LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

LES AGISSEMENTS DU PARLEMENT BELGE, selon CESNUR INTROVIGNE, critique de Miguel Martinez

 ADAPTATION AVEC COMMENTAIRES DU TEXTE DE MIGUEL MARTINEZ SUR LE CESNUR ET SON DIRECTEUR Massimo INTROVIGNE.
Titre originel:
"LES AGENTS SECRETS DU PARLEMENT BELGE"


 
 

Miguel Martinez.
traduction partielle, adaptation et commentaires [en brun]: roger gonnet

Référence faite à un communiqué de presse de M. Introvigne et du CESNUR, publié sur site web CESNUR en Novembre 98.

Bien que lui ayions laissé toute place disponible pour nous répondre, Introvigne n'a rien répondu deux mois durant. Il a finalement réagi: il a posté immédiatement un message à ses amis. Nous en reparlerons. Mais la première réponse officielle est de novembre: il a présenté un article en 4 langues au titre enfantin mais très humain de:
 
 

"Liar, Liar"
"Bugiardo, bugiardo"
"Mensonge, mensonge"
"Lügner, lügner"

 
Le texte parle beaucoup à moi, bien que d'autres commentaires concernent d'autres critiques. Il ne cite pas ce que je dis, si bien qu'on ne peut pas à proprement parler de réponse. Je le citerai quand-même précisément, c'est affaire de méthodologie.

Le ton de cette déclaration en dit long:

 
"Il est grand temps qu'ils cessent de tirer sur les messagers - ou de les insulter, ou de fouiller inutilement dans leur vie privée - et grand temps pour eux de focaliser leurs efforts sur la formulation de leur propre message, s'ils en ont un"

 
 "Eux" est indéfini, il pourrait donc s'agir d'une entité envahissant sa vie privée?

Pour autant que je le sache, j'ai plus de quarante ans et ne l'ai jamais traîté de "menteur, menteur," si bien qu'aucune insulte n'est mienne. [par contre, dans la liste privée de courrier, spécialisée dans les sectes et NMRs, tenue par le Pr. Irving Hexham, j'ai - roger gonnet - clairement annoncé qu'un des messages d'Introvigne concernant le Pape était un mensonge et de la désinformation; je ne l'ai pas pour autant traîté de menteur, alors qu'il m'a traîté d'imbécile par courrier privé, et que je suis pour lui un "apostat" dont les témoignages sont sans valeur et pipés: il me considère donc, ainsi que Miguel Martinez, comme des menteurs et le dit publiquement depuis des années]. M. Introvigne ferait mieux de faire ses sermons à l'Alliance catholique - dont il est un des directeurs nationaux;  cette association prèche que le gouvernement devrait intervenir dans la vie sexuelle des individus.

Je ne parlais que d'une étude qu'il a faite sur la Nouvelle Acropole. J'avais parlé de son travail d'avocat et de sa militance en faveur d'Alliance Catholique et au sein du parti de droite CCD, et je ne faisais que citer ses articles et ses écrits. Si l'on n'a pas le droit de discuter en public avec lui, le CESNUR ferait mieux de fermer ses portes.Sa tâche est de donner des conseils sur les affaires publiques d'autrui, sur leurs sectes, mouvements religieux ou affaires publiques. [Il se pourrait aussi qu'Introvigne, attaqué par le fait que le mémorandum Hadden a dévoilé des tentatives des apologistes américians de s'entendre pour faire payer des 'études universitaires' à la secte Moon, attaqué aussi par le mémorandum du Dr Benjamin Beit-Hallahmi qui demande aux universitaires de dévoiler qui les paie, ou par mes questions impertinentes sur l'origine de ses fonds, présume que nous sommes en train d'envahir sa vie privée? Ce n'est pas le cas. Nous nous intéressons uniquement à la provenance des fonds Cesnuriens et apologistes qui permettent à MMs Introvigne et c° de voyager dans le monde entier pour aider les sectes]


Introvigne ajoute, nous comparant à "une meute lâchée".

 
...ayant retourné tous les cailloux et énormément dépensé. Les vieilles histoires sont ressorties, et tout un énorme site web de centaines de pages a été lancé en fanfare, bien que les résultats soient notablement inférieurs à l'effort gigantesque effectué"...

