LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

HISTOIRE DE REMBOURSEMENT EN SCIENTOLOGIE


Il s'agit ici d'une personne OT 7 - le dernier niveau ou presque d'évolution supposée dans la secte -, scientologue depuis 11 ans, ayant versé des centaines de milliers de dollars, et qui a découvert que les services délivrés par les scientologues à Flag n'étaient pas même conformes aux données officielles de Hubbard, le gourou scientologie. Elle n'a pas perdu foi en la "technique", mais elle attaque néanmoins FLAG, la Mecque scientologue, pour lui avoir délivré des services non conformes à la technologie de LRH. Le Lisa Mc Pherson Trust est de la partie pour aider cette personne à obtenir ce qu'elle demande, et établir qu'il y a déformation des écrits du fondateur par les managers actuels de la scientologie.




(Papier à en-tête de Flag, le QG scientologue de Clearwater, Floride)

25 mai2000

Chère Madame McClaughry,

J'ai reçu votre llettre du 9 mai 2000 et suis autorisé à répondre à votre requète de remboursement de vos donations l'l'Eglise de Scientologie, Organisation de Services de Flag (CSFSO). Je ne peux vous assister pour votre demande concernant l'association internationale des Scientologues - IAS, il faudra les contacter directement.

En ce qui concerne vos donations à CFFSO, il n'existe pas de base dans les règlements de l'église qui vous permette d'obtenir ce remboursement. Comme vous l'affirmez dans votre courrier, vous êtes consciente des règles de l'église à ce propos, et vous avez signé des formulaires d'engagement énonçant clairement que vous obéiriez aux règles du Bureau de Vérification des Réclamations sur le sujet en demandant à être remboursée. Ces formulaires confirment spécifiquement que vous "comprenez, accusez réception à, et êtes d'accord sur le fait que l'église n'a aucune obligation d'aucune sorte de rendre tout ou partie de la donation religieuse reçue de vous". Dans le cas d'une dispute, vous êtes d'accord pour appliquer la règle de l'église et à soumettre la discussion à l'arbitration souveraine religieuse en accord avec les procédures d'arbitration de l'église. Et vous avez abandonné à jamais le droit de poursuivre l'église devant une cour de justice quelle qu'elle soit.

Je vous joins une copie de vos comptes qui présentent un crédit de 1009,23 $.

En ce qui concerne les menaces ouvertement exprimées dans votre courrier, les affirmations que vous faites sont des mensonges et je transmets votre lettre à notre conseil [avocat]. Je suis certain que vous êtes consciente que votre lettre est une copie virtuelle de celle envoyée par Greg et Debra Barnes. L'avocat nous a conseillé sur les articles de loi afférents à de semblables menaces et aux faussetés qui les soutiennent. Je recherche par ailleurs d'autres avis afin de déterminer si l'on peut aussi poursuivre séparément l'influence exercée sur d'autres personnes afin de les impliquer dans des actions similaires.

Vos fausses prétentions à une loyauté envers les textes originaux de L. Ron Hubbard sont mises à bas par votre association avec Robert Minton, un homme qui prèche pour qu'on brûle l'effigie de L. Ron Hubbard dans la rue L. Ron Hubbard. Vous avez choisi d'abandonner le cadeau de LRH à l'humanité et de vous associer à ceux qui souillent son nom publiquement et à répétition. C'est votre choix. Mais prétendre une loyauté envers son héritage est moins qu'innocent.

Votre seul espoir actuellement réside dans les étapes A à E de la lettre de règlements du 23 décembre 1965 RB, ACTES SUPPRESSIFS, SUPPRESSION DE LA SCIENTOLOGIE ET DES SCIENTOLOGUES. Je vous suggère de lire et d'appliquer cette règle.

Merci de confirmer que le compte arrèté ci-dessus correspond à vos propres calculs. Si vous insistiez alors pour que l'on procède à ce repaiement, je ferai établir le chèque et nous nous arrangerons pour signer un document nous dégageant du repaiement.

Sincèrement.

(sig)

Glen Stilo
503 Clevleand Street
Clearwater, Florida 33755

Ma réponse



8 juin 2000


Glen Stilo
Office of Special Affairs
Church of Scientology
503 Cleveland Street
Clearwater, Florida
33755

Dear Mr. Stilo,

Bien reçu votre lettre du 25 mai.

Je contacte directement l'IAS.

Quant aux "formulaires " que j'ai signés, je suis certain que vous en avez des copies avec ma signature. Expédiez-en des copies à la même adresse que votre lettre précédente.

Comme vous avez déjà discuté avec votre avocat, je suis certaine que vous êtes conscient du fait que nul ne peut être tenu par un accord "qui abandonne à jamais tous ses droits...", en particulier dans les situations où escroquerie et fausse représentation étaient un facteur essentiel, même si ceci n'a été découvert que bien plus tard.

La similitude entre notre courrier et celui de Debra et Greg Barnes est certainmenet due au fait que l'église nous a traîtés de façon similaire, en violation des lois du pays, ainsi qu'en violation des enseignements religieux et technologies de LRH.

Vous devriez absolument prendre avis de l'avocat, cependant, quant à savoir s'il est sage ou pas de ne pas parler du sujet - le C/S series 73RA ou RB - particulièrement depuis le récent témoignage en faveur de l'église lors le procès Minton. En particulier, la portion du témoignage où il est admis qu'aucune règle ne peut être modifiée depuis la mort de LRH.

J'ai des preuves qu'elles l'ont été.

Quant à tenter vos intimidations avec vos accusations mensongères de "fausses représentations", c'est fort loin d'être innocent de votre part que d'en parler alors qu'il est ici question de fausses représentations par Flag des services et matériaux de LRH.


