Scientologie: obligation pour les "ministres" de faire des rapports écrits sur les "péchés" des adeptes

Ce document est la traduction partielle d'un bulletin Hubbard particulièrement démonstratif des tendances dénonciatrices et paranoïdes de la secte. Il est présenté dans sa couleur originale "rouge sur blanc".

Les passages [entre parenthèses carrées en noir] sont mes commentaires, permettant une meilleure compréhension pour les personnes qui n'ont pas étudié les "techniques" de la secte. La traduction n'a pas été faite mot à mot dans le jargon scientologue, qui exigerait beaucoup plus d'explications que pour le but poursuivi ici.


Les
quelques extraits du 2e bulletin démontrent un second vice scientologue: "Que risquent de faire des staffs scientologues quand ils sont lâchés dans la nature au cours de 'missions'". Le document anglais est accessible dans les volumes verts de la secte OEC, n°1 page 645 et n° 4 page 1197.


HUBBARD COMMUNICATIONS OFFICE
Saint Hill Manor, East Grinstead, Sussex

BULLETIN DE HCO DU 10 MARS 1982
(Egalement publié sous forme d' HCO PL, même date.)


Remimeo
Tout le Personnel

Officiers d'Ethique

Auditeurs

Superviseurs de Cas


CONFESSIONS - RAPPORTS D'ETHIQUE EXIGES



Refs:
HCO PL 2 Apr. 65 FAUX RAPPORTS
HCO PL 1 May 65 RAPPORTS DES MEMBRES DU STAFF [staff = personnel; un staff: un employé scientologue]
HCO PL 17 June 65 CONSEILS AUX AUDITEURS STAFFS
HCO PL 7 Mar. 65R III OFFENSES ET PENALITES Rév. 24.10.75
HCO PL 23 Dec. 65RA ACTES SUPPRESSIFS, SUPPRESSION DE LA SCIENTOLOGIE ET DES SCIENTOLOGUES
HCO PL 5 Mar. 68 NOTES DE MISE EN DANGER
HCO PL 24 Feb. 69 JUSTICE
[ces bulletins exigent entre autres que les membres de la secte fassent des rapports de toute sorte sur d'autres membres, lorsqu'ils pensent que ceux-ci font des "erreurs techniques" ou des "crimes" contre la secte]

On a récemment observé qu'il existait une omission de la part des ministres délivrant les confessions [les auditeurs ou techniciens auditant les préclairs-clients, ndt]: ils [les auditeurs] ne faisaient pas de rapports écrits à l'Ethique [la section disciplinaire] sur les affaires portant sur des exactions d'autres personnes, révélées durant les confessions. Ceci est demandé par la HCO PL [lettre de règlements hubbardiens] CONSEILS AUX AUDITEURS STAFFS et est implicite dans l'HCO PL du 2 avril 65, FAUX RAPPORTS et dans celle du 1 mai 65, RAPPORTS DES MEMBRES DU STAFF.

Cette erreur provenait semble-t'il de la non-différenciation entre le fait qu'un préclair [client ou patient scientologue] parle des "overts et retenues" [exactions, délits, péchés] commis par d'autres [au lieu de parler de ses propres exactions] et le fait qu'un préclair parle des overts et crimes commis par d'autres personnes contre la Scientologie, ses organisations ou contre des Scientologues.
...
Mais une personne qui serait au courant des overts ou crimes contre la Scientologie devrait en fait avoir elle-même fait un rapport d'éthique, et, ne l'ayant pas fait, elle retiendrait ce qu'elle sait, ce qui serait une exaction de sa part puisqu'elle ne l'a pas rapporté, même si elle n'était pas certaine.
[autrement dit, c'est encore une exaction de la part du client-préclair de ne pas révéler qu'il a constaté ou soupçonné des "crimes" contre la secte]

Il existe diverses raisons pour lesquelles une personne pourrait taire les offenses d'une autre: parmi les raisons les plus courantes, elle peut avoir des exactions similaires, elle peut craindre les conséquences ou les retours de flamme de la personne sur le dos de qui elle a fait un rapport, et elle peut ne pas avoir tous les faits en tête - ou ne pas être certaine.

Rien de tout cela n'est valable, car un membre du personnel ne peut être discipliné que s'il fait volontairement un faux rapport ou qu'il ne fait pas du tout de rapport. Et lorsqu'il n'existe que des soupçons, le rapport doit indiquer qu'il s'agit de soupçons à l'Officier d'Ethique [le spécialiste de la discipline scientologue] qui enquètera alors pour déterminer les faits.