Ceci manque tout à fait de méthodologie scientifique. Introvigne n'a pas la moindre idée des sommes que j'ai dépensées. Il affirme. Je suggère qu'il apprenne, par exemple, que nous ne faisons pas d'hypothèses sur le prix qu'il en coûte au Cesnur de recevoir et loger quelques 100 intervenants à la conférence organisée par le CESNUR en septembre 98.

J'ai en ce qui me concerne dépensé quelque 100 $ pour les frais, inclus l'achat de plusieurs livres d'introvigne et de quelques dizaines de photocopies.
[quant à moi, je me demande combien coûte un site comme celui du CESNUR, qui use de traducteurs, ou secrétaires... Les miens, avec leurs 500 fichiers et leurs centaines de milliers de mots, me reviennent à quelque 500 F par mois - non compris mes activités sur les listes et les forums internet. Bien sûr, personne ne paie mon travail de recherche et de traductions]
 
 

Cristianità: "Non respect de la démocratie" et "droit au suicide"


 



 Après un article sur la question des mouvements religieux, le mensuel Cristianita de l'alliance catholique établit une liste de certaines activités organisées avec l'aide du parti de droite Alliance Nationale, dont des conférences sur des matières telles le fascisme; Les trois âmes de la droite; La droite, plurielle et singulière: cultures non-conformistes à l'âge de la Pensée Unique.

Le même numéro publie un article (Estanislao Cantero Núñez, "La crisi contemporanea: crisi morale e religiosa")  dénonçant l'expansion de l'homosexualité et autres maux, et redemandant un "retour aux lois de la nature, avec ses préceptes imposés à tous et ses morales et principes absolus, qui "mouleraient chaque activité humaine." Il dit aussi: "il ne doit y avoir aucun respect pour la démocratie moderne..."

L'auteur anonyme de la revue critique de quatre livres de quatre grands apologistes connus est heureux d'annoncer que la discussion sur le suicide collectif de Heaven's Gate est plus mûre aux USA qu'en Europe, et qu'elle tourne autour du droit au suicide, plutôt que se diriger sur les vieux clichés de lavage de cerveau et de 'sectes dangereuses'.

Les affaires courantes.
[J'en profite pour annoncer que les apologistes tentent actuellement de débloquer les dossiers détenus par le FBI etc. concernant les 930 morts de la secte du Guyana; j'aimerais savoir ce qu'ils comptent en tirer comme hâtive conclusion? Qu'ils se sont tous suicidés par plaisir, peut-être? Ou veulent-ils encore accuser la CIA d'avoir déclenché ces suicides, comme le fit la scientologie en 78?]
 
 

FRANCS MACONS ET COMMERAGES

(le cesnur)
"Un certain Miguel Martinez  écrivit  ainsi sur Internet une bibliographie de commérages sur ma vie - disant que je suis à la fois membre (et pas seulement ami) de la franc-maçonnerie et supporter (mais pas membre) de l'organisation très anti-maçonnique brésilienne nommée FTP, Tradition, Famille, Propriété."

 
Passons sur le "un certain": Introvigne me connaît. Mon article répondait à un article d'Introvigne inexact à mon sujet. Détail important, qu'Introvigne oublie de mentionner.

Je n'ai écrit nulle part qu'Introvigne soit membre etc. de la franc-maçonnerie. Bien qu'il n'ait pas de diplôme de sociologue, ses études de droit et de philo auraient dû lui enseigner d'être plus méthodique. Nous pouvons donc nous demander s'il a des difficultés de lecture ou s'il est simplement un "menteur , menteur". Il ne répond pas pour autant à la question suivante: est-ce que la direction du CESNUR français appartient ou pas à une loge maçonnique - simple hypothèse de ma part, que j'ai entourée de précautions, mais à qui nul n'a répondu. Les liens maçonniques sont une simple curiosité, signe de l'infinie complexité du CESNUR. A la différence du TFP, je ne suis pas "vivement anti-maçonnique". Massimo Introvigne paraît au contraire orienté TFP, puiqu'il cite lui-même un magazine maçon le décrivant comme un  ennemi des maçons.

"Tout ceci, en dépit du fait que mes écrits et moi-même ont été définies par la plus grande Loge italienne comme "une attaque vigoureuse de la maçonnerie". ("Massoneria Oggi", vol. 2, no. 4, August-September 1995, pp. 69-71).»

