Cruise: une foi en plein dans la poire  

[Tom Cruise: a Faith Right in Your Face]
Original anglais paru dans l'excellent : The Herald, The; Glasgow (UK) du 13 juillet 2005

Adaptation

A observer le comportement récent de Tom Cruise, certains en sont devenus quasi groggy - un peu au ralenti (comme dans la scène de Top Gun où il court à demi nu). C'est un peu comme se réjouir de la compagnie vaguement excentrique d'un grand-oncle quand on est petit, de grandir et de se rendre compte qu'il s'agissait en fait d'un alcoolique doublé d'un raciste enragé. On se sent idiot de ne pas l'avoir réalisé plus vite (- que quelq'un n'est pas ce qu'on pensait, - pas que Cruise soit un alcoolique et raciste enragé).

Ce qui nous amène à dire que "excentrique" n'est plus le terme à employer pour décrire Cruise.

Ca a bien sûr démarré par ses embarrassantes déclarations d'un amour tout juste né six semaines plus tôt envers sa copine Katie Holmes - désormais sa fiancée - amour hyperboliquement hurlé impulsivement par un type qui n'a rien appris de ses deux précédents divorces.

Puis vint la demande au sommet de la Tour Eiffel, demande d'ailleurs aussitôt acceptée. Puis le baratin scientologue remplaçant toute promotion du film "La Guerre des Mondes".

Sans doute, Cruise n'a jamais fait mystère de sa foi, mais on peut constater un abîme entre une opinion perso on-s'en-fout et un aval agressif noyé dans une stratégie d'évangélisation.

L'opinion que la psychiatrie soit une pseudo-science fait partie des préjugés ancrés au coeur de la scientologie. Cruise a publiquement critiqué Brooke Shields pour avoir osé prendre des anti-dépresseurs lors d'une dépression post-natale. Il ajouta: "La psychiatrie est une pseudo-science... les déséquilibres chimiques, ça n'existe pas."

Certes, Cruise souffre d'un dégoût habituel pour les positions modérées en toutes choses, et si nous doutions de la nature de ses convictions, il a aussi indiqué:

"Bon les gens, eh ben, s'ils n'aiment pas la scientologie, je les emm... Fuck you. Point à la ligne, vraiment."

Il devrait donc admirer le public qui prend une position du même ordre et tout aussi décisive à son sujet. Pour compléter la campagne de presse soudaine discutant le déclin de Cruise, on a lu des qualificatifs tels "taréduzob" (wackadoodle) "patate", et "le clown fait son cirque" dans un site web collectionnant nombre d'interviews et citations aussi bizarres qu'amusants (www.tomcuiseisnuts.com) .]


Le Magazine "People" a fait une enquète dont les résultats démontreraient que les gens ne croyaient pas que l'union Cruise-Holmes soit sérieuse. C'est une théorie que les apparitions publiques de Holmes confortaient, car elle y est toujours accompagnée d'un chaperon scientologue qui lui souffle les réponses, quand elle ne les fait pas à sa place - ça dérange pour un gars qui dit "croire en la communication" mais qui s'exprime par hyperboles insensées. On peut aussi trouver étrange que Cruise ait commandé une tente à massages scientologues lors du tournage de La Guerre des Mondes.

Cruise expliqua que cet endroit, encombré de ministres scientologues, était destiné à "aider les blessés et les malades"

Est-ce que le tournage fut un tel bain de violence et de malaises uniquement soignables par ces massages, ou s'agissait-il de venir en aide aux âmes en peine spirituelle?

Ou devrions-nous plutôt cesser de supposer que ce qu'il raconte signifie quelque chose? Grâce au fait qu'il reposerait sur la très haute plateforme de plus grande star mondiale, pense-t'il s'être mis à l'abri d'éructer des non-sens? Exprimer par exemple que la psychiatrie -ou la psychologie - sont intégralement des escroqueries et qu'il suffit d'avoir de la scientologie, relève manifestement de la stupidité.

La psychiatrie est en soi auto-analytique, tandis que la scientologie est béatement inconsciente de ses propres contradictions: on y entre en subissant un test de personnalité. Doit-on vraiment donner des vitrines publicitaires gratuites à ce machin?

Si ça vient de la bouche de Cruise, bon, d'accord. Il n'y a guère d'aussi amusants spectacles que celui d'une star qui se prend trop au sérieux, et le regard vacant de Cruise, ses grimaces ineptes et ses déclarations d'automate en font une machine auto-discréditante. C'était la plus belle occasion de pub de toute l'histoire de la scientologie, et voilà-t'il pas que Cruise agit avec la crédibilité de l'idiot du village.

Oui, les recherches effectuées sur Google ont largement augmenté pour "scientologie". Mais il y a aussi les fans de Cruise qui ignorent encore que sa foi prétend qu'il y a 75 millions d'années, la Terre aurait été envahie par un despote intergalactique nommé Xénu, qui aurait implanté des âmes de gens (des thétans) dans d'autres gens, toutes ces âmes parasites perturberaient alors - par télépathie - la vie des gens sur qui elles sont installées... C'est ça qui déséquilibrerait l'homme. Et les fans de Cruise n'ont pas encore contemplé la liste des tarifs des cours recommandés par la scientologie - ouf.

On peut s'inquiéter que Holmes ait pu apprendre une partie de tout cela, et qu'elle veuille quand-même se "convertir" à la scientologie..

Les derniers rapports suggèrent son regard vide, des grimaces ineptes, et des déclarations automatisées. Pour quelques-uns, c'est bien là la description d'une star et c'en est en effet une jusqu'à un certain point, - car l'ego travaille d'étrange manière - mais on comprend mieux cet état en usant de terminologie psychiatrique. Bon, dans le genre "patate".

Retour sous index correspondant à ce type de texte comiques

Retour Webpage