Par conséquent, lorsqu'un ministre [auditeur] découvre qu'un préclair a connaissance d'une exaction ou d'un crime contre la scientologie ou contre les Codes scientologues ou l'Eglise, mais qu'il ne l'a pas rapporté à l'Ethique, cela devrait être manié comme une retenue [péché non confessé] et faire l'objet d'un rapport d'éthique. ceci s'applique aussi bien aux confessions faites en HCO [département qui s'occupe de la discipline; police scientologue] qu'aux séances d'audition.

LES OFFENSES CONTRE LA SCIENTOLOGIE OU SES CODES FAITES PAR UNE PERSONNE AUTRE QUE LE PC [client] DOIVENT ETRE RAPPORTEES A L'ETHIQUE POUR ENQUETE (MEME S'IL NE S'AGIT QUE DE SOUPCONS, OU QUE LES FAITS NE SONT PAS ENTIEREMENT CONNUS.)
...


Plus grave est l'offense, plus il est vital de la faire connaître. Ne pas le faire peut aboutir à faire nommer le préclair (ou l'employé staff) en tant qu'accessoire de l'offense, ou au moins, comme quelqu'un qui excuserait l'offense commise.
[on notera ici l'absence de logique Hubbardienne: en effet, ce n'est pas la personne qui a raconté en "confession" ce qu'elle sait qui doit faire ce rapport après séance, mais son auditeur. Si l'auditeur ne fait pas ce rapport, c'est la personne qui pourrait en être punie... ne serait-ce que "parce qu'elle excuserait cette offense"!]

Le Ministre qui rapporte tous les overts [terme technique pour désigner exactions, péchés etc.] indiqués par le préclair sert donc un triple but:

A. Il permet de prendre les vrais crimes d'autres gens, qui pourraient rester indétectés.

B. Il débarrasse le préclair de ses retenues, alors que celui-ci sait qu'il aurait dû faire un rapport et

C. Il donne les preuves d'une campagne de Black PR [propagande mensongère] en cours contre des officiels et cadres scientologues.

L'usage que l'Officier d'Ethique fait de ces rapports est très précis:

Voici:

Dans le cas (A), il peut directement enquèter sur les personnes nommées [dans le rapport] et leur faire faire des vérifications de sécurité [type de confession "à la dure" et obligatoire] pour mettre leur éthique en place.


Dans le cas (B), il peut ordonner qu'on trouve les origines de la rumeur ou du rapport, et l'on trouvera en général un tigre opérant dans une organisation ou une zone, et cherchant à la paralyser par de la black PR
[rumeurs mensongères]

(...
)

L. RON HUBBARD
Fondateur


Pour l'anecdote, j'ai vu la mise en action de cette nouvelle règle de rapports, alors que le nouveau management mondial de la secte avait repris les rènes du gourou: non seulement des "rapports" qui n'avaient jamais existé auparavant furent exigés des auditeurs, mais de surcroît, on programme des "confessions" spéciales dont les questions étaient exclusivement dirigées pour apprendre si untel ou untel n'aurait pas "entendu dire" ou "vu faire" des exactions, même dans son environnement: ils ont ainsi demandé à mon épouse tout ce qu'elle pourrait avoir appris sur moi, ou sur divers amis, puis sont allés trouver ces gens pour les "discipliner".

Dernière remarque: le Code de l'Auditeur, dont le respect est considéré comme une base essentielle de la réussite des auditions et des confessions, laisse entendre que les secrets du préclair ne seront pas utilisés contre lui...mais voir:

autre texte: témoignages sous serment démontrant qu'en plus de ces rapports "contre d'autres gens", la personne elle-même risque d'être disciplinée - ou risque que la secte la fasse chanter pour ce qu'elle a "confessé".


HUBBARD COMMUNICATIONS OFFICE

Saint Hill Manor, East Grinstead, Sussex

HCO BULLETIN DU 5 NOVEMBRE 1980


Remimeo
Tours Orgs
FOLOs
HCOs
Tech/Qual


Confessional Form 9RA

CONFESSION LORS DES RETOURS

[des staffs ayant été envoyés en mission au dehors]

[Nota: pour le "sport", j'ai inscrit en bleu la correspondance possible avec des questions qui pourraient ressembler à cela si les chrétiens pratiquaient ce genre de confessions auprès de leurs prètres hors paroisse]


Ref:

HCOB 30 Nov. 78 PROCEDURE DE CONFESSION

Ce formulaire est destiné à être utilisé sur les membres du personnel revenant de toutes les tournées extérieures.

(...)


