La scientologie perd contre M6 - Zone Interdite devant le CSA  

(Info parue à l'origine sur Satmag, L'univers des médias)

Le CSA a été saisi par l'association Coordination des associations et particuliers pour la liberté de conscience (CapLC) au sujet de l'un des reportages de l'émission Zone interdite diffusée sur M6 le 30 janvier 2005.
[note du webmaster: L'association CAPLC, CAP, CAP-COORDIAP est 111% sous contrôle de la secte scientologie, ; on y lit tous les délires usuels de la secte et de ses façades]

Ce reportage, intitulé "Hyperactivité : un nouveau marché pour les sectes", portait notamment sur l'action de l'association Commission des citoyens pour les droits de l'homme.

Le CSA a répondu que le visionnage de l'émission n'avait pas permis de constater que la chaîne avait manqué à ses obligations déontologiques et notamment à la nécessité de respecter les différentes sensibilités du public, le magazine ayant réservé, au sein du reportage, une place importante à l'expression de points de vue contradictoires.

De plus, la chaîne (M6) avait veillé à citer ses sources d'information, de telle sorte que le téléspectateur était en mesure de vérifier les propos tenus

Retour sous index correspondant à ce type de texte

Retour Webpage