrisson servira de base à des études avancées de la scientologie. La communauté réagit avec suspiscion et scepticisme.

Jan. 30 - Lors d'une contre-attaque virulente, Maren publie une liste d'accusations contre Cazares, expliquant que les critiques du maire viennent de motifs de profit personnels.

Feb. 6 - Expliquant alors que Cazarès aurait gèné leurs droits aux protections du Premier Amendement, les scientologues déposent une plainte d'un million de dollars et une plainte civile contre lui.

Feb. 11 - Le St Petersburg Times dépose une plainte pour obtenir une injonction permanente pour en finir avec le harcèlement des employés du journal.

Feb. 27 - Cazarès dépose une contre-plainte en diffamation de 8 millions de dollars en expliquant que les scientologues essaient de l'intimider et de l'empècher de faire son travail

March 1 - Les scientologues déposent une demande d'exemption d'impôts pour l'hotel Fort Harrison et l'ancien batiment de la banque qu'ils ont acheté.

March 18 - L'épouse du maire Cazarès, Margaret, dépose à son tour une plainte en diffamation contre les scientos, pour un million de dollars.

March 24 - Les scientologues déposent une plainte contre l'éditeur assistant de la ville, Tom Coat, et contre le Sun, prétendant que Coat a tenté de s'engager dans un cours scientologue, et qu'il aurait provoqué chez les étudiants "une angoisse mentale extrème, de la souffrance et de l'humiliation". Coat est mis à la porte du bureau de Tampa.

March 27 - l'avocat général d'état James Russell confirme le fait que son office enquète sur les scientologues en raison de leur achat secret de l'hôtel.

June 15 - L'avocat de Cazares, Me Patrick Doherty, transmet à la scientologie une liste de questions susceptibles d'éteindre les doutes des citoyens. On y demande entre autre s'il est exact qu'un ou des scientologues aient enquèté sur l'épouse de Cazares. On demande aussi des noms, des salaires, la raison d'être des gardes qui patrouillent autour du bâtiment et une explication des méthodes financières.

Nov. 11 - L'église de scientologie dépose une second procès en diffamation d'1 million de dollars contre le Sun.

Dec. 13 - Les scientologues tentent d'empècher des officiels des impôts du Comté de Pinellas désirant faire règler 54600 dollars de taxes foncières dues.

1977

Jan. 13 - Les scientologues exigent que Russell leur fournisse les dossiers de son enquète commencée en mars au sujet de l'achat du Fort Harrison. L'avocat de Cazares annonce que le maire bénéficie de l'immunité des charges en diffamation, car les déclarations ont &été faites en tant que maire.

Feb. 12 - Le Juge de Circuit Charles M. Phillips démet la plainte déposée par les scientologues pour forcer Russell à soumettre et publier les dossiers d'enquète sur la secte et ses organisations liées.

Feb. 19 - Les scientologues résistent à l'ffort de Cazares qui veut apprendre au tribunal les buts et théologies de la secte.

March 27 - Les documents du tribunal impliquant la scientologie démontrent qu'en décembre 1975, après avoir passé neuf mois à Clearwater, l'église a encaissé plus de 173000 dollars. Durant les neuf premières semaines de 1976, elle a recueilli 862 437 dollars. La secte pense en recueillir 1,4 million. Les scientologues prétendent que l'animosité de Cazarès à leur encontre leur a coûté près de 38 millions de dollars.

May 3 - Cazares et sa femme laissent tomber leur plainte en diffamation. Le porte-parole de l'église Stephen Heard explique que cet épisode démontre que les choses pourraient s'arranger entre Cazares et l'église.

May 5 - Les scientologues laissent tomber leur plainte en diffamation contre Cazares.

May 12 - Cazares objecte aux tentatives de la scientologie de laisser tomber la plainte à son encontre, expliquant qu'il ne s'agirait que d'une fin temporaire à la dispute, puisque l'église pourrait relancer la plainte quand elle voudrait.

Aug. 3 - Cazares annonce que la scientologie veut contrôler le comté de Pinellas et les conseils municipaux; il demande au secrétaire d'Etat Bruce Smathers d'enregistrer l'organisation au titre de comité politique.

Aug. 26 - Les officiels de l'église disent refuser de payer des taxes fédérales ou les taxes sur la vente, et donc, ne pas devoir payer de taxes foncières. Le commissaire aux taxes foncières du Comté estime ensuite que l'église doit règler environ 50000 dollars sur les propriétés en ville.

Sept. 2 - On lui refuse l'exemption d'impôts sur ses propriétés.

Nov. 9 - Cazarès demande davantage de mesures de sécurité à l'hôtel de ville esuite à la découverte par le FBI d'enquètes secrètes menées par la scientologie.

Dec. 28 - L'église dépose pour la seconde fois sa demande d'exemptions d'impôts pour ses propriétés en ville.

1978

Jan. 2 - Les scientologues de Clearwater admettent vouloir acheter d'autres propriétés en ville parce qu'ils auraient besoin d'espace supplémentaire.

April 18 - Le juge de Circuit Harry W. Fogle estime que pour pouvoir obtenir l'exemption d'impôts, l'église doit dire au Comté de Pinellas comment elle dépense ses rentrées. Il dit qu'il n'est pas nécessaire qu'elle fournisse la source de ces rentrées.

April 27 - L'église donne au Comté des dossiers démontrant comment elle dépense l'argent, mais ceux-ci sont conservés au secret par ordre du tribunal. Fogle explique que c'est à l'église de prouver qu'elle est une religion sans but lucratif.

April 28 - Le Juge Fogle décide que la scientologie est une religion, mais décide qu'elle doit payer ses taxes foncières pour 1976. Il expliqua aussi que les scientologues n'ont pas fourni assez d'informations quant à leurs rentrées de 1976 pour qu'il puisse décider s'il s'agit d'un groupe à but non-lucratif.

July 19 - L'église dépose une note expliquant qu'elle fera appel de la décision du juge de Pinellas à propos du paiement de 50000 dollars de taxes pour 1976.

July 30 - Richard Tenney, Commissaire de la ville, déclare que des scientologues usant de noms fictifs ont téléphoné chez lui pour tenter d'obtenir des informations quant à son accusation du fait que l'église serait un centre utilisant des drogues. Il demande une enquète.

Aug. 18 - Plus de 300 scientologues marchent sur Cleveland Street pour protester "contre un ministère de la justice totalitaire cherchant à commettre un génocide religieux" en raison de la mise en examen de onze d'entre eux à Washington.

Aug. 19 - L'église dépose une plainte pour demande de ses dossiers en raison de l'acte FOIA (loi sur la libetrté d'information, ndt) contre le Ministère de la Justice. Le Ministère tente d'obtenir l'information détenue par le FBI à Tampa.

Sept. 9 - .../...


[les pages suivantes de cet article manquent, hélas]



back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :textes généraux

Retour Webpage