AUDITEUR:__________ PRECLEAR:_______________

ORGANISATION:______________ DATE:____________________


1. PENDANT LA TOURNEE, AS-TU RECUEILLI DE L'ARGENT QUE TU N'AS PAS RENDU A L'ORGANISATION?

[En allant dans une autre paroisse, as-tu obtenu de l'argent que tu n'aurais pas déclaré à l'évéché?] ________


2. AS-TU DEPENSE DES FONDS DE L'ORG EN EXCES? ________


3. PENDANT QUE TU ETAIS EN TOURNEE, AS-TU EU UNE OUT-2D
[jargon scientologais pour définir un flirt etc... sauf avec son mari ou sa femme]?________

...

5 . AS-TU ETE EN RETARD OU AS-TU PERDU DU TEMPS EN TOURNEE?? ________


6. AS-TU FAIT DES AFFAIRES NON AUTORISEES POUR FAIRE GRIMPER LE CHIFFRE D'AFFAIRES?
[intéressante question qui prouve que ce qui compte en tournée est aussi le chiffre d'affaires ramené]

[As-tu pratiqué la simonie -- dans la paroisse voisine?]________


7. AS-TU PROMIS QUELQUE CHOSE, RIEN QUE POUR FAIRE UNE VENTE, ALORS QUE TU N'ETAIS PAS CERTAIN QUE TON ORG POURRAIT LE DELIVRER?
[2e édition... qui montre aussi que des staffs scientos vendent parfois des produits qui n'existent pas, pour faire monter leurs résultats]

[as-tu promis de faire des prières ou des sacrements, ou de vendre des missels qui n'existent pas pour faire de l'argent?]________


8. AS-TU DONNE TORT AU VENDEUR D'UNE AUTRE ORGANISATION POUR AVOIR UNE VENTE? ________


9. AS-TU MANQUE UNE OCCASION DE DISSEMINER LA SCIENTOLOGIE?

[as-tu manqué d'essayer de convertir des gens au christianisme?] ________

...

11. AS-TU DEJA INSCRIT SCIEMMENT UN PRECLEAR ILLEGAL POUR DE L'AUDITION?

[As-tu sciemment discuté avec des personnes ayant parfois consulté des psychiatres pour qu'elles viennent prier à l'église ou se faire confesser?] ________



13. AS-TU ESSAYE D'OBTENIR UNE VENTE EN PROMETTANT DE RENDRE TON POURCENTAGE?

[Deux remarques: il s'agit bien de vendre, de faire du C.A., et le vendeur de "l'église' touche un pourcentage comme un VRP]

14. AS-TU PRIS DE CHEQUES EN BOIS EN LE SACHANT?
[au cas où le VRP sciento essairait de toucher son pourcentage dessus]________


16. AS-TU FACTURE [DES SERVICES, DES LIVRES] EN ECHANGE DE CHEQUES PAS PAYABLES AU JOUR DE FACTURATION?

17. AS-TU NEGLIGE DES GENS DONT TU PENSAIS QUiLS N'AVAIENT PAS BEAUCOUP D'ARGENT?
[ pas de petits profits en sciento...]_

[n'as-tu pas présenté le panier de quète à certains pauvres?]_______


18. AS-TU JAMAIS ENCOURAGE OU AIDE UN CLIENT POTENTIEL A FAIRE UN FAUX RAPPORT A SA BANQUE OU A UN ORGANISME DE CREDIT POUR OBTENIR UN CREDIT?
[l'organisation sciento parisenne faisait systématiquement faire de multiples emprunts illégaux à des clients... et l'affaire est apparue dans les journaux, d'autres ont tiré sur les cartes bleues sans le dire au client, etc.]________

[les autres questions sont du même acabit; on y constate que les vendeurs d'une org sciento s'approrient le personnel et les clients d'une autre, qu'ils se critiquent entre organisations, entre scientologues, qu'ils trichent sur leurs chiffres de vente pour faire de meilleures paies, qu'ils se volent la clientèle, qu'ils se passent les "gogos" des uns aux autres, qu'ils conseillent aux clients de payer avec de l'argent qui ne leur appartient pas, qu'il mentent aux clients, qu'ils cherchent à profiter des offres les plus alléchantes pour leurs clients même si ce n'est pas du tout l'intérêt du client. En résumé, ils pratiquent bien plus malhonnètement que la très large majorité des vendeurs non-scientologues; sinon, à quoi servirait une telle vérification à
chaque retour de tournée de vente?]


L. RON HUBBARD


 

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte : textes généraux

Retour Webpage