LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

LA SCIENTOLOGIE S'EN PREND A HAVAS ON LINE ET A MOI...

14 AVRIL 1997: SCIENTOLOGIE ATTAQUE UN FOURNISSEUR D'ACCES FRANCAIS


Mai 98: évolution...sans révolution
réflexions sur l'affaire Henson, Mai 98

L'avocate scientologue américaine Helena Kobrin s'en prend à mon founisseur d'accès!

En effet, depuis lundi 14 avril 1997, la secte, ainsi que je m'y attendais, voudrait se débarrasser d'un nouveau critique... elle s'en prend donc au fournisseur d'accès de ce critique, HAVAS ON LINE, qu'elle menace probablement de diverses foudres juridiques s'il ne retire pas une partie des textes qu'annonce ma page web ...

J'ai immédiatement fait savoir mes points de vue sur la question à HAVAS ON LINE, pour qu'il ait une idée de ce que la secte scientologie dianétique aimerait bien faire à tous les fournisseurs Internet qui osent abriter des pages de critiques - ou même des liens vers une seule page critique!

Je m'attends en effet à ce qu'ils envoient quelque huissier chez Havas pour tenter d'obtenir que les textes en question (matériaux secrets de la secte) soient ôtés du serveur.

Toutefois, j'avais pris quelques précautions élémentaires: tous les textes "secrets" protégés par des "copyrights" de la secte sont présentés avec quantité d'annotations personnelles critiques... ce qui me donne le droit légal de citer ce que je veux... et donnera à la secte le droit de se taire.

Nous sommes en république, et nous avons le droit à la liberté de pensée et de parole, et à la liberté d'opinion!

NOUVELLES:

Désormais, l'avocate s'en prend aussi à ma page, du fait que j'abrite, selon elle, des "textes protégés par copyright par son client" - la secte - elle n'apporte dailleurs aucune preuve que je puisse vérifier du bien-fondé du dépôt de ces copyrights.

En réponse, j'ai demandé toutes explications quant aux textes en question, leurs dates et lieu de dépôt, les pièces prouvant la qualité de propriétaire indubitable de son client (car même ceci est sujet à caution), et diverses autres bricoles... mais je n'ai aucunement l'intention d'obtempérer  aux prétentions de la secte, considérant qu'il est de mon devoir de donner une image précise des "niveaux secrets" que la secte continue à vendre à des prix pharaoniques et faramineux à des gogos qui mettront plus ou moins de temps à finir par se rendre compte de l'escroquerie manifeste dont ils ont été effets.

Je base également la possibilité de mettre ces textes à la connaissance de tous sur la législation française, qui ne permet à personne de couvrir un crime dont elle a connaissance, à l'exception du fait que l'on n'est pas forcé de témoigner contre son époux ou ses enfants et parents...

Un autre jugement intéressant avait fait la une, voici quelques années: un individu s'était fait rouler par un petit rigolo qui passait des petites annonces dans les journaux: "PHOTOS DE FEMMES A POIL", disait l'annonce, (à l'époque où "érotisme" et pornographie étaient interdits.)

L'intéressé avait reçu une carte postale représentant des femmes évidemment habillées dans le village de POIL (Nièvre), et avait porté plainte pour tromperie sur la marchandise: il avait été débouté, sous prétexte "qu'il ne pouvait se prévaloir de sa propre turpitude".

Tout comme cet individu, la secte ne peut se prévaloir de sa propre turpitude pour tenter de faire respecter la loi quand ça l'arrange, elle même ne la respectant presque jamais, pas plus qu'elle ne peut dailleurs prétendre que j'ai enfreint ses droits d'auteur, car après tout, j'ai payé assez cher pour savoir ce qui se trouvait derrière tous ces secrets et mystères, entre autres ceux que j'ai dévoilés; libre à moi désormais, sachant que j'ai été trompé, d'empècher que d'autres ne suivent cette mauvaise voie.



Août 1997: La secte vient de se réjouir trop vite... après avoir appris le jugement de la Cour d'Appel de Lyon qui lui permet illégalement de se nommer une religion - enfin, avec quelques brebis galeuses condamnées  et la sentence renvoyée en cassation par le Parquet général, ou condamnée par le Ministre de l'Intérieur - la scientologie a reexpédié son avocat chez mon fournisseur d'accès afin de lui faire ôter le documents incriminé de mon site.

Le fournisseur s'en tient désormais au fait que j'ai usé de mon droit de citation à des fins:
éducatives;
critiques
qu'il s'agit d'un usage de bonne foi
que je n'en tire aucun bénéfice
et qu'enfin, je ne cite que quelques 2000 mots sur 58000.


PS: la secte a évidemment pris une baffe de plus en cassation, voir...