Quant à mon compte:

1. Je désire un compte complet depuis décembre 1989, et non la seule portion que vous m'avez expédiée.

2. Je désire bien sûr que vous me rendiez l'argent non dépensé. Je ne signerai cependant aucun document, car il n'existe pas "d'abandon de droit" lors de remboursements.

Je maintiens par ailleurs la demande de remboursement complet de tous les services objets d'une fausse représentation de votre part.

J'attends un chèque de l'ensemble des mes donations à l'église de scientologie, FSO, dans le délai de deux semaines.

J'informe les agences gouvernemmentales appropriées ainsi que d'autres personnes ou groupes que ceci intéresse.

Sincèrement,

Virginia McClaughry
3407 W. Summerfield Rd.
Post Falls, Idaho
83854

cc: Lisa Mcpherson Trust
cc: Dan Liepold attorney at law
cc: IRS Assistant Commissioner Employee Plans and Exempt Organizations
cc: United States Justice Department
cc: ACLU
cc: Lowell Bergmann Investigative Reporter


Voici par ailleurs la réponse de 'IAS" - l'association internationale des scientologues, dont les "tickets d'entrée" peuvent dépasser 250000 dollars - et en-dessous, la réponse de Mme Mc Claughry


-----
Papier à en tête de l'IAS

(sise à St Hill Manor, east Grinstead, Sussex, Royuame-Uni)

26 Mai 2000

Dear Ms. McClaughry:

Nous avons bien reçu votre demande de remboursement des donations faites à l'IAS.

Les règles de l'IAS indiquient clairement que les cotisations ne sont pas remboursables. Cette règle est indiquée dans les formulaires de membre de l'IAS. Vous avez admis compredre cette règle lorsque vous avez signé ce formulaire.

Veuillez prendre contact si vous avez d'autres informations à ce sujet que vous aimeriez que je prenne en compte.

Sincèrement,

(signature)

Lise Cohee
Legal Affairs Director
IAS Administrations
on behalf of the IAS



ma réponse:


9 juin, 2000

Lise Cohee
Legal Affairs Director
IAS Adminstrations
on behalf of the IAS



Dear Lise,

Merci de votre réponse à ma demande de remboursement.

Je suis sûre que vous possédez ces formulaires avec ma signature: veuillez par conséquent m'en adresser copie, avec ma signature visible, à la même adresse que votre courrier précédent.

A l'époque où j'ai donné 2000 dollars à l'IAS pour règler ma cotisation à vie, on m'a indiqué que le but de l'IAS était:

1. De s'assurer que la scientologie continerait à être accessible et délivrée sous sa forme standard, non altérée, à tous ceux qui voudraient l'utiliser.
2. De défendre ceux qui désireraient appliquer de manière standard la technologie, au cas où leurs droits religieux fondamentaux seraient entravés.

Par ailleurs, on m'a aussi indiqué que parmi les but de l'IAS:

3. que je ne pourrai recevoir de services si je n'étais pas membre de l'IAS,
4. que si je devenais membre à vie, j'aiderais à étendre la technologie STANDARD de scientologie aux peuples de cette planète.

On m'a aussi fait miroiter qu'étant membre à vie, je serais personnellement défendue au cas où se présenterait une situation telle qu'au 2 ci-dessus.

Certains de ces profits, transmis oralement ou par écrit, m'ont été communiqués par Bridget Kelleher, représentante autorisée de IAS et membre de l'organisation maritime "Sea Org".

Après avoir consulté mon avocat, je comprends qu'un contrat, ou "formulaire signé" peut toujours être contesté si une fausse représentation ou une fraude est constatée.

Voici en résumé les points de fausse représentation et/ou escroquerie, en ce qui me concerne:

J'ai la preuve d'une altération directe de la scientologie standard. Un exemple particulièrement grossier se situe dans le C/S séries 73RA, comme l'indique ma première lettre. A ma connaissance, l'IAS n'a rien fait pour corriger cette situation en dépit du fait que cela fait partie de ses buts essentiels, comme me l'a indiqué Bridget.

Je désirais appliquer LRH de façon standardisée quant aux vérifications de sécurité de Solo Pre-OT NOTs, que LRH ne demande pas de façon obligatoire. Je n'ai pas reçu d'aide de l'IAS empèchant qu'on pratique sur moi de l'audition inversée, des campagnes massives de propagande noire, de la détention illégale etc. Ces actions constituent une discrimination religieuse de la pratique des écrits religieux de LRH, et le point 2 aurait donc dû être mis en place, puisqu'il a été payé.

Point 3: l'avocat m'a indiqué que cela constitue une imposition de l'état de membre, qui peut être contesté.

Point 4 : En ce qui me concerne, il y a fausse représentation et escroquerie, car j'ai nombre d'exemples en ma possession d'altérations de la technologie de LRH depuis son décès, tout cela étant encore "répandu".

Je n'aurais jamais donné un sou à l'IAS si l'on m'avait correctement renseignée sur ce que répand en réalité l'IAS, et sur le fait que je ne serais pas assistée pour défendre la technologie de LRH sous sa forme inaltérée.

Compte tenu des informations supplémentaires fournies, je suis certaine que vous comprendrez que le mieux à faire pour l'IAS serait de me rembourser intégralement, et de rembourser également les donations de mon mari.

J'attends une lettre avec les deux chèques de 2000 dollars dans les quinze jours de réception de mon courrier.

Sincèrement

Virginia McClaughry


cc: Lisa Mcpherson Trust
cc: IRS Assistant Commissioner Employee Plans and Exempt Organizations
cc: United States Justice Department
cc: ACLU
cc:Lowell Bergman -Investigative Reporter


back

Retour index général

retour index textes généraux