L'essentiel du problème de CESNUR reste de vouloir jouer plusieurs jeux à la fois:

  • défendre l'orthodoxie catholique
  • sauvegarder les intérêts de la droite italienne
  • fournir des excuses aux sectes les plus en vue
  • faire des 'recherches scientifiques'

Dans ce fatras, les cartes se mèlent. Si  Introvigne veut parler  maçonnerie, qu'il s'adresse à ... Alliance Catholique.

J'ai volontairement usé d'un langage simple pour l'article originel en cause, mais Introvigne semble ne pas  comprendre. Je vais donc expliquer quelques étrangetés à propos du CESNUR: "la maçonnerie et la paranoïa semblent faites l'une pour l'autre", disait Martin Short. On pourrait en dire autant de M. Introvigne et du CESNUR. Un homme se vantant d'être membre d'un parti de droite, mais qui travaille de pair avec un MP de gauche; qui siège à des rassemblements charismatiques catholiques et est invité d'honneur à des messes noires [nota: black masses pour messes noires; le traducteur n'a pas la référence et l'ajoutera - en cas d'erreur, veuillez m'en excuser] - un homme   appartenant à la droite la plus anti-maçonnique, mais qui assiste à des réunions secrètes du Grand Orient de Paris; qui écrit pour défendre l'Opus Déi, mais se dit aussi l'ami d'un "communiste rosicrucien" ancien membre des Brigades Rouges; qui est invité en VIP aux mariages de masse de MOON, pour filer ensuite à Lyon défendre les scientologues; qui distribue l'insigne de la société transylvanienne de Dracula, mais écrit des articles contre la menace de "prêtres sexuels pornocrates" ? Je crois que nous pouvons dire qu'il cherche à monopoliser l'attention et à eveiller les fantasmes.
 

Une "réponse" antérieure

J'ai dit qu'Introvigne  avait auparavant répondu à des amis à lui. Comme d'habitude, sans avertir les principaux intéressés, nous. Il disait aussi être "victime des anti-fascistes". Certes, bon nombre d'attaques à son encontre viennent de la gauche. Mais son texte "menteur, menteur" est destiné à un plus large public, donc, il préfère cacher ceci ici.

Dans le même message, il cite une source que j'avais mentionnée, le magazine Orion. Son commentaire est incorrect pour quatre raisons au moins.

D'abord, si ses mots "extrémistes de droite et nazis" nous concernent, il s'est évidemment trompé.

Secundo, ce que nous avons publié sur lui n'est qu'une partie d'un débat entre un critique et un militant auto-proclamé d'Alliance Catholique, Massimo Maraviglia. L'éditeur d'Orion avait autorisé Maraviglia à publier deux articles venant en aide à Introvigne.

Tertio, comme nous l'avons constaté, Aldo Carletti du CESNUR a récemment organisé une conférence à Varese, avec apport considérable de publicité dans Orion.

Quarto, j'ai cité un élément d'un autre article publié dans Orion, sous la plume d'un autre admirateur d'Introvigne, Marco Pasi. On peut difficlement dire que Pasi soit ennemi d'Introvigne, puisqu'il était parmi les orateurs officiels de la conférence du CESNUR en septembre 98.

Le problème, c'est qu'Orion a pour habitude d'autoriser ses lecteurs à entendre les deux sons de cloche sur les sujets abordés. - Ils avaient aussi publié un article du Cesnurien suisse Jean-François MAYER.

(Miguel Martinez fournit une autre référence qu'Introvigne a mal comprise, exprès ou non, puis il explique diverses importantes déformations entreprises par Introvigne à la fois pour "casser" les arguments de Miguel Martinez et ceux des autres anti-sectaires.)

Il revient ensuite à la charge sur la question importante soulevée dans les premiers débats: Alliance Catholique, groupe catholique à la frange de l'extrème, est née des idées évoquées par Plinos de Oliveira, fondateur de TFP au Brésil, et initiateur à parir de 1985 d'une théorie qu'il n'a pas lui-même inventée, consistant à nier la possibilité même de l'existence du contrôle mental. Au passage, Miguel Martinez indique qu'une fois encore, Introvigne le traîte publiquement de paranoïaque etc.

Vous pouvez trouver le texte original complet en anglais  sur: http://xenu.com-it.net/cesnur/txt/mig2.htm

Ce texte illustre très bien le court essai  écrit hier au sujet de la tendance des apologistes à user de références déformées, difficiles à trouver, de ne pas citer les sources critiques de façon exacte, mais sommaire et tendancieuse.
 
 

back

Retour index général

Retour index apologistes