EVOLUTION MAI 1998
Toujours dans le même rythme et le même sens, l'avocate scientologue Kobrin vient de réïtérer sa demande, que je me donnerai pas la peine de traduire, car c'est comme la fois d'avant... pas plus d'arguements, mais elle espère peut-être que les lois ont changé en France sous le prétexte fallacieux que la secte vient de gagner un round d'observation contre un de ses ennemis qui avait posté un des secrets sur Internet aux US, voici deux ans.

En effet, Henson vient de perdre un procès de 75000 dollars aux US, pour violation de copyrights.

Il est toutefois assez consternant de constater que le juge n'a pas autorisé la défense à exprimer toutes les bonnes raisons pour lesquelles il avait posté ces matériaux, et que par ailleurs, les 75000 dollars ont été attribués alors que la secte n'a pas eu à faire la preuve d'un quelconque préjudice subi... puisque le matériel soi-disant protégé par copyrights n'a JAMAIS ETE PUBLIE par Hubbard ailleurs que dans les tréfonds secrets des orgs "avancées" de la secte.

Bien évidemment, Henson n'a pas non plus vendu ou publié ces matériaux pour de l'argent, cela va de soi, mais uniquement pour prouver la criminalité et l'escroquerie de la secte, ce qui n'a pas de rapport.

Du même coup, et par mesure de rétorsion, quelques textes "secrets" d'Hubbard sont apparus en masse extraordinaire sur Internet dans "alt.religion.scientology"; on a pu ainsi acquérir à peu de frais dans le monde entier et sous forme scannée bon nombre des oeuvres majeures du chef gourou, dans des messages de 900 à 12000 lignes! Je conseille vivement à ceux qui veulent avoir une véritable bibliothèque sciento pour rien d'aller faire un saut sur ce forum et d'y prendre tous les messages de ZENON PANOUSSIS avant qu'ils n'aient disparu - je regrette, mais je ne les traduirais pas, sauf quelques passages bien sûr. De toute façon, je ne suis pas sûr que quelqu'un les lirait complètement, mais ils sont toutefois utiles à posséder pour recherches.

On a vu aussi apparaître un document invraisemblable nommé "PARADIS", par l'hubbard soi-même, document décrivant ses allers-retour au paradis il y a quatre quadrillions d'années et plus, voyages effectués bien sûr depuis le temps présent. Il est probable que ce document existait en 1963 et qu'il l'a retiré ensuite pour le coller dans les niveaux secrets, bien que je ne l'y ai jamais lu lorsque je les pratiquais.

Pour revenir à mon affaire avec Helena Kobrin, (que je nomme Hé-Léonine Kobra, voire, comme mes amis d'alt-religion-scientology, the 'ho of babble-on' en souvenir de "the whore of babylon"), voudrait bien voir cesser l'avalanche de textes secrets, le site principal étant celui d'Andréas Heldal-Lund qui contient presque tous les secrets imaginables en Norvège, et qui, en dépit du siège, dont il se rit, dure depuis bientôt 19 mois. On peut aussi se donner la peine d'aller lire les divaguations hubbardiennes en copie certifiée, en quelque sorte, auprès du Parlement Suédois, qui les affiche dans ses locaux  depuis un an et plus.

Il est vrai que l'assassin d'Olof Palme, leur Premier Ministre, avait des rapports étranges avec la secte. Notez bien que je ne dis pas qu'on lui avait donné ordre de commettre ce meurtre, bien sûr, mais qu'il l'a assassiné quand-même (et quand on sait que la secte engage de braves gens - au portefeuille garni - comme O.J. Simpson, ça n'étonne pas)

... Il est vrai aussi que les suédois ont eu aussi à subir une bombe de la part d'un autre individu lié à la secte. Ca fait désordre, on n'aime pas ça, les terroristes. Il est vrai que la secte répand aussi le bruit, dans une de ses nombreuses brochures commerciales dénommée "Scientology News, International", que la Suède aurait le triste privilège de subir un mort par overdose toutes les 9 minutes (soit plus de 58000 overdosés par an, pour une population totale de 8 millions et quelques; bien évidemment ce chiffre n'a aucun rapport avec les réalités). Mais elle répand bien aussi la rumeur que le gouvernement allemand est nazi et anti-scientologue comme on serait anti-sémite, par exemple - c'est eux bien évidemment qui font cette absurde comparaison.

Bon, ça, c'est pour les gouvernements qui n'ont pas encore tout à fait interdit la sciento; les grecs ne devraient pas faire long feu sur la scène sans se voir aussi insulter, puisqu'ils ont interdit la dianétique... nous avons aussi eu bien sûr quelques problèmes pour  éviter qu'elle ne devienne "religion d'état" (voir le livre de  Serge Faubert, Une secte au coeur de la république!), mais on peut espérer le danger passé en France [je suis quand-même assez étonné de voir qu'on les laisse tenter de proliférer alors qu'ils doivent quelques 90 millions au fisc et aux systèmes sociaux... ] - disons quand-même qu'il est surprenant que le Clinton s'acoquine avec le Travolta, grand pourfendeur d' allemands, ceux-ci  pensant que la sciento n'est qu'une machine à fric, et totalitaire de surcroît, et surprenant aussi que la secte ait eu, passé un temps, ses entrées à l'Elysée (voir aussi le livre du Président de l'association française des magistrats, "MAIN BASSE SUR LA JUSTICE").

Enfin, la secte continue à rèver de pouvoir absolu sur les âmes, sur les hommes, et en particulier, sur leur âme essentielle: le portefeuille, bien sûr. Elle tente ainsi de nous administrer son sacrement préféré, l'extrème-ponction.

Bon , je reviens à mes divagations anti-sectaires et (diront-ils) anti-religieuses etc... mais moi, la sciento que j'ai pratiquée n'avait de religion que la nom, la coquille, quoi! Alors, le qualificatif d'apostat qu'ils me donnent me fait assez sourire. Apostat de quoi? de CA? J'aurais pas cru! Et quand j'ai compris que je ne pourrai même plus délivrer ce que je croyais encore valable (le début de la sciento, devient-on bète parfois!), parce qu'ils voulaient qu'on la vende environ 30 fois le prix que ça coûtait, j'ai filé. Ouf.

Alors, s'ils tiennent absolument à m'entraîner dans une affaire de justice, on va bien s'amuser... ils ne savent pas tout; ils n'ont pas toutes les données. Mais ils augmentent le nombre déjà phénoménal de leurs ennemis. Tant pis. Ils ont voulu se mesurer au média le plus rapide de la planète, Internet? pas de chance, les internautes n'aiment pas trop qu'on leur dise comment penser et agir - ou prier l'hubbard. Les sectaires prennent le contrecoup de leurs apropres décisions et actions.

Allez chercher les livres de la secte sur alt.religion.scientology, c'est Zenon Panoussis qui les y a mis.  Personne ne vous dit de les reposter de temps à autre: vous prendriez le risque de recevoir un "kobrinogram", ce document illégal, de forme et de fonds illégal, grâce auquel la secte tente de vous dire comment NE PAS PENSER PAR VOUS-MEMES.

("Pensez par vous-même", c'est leur dernier slogan à la mode!)



Réflexions sur l'affauire Henson ayant redéclenché une vague d'attaques contre les sites internet...

Keith Henson a posté un document tout à fait connu de la secte en 96. Ce document est soi-disant couvert par un copyright, que la secte n'a jamais pu fournir ni à moi-même, ni à Havas, ni à la justice française: seul le TITRE semble être couvert par ce copyright.

Henson avait posté ce document, "NOTS 34", sur alt.religion.scientology.

Ce document est particulièrement intéressant du fait qu'il s'agit d'une "technique" qui, grâce à l'aide de l'appareil de mesure "électromètre" utilisé par les scientologues, ferait DISPARAITRE DES MALADIES ou CONDITIONS PHYSIQUES.

Or, ceci a été spécifiquement interdit par un jugement vers 1970, suite à plainte de la Food and Drug Administration américaine.

Ce document viole donc ce jugement et prouve que la secte s'adonne à la médecine illégale - de surcroît, par des moyens non-scientifiques et dénués de tout fondement.

Henson l'a donc posté sur le forum pour prouver une fois de plus que la scientologie est illégale.

Le juge américain n'a toutefois pas laissé la défense s'attaquer au vrai problème de fond: la scientologie viole-t'elle les lois sur la pratique de la médecine? Bien sûr, ma réponse est oui.  La technique proposée est-elle légale? Bien sûr, ma réponse est non.

Henson a été condamné pour violation des copyrights, mais en France, ceci n'aurait pas été possible, car nul ne peut utiliser légalement une loi pour en violer une autre... C'est un des principes de la justice même, qui ne semble pas avoir été appliqué outre-Atlantique en ce cas.

Il est donc impensable que ce jugement Henson puisse vraiment être utilisé en France par un juge français pour décider que mes propres critiques et citations d'Hubbard violent la loi, car il faudrait déjà pour ce faire qu'il ignore la loi française et qu'il tienne pour seule valable la décision momentanée de la justice américaine; nous avons vraiment peu de chances de tomber sur un juge capable de se tromper à ce point!


(VOIR LIEN DU 28 Mai: 3e Mail de l'avocate sciento me menaçant et ma réponse)

Le texte visé par les "avocats"  de la scientologie
 

-- Texte modérateur de la Fondation Frontière Electronique EFF

Voulez-vous me laisser un courrier ? Les courriers émanant de spécialistes du domaine de la propriété des droits d'auteur en France m'intéressent particulièrement.

back

Retour index général

Retour index sciento & internet