Sectes - scientologie , stars de cinéma - Erika Christensen, Talking Movies

Talking Movies
Talk
Décembre 2000

Erika Christensen

Il me fallait une fille ordinaire qui ait l'air d'une fille ordinaire et qui agisse comme une fille normale. J'en voulais une qui n'ait pas l'air de celles qu'on voit en premier sur les photos de classe, explique Steven Soderbergh à propos de Erika Christensen, encore inconnue lorsque Soderbergh l'a choisie pour jouer avec Michael Douglas, Catherine Zeta-Jones et Benico Del Toro dans son nouveau film, "Traffic" (qui sort aux USA le 27 décembre).

Christensen a peut-être fait passer à Erika Christensen ce qu'il voulait, mais il ne s'agit pas du tout d'une fille ordinaire. "Je suis fière de moi", explique-t'elle, "car je n'ai jamais été ivre, je n'ai jamais pris de drogue ou de médicaments, sauf peut-être une fois un truc pour le mal de tête". Elle ajoute qu'elle n'a même pas eu la curiosité pour avoir envie d'essayer. "Je sais que c'est un truc idiot, je n'ai pas besoin de ça pour tirer tout ce que je peux de la vie".

Elle a été éduquée en scientologie. Après avoir assisté à une cours pour acteurs à douze ans, elle a décidé de devenir actrice. Sa mère assista à un séminaire sur les méthodes du show-biz, et Erika quitta l'école et se partagea entre scène et école. "Quand j'ai dit à mes parents que je voulais être actrice, ils m'ont cru, " dit-elle. "L'idée derrière la scientologie, c'est d'être soi-même et de découvrir par soi-même."

[jusqu'au jour où on se rend compte qu'on a le cerveau lavé! ndt]


Photo by Bob Richardson

back

Retour index général

retour